rébellion cachée - Préparation soldats

Voici des nouvelles du réalisateur du film La Rébellion cachée consacré au génocide de la Vendée.

La Rébellion cachée : de l’aspiration à vivre libre

En ce mois de juillet, à Los Angeles, s’engage la préparation du streaming de la Rébellion cachée.  

Depuis Los Angeles, je prie avec vous tous pour les victimes de Nice et de Saint-Étienne-du-Rouvray.

Notre docudrame remonte à la source de ces situations où, à mon avis, le peuple souffre parce que « des gens en haut » vivent d’idées irréalistes. On appelle cela les utopies. Dans notre cas, ce sont les illusions roses du multiculturalisme qui dans la rue tournent au rouge. 

La Rébellion cachée montre Robespierre, premier socialiste au pouvoir, ayant lui aussi de doux mots à la bouche. Il clame l’« égalité  » pendant que ses soldats « génocident » les paysans de Vendée à cause de leur identité religieuse. En ces temps-là, c’est lui qui ordonnait que des têtes soient coupées.

Vous savez que notre docudrame ne reçoit pas les subventions que perçoivent les films adoubés par les descendants de ce pouvoir. Mais ce docudrame nous a nous, qui nous aidons les uns les autres. À Los Angeles aussi la Vendée a ses amis.

Dans le nord de Los Angeles, votre producteur à bout de souffle économique est hébergé par une association de familles d’écoles à la maison. Ce sont des amis qui éduquent leurs enfants pour ne pas les voir pervertis par l’école publique (la situation dans les écoles ici est similaire à celle de la France). Dans les universités, par la suite, ces jeunes remportent beaucoup des premières places. Or ces familles connaissent la Vendée. Pour elles, les Vendéens sont le modèle des résistants aux utopies collectivistes. 

Et maintenant, cette histoire arrivée la semaine dernière : je me rends dans un centre de distribution par streaming et DVD... L’équipe m’accueille à bras ouverts.

Il apparaît alors que mon interlocuteur, Edward Yim, est lui-même petit-fils d’un génocide, celui de Corée. En regardant la Rébellion cachée, il comprend immédiatement le lien avec son pays d’origine : en Corée du Nord comme en France sous la Révolution, des idéologues inventent un paradis mécanique incompatible avec la nature des hommes mais les forcent à s’y plier coûte que coûte. 

Est-ce que le terrorisme actuel n’a pas le même tour d’esprit ? Une loi implacable, la Charia, est imposée par la force pour obtenir la perfection ici-bas tout en écrasant l’homme.

En France, la faiblesse du gouvernement rose à l’encontre des « fichés S » est peut-être finalement de la complaisance. Beaucoup de membres de leurs familles ne votent-ils pas pour ce même gouvernement ? Cette complaisance, je pense, repose sur cet autre article de leur credo idéologique : il ne doit plus y avoir de nation. Voient-ils alors d’un bon œil le noiement du peuple français dans l’immigration d’une autre civilisation ? 

Finalement, avec la Rébellion cachée, nous œuvrons contre les utopies venues des idéologues qui font tant de mal aux gens dans la réalité. En gros, ce sont des rêves non naturels de paradis sur terre qui forcent les hommes à être parfaits et pour cela, il faut utiliser la force.

Mais l’homme lucide ou le chrétien aspire au contraire. Ils aspirent au vrai bonheur. La perfection est pour eux une œuvre intérieure de l’homme qui participe alors de son chef au bien commun. Dans ce réalisme aimant, l’homme n’est pas forcé à adhérer à un plan décidé par des idéologues au sommet. Mais pour l’homme, être à l’initiative de ses gestes et pensées, c’est cela qui rend heureux et qui d’ailleurs rend son pays prospère. Dans l’éducation des enfants, dans l’entreprise économique, dans la culture.

En outre, à ce sommet, nous ne demandons que peu de choses que nos gouvernants actuels ne font même pas bien : la sécurité dans les rues, la représentation auprès du monde et la justice.

Que le reste soit laissé aux gens réels qui aiment la vie et aiment leur vie quand ils en sont en charge. De leur bonheur découle le travail bien fait, les enfants bien élevés etc.

Partout dans l’histoire où la personne a été respectée, les peuples ont fleuri. Relativement à la France, les Vendéens étaient prospères avant la Révolution. Ils le sont encore aujourd’hui. En Europe et aux Amériques, on le voit encore.

Par contre et pratiquement partout ailleurs, sous communisme et islam, les peuples sont descendus dans la misère (y compris, la terre des parents d’Edward, la Corée du Nord).

Vous pouvez vous joindre à cette prise de conscience. http://larebellioncachee.com

Que Dieu vous bénisse.

Daniel Rabourdin

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com