On vit vraiment une époque… ahurissante dans la France occupée ! Un policier a été condamné ce jeudi 23 novembre à 6 mois de prison ferme pour avoir giflé un soi-disant « migrant ».

L’affaire s’était déroulée durant l’été 2016 : un agent de la police aux frontières avait giflé dans un centre de rétention près de Calais non pas un « migrant » comme l’appelle la bien-pensance humanitariste mais un clandestin en situation illégale sur le territoire français. Il assurait l’escorte de cet individu jusqu’en salle de jugement du centre de rétention administrative de Coquelles. C’est à ce moment-là qu’il lui aurait décroché sa gifle devant une greffière qui a ensuite témoigné contre lui.

Selon les explications de son avocat Me Antoine Deguines, ce geste était de protection et avait été motivé par les mouvements dangereux du clandestin: « C’était un geste malheureux de protection, il n’a pas voulu gifler ». « Cette personne était assez agitée, elle se relevait tout le temps, il a craint un coup de tête et a allongé le bras qui est allé sur le visage de la personne ». 

La défense de l’avocat n’a pas convaincu le tribunal qui a suivi le réquisitoire du parquet qui demandait la condamnation du policier au motif que ce « migrant » était menotté ! Le policier d’une quarantaine d’année s’est également vu interdit de détention d’arme pendant cinq ans et interdit de fonction publique pendant deux ans avec sursis.

Avec de tels jugements les clandestins peuvent totalement se sentir libres de faire ce qu’ils veulent chez nous… Ce sont les policiers qui vont en prison à leur place.

On vit vraiment une époque … ahurissante !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. Bruno BAROU says:

    Les magistrats deviendraient ils fous ?
    C’est à croire. Je suis loin de vouloir cautionner la police mais il est et c’est certain de constater que la police est sollicitée un peu beaucoup sauf si l’on est aveugle.
    Trop c’est TROP, je persiste et signe que tant que nous n’aurons pas des sanctions exemplaires nous ne sortirons pas de la me… et ce pour tout le monde.
    Reconnaissons que depuis 50 ans nous avons voté pour des gens qui n’ont pensé qu’à eux et là nous sommes coupables. Que Mr Macron ou un autre est tous pouvoir pour faire ce qu’il faut: supprimer TOUS les privilèges, l’assistanat, les dépenses inutiles et faire payer TOUS ceux qui en haut lieux gaspillent notre argent et REMBOURSENT surtout.
    Nous retraités lambdas nous payons déjà très cher. Monsieur Fillon et tous « ses » copains remboursez nous vos biens sont souvent à nous et vous en profitez gratuitement.

    A quand un nouveau DE GAULE

    • @Barou
      de Gaulle? Un criminel qui a tué les marins et soldats français à Mers el Kébir, Syrie,, épuré 110 000 français, livré 100 000 Russes blancs au Guépéou en 1946-47, abandonné les Pied-noirs et les Harkis en 1962. Un valet de Staline. Vous n’avez pas mieux à proposer?

      • Jack Lang says:

        @toto
        dit il en sortant de la mosquée..
        Bref, c’est même plus une justice de meuh, mais une magistrature de Meuh, syndiquée et politisée à gauche, voire même, et ce mot est dans le vent, islamo-gauchiotte.
        Interdiction de syndicat ( et autres obédiance, que ce soit maçonniques ou associatives pour les magistrats , ni d’affiliation politique autre que dans la vie privée

  2. Cadoudal says:

    le Mur des cons, toujours au service de la destruction de la France.

    un Mur de maçons.

  3. Jack Lang says:

    Je n’en revient pas de la façon dont l’affaire du « mur des cons » a été étouffée, (miroir des cons » fut plus approprié..
    Comment les français ont ils pu accepter que ceux qui sont sensés les défendre, les victimes, est mis un homme qui a perdu sa fille, sur ce même mur, car il est allé en allemagne chercher le coupable alors que la justice ne foutait rien et l’a accroché au barreau du tribunal.
    Le fait d’avoir été mis devant leur nullité , a du les traumatiser…..
    Ecurie d’augias , à nettoyer

  4. Jacques says:

    Bien sûr c’est inadmissible.
    Bien sûr la Justice n’est plus que le bras armé d’une dictature qui se dit démocratie, mais la police aussi défend cette dictature.
    Ce policier a ce qu’il mérite : il fallait démissionner, plutôt que de se mettre au service de la Franc maçonnerie satanique.
    A Cadoudal « le mur des cons au service de la destruction de la France », oui, avec l’aide de la police et de la gendarmerie.
    La situation de ce policier me fait penser à des films comme le Parrain, où l’on voit les mafieux s’entretuer.

  5. gigibobo says:

    On se demande bien pourquoi il y a autant de suicides chez les forces de l’ordre dans ce pays…

  6. Nous sommes bien en France sous régime socialo-communiste laïque et franc-maconne avec l’inversion des valeurs dont ils ce gargarisent en permanence .Bien venu chez nous vous êtes chez nous chez vous comme disait l’autre .

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com