Par voie de communiqué, Civitas et l’Association catholique des Infirmières et Médecins annoncent leur participation à la Marche pour la Vie de ce dimanche 22 janvier 2017 et fixent leur point de rendez-vous.

Civitas-vs-avortement.png

Rejoignez Civitas et l’ACIM à la Marche pour la Vie
CIVITAS et l’Association Catholique des Infirmières et Médecins (ACIM) participeront à la Marche pour la Vie derrière la banderole de la Coalition pour la Vie et la Famille.
Venez nombreux marcher aux côtés d’Alain Escada (président de Civitas et président de la Coalition pour la Vie et la Famille) et du Dr Jean-Pierre Dickès (président de l’ACIM).
Rendez-vous à partir de 13h place Denfert Rochereau aux abords de l’entrée des Catacombes.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

245 commentaires

  1. Legio Patria Nostra says:

    Présent !

    Et bravo à Civitas et l’ACIM, ainsi qu’à la Coalition pour la vie et la famille.

  2. gousson says:

    Ridicule cette marche au son de la techno (Mais oui, il faut paraître jeune et ouvert! lol!). Et on pense être exaucé de cette manière par Dieu? Vraiment?
    Cette marche se veut être neutre religieusement, ce qui est un comble (consigne donnée par un prêtre aux bénévoles l’année dernière pour la réunion de préparation!!!)
    Pour combattre ce monde de ténèbres, il faut témoigner de ce que nous sommes là où nous sommes à travers notre devoir d’état quotidien. C’est en ayant l’humilité de faire ce travail de fourmis que nous parviendrons à la victoire!

    • Philippe Louis says:

      On peut se joindre au groupe priant de SOS-Touts-Petits du docteur Dor, en queue de cortège, qui n’a pas honte, lui, d’afficher sa Foi catholique.

      • Rémi de VÖLN says:

        Le « groupe priant » ne devrait pas être « en queue » de cortège, mais « en tête ».
        D’autre part, et je rejoins en cela le ton du commentaire de « gousson » (ci-dessus): l’avortement n’est pas un « crime contre l’humanité » (anthropocentrisme!), mais un « crime contre Dieu ».
        « Celui qui m’aura confessé devant les hommes, je le confesserai devant mon Père qui est dans les cieux! »
        Cette position en queue de cortège, et au nom de l’humanité est donc un DOUBLE RENIEMENT.

        • Philippe Louis says:

          J’ignore ou se trouvera le groupe de Civitas et de l’ACIM, mais quand au docteur Dor il n’a pas choisi cette place pour son groupe, elle lui a été assignée par les organisateurs. Et le docteur Dor parle lui de « crime contre Dieu », c’est meme je crois le titre d’un de ses livres. Je partage votre désapprobation du caractère « areligieux » donné à cette manif, mais à part une procession aux flambeaux organisée par Renaissance Catholique, il n’y a pas d’autre manifestation publique annuelle d’importance en France. Alors libre à chacun de rester chez soi et de se contenter de se lamenter, ou bien de participer à ce qui a le mérite d’exister, faute de mieux…

          • gousson says:

            Excusez-moi, mais ne pas aller à une manifestation qui dure 5h dans l’année ne signifie qu’on n’a rien fait contre l’avortement!
            Libre à vous de participer à ce genre de manifestation. Mgr Lefebvre demandait déjà en 1990 à ses fidèles de ne pas y participer en raison du caractère naturaliste de la manifestation.
            Lutter contre l’avortement, c’est le combat de tous les jours (et pas d’un dimanche sous des airs de fête ou de boîte de nuit à ciel ouvert) qu’il soit par la prière, le jeune, les conseils, le soutien…

            • Philippe Louis says:

              Au risque de me répéter je vous signale que le groupe de « SOS touts petits » affiche bien son identité catholique par les chants et la récitation publique du chapelet lors de cette manifestation. Evidemment que c’est quotidiennement qu’il faut lutter contre l’avortement et non seulement quelques heures un jour par an. Mais il n’est pas inutile non plus que l’opposition à ce crime de masse revète un caractère de témoignage public. Mais si vous témoignez publiquement chaque jour alors c’est encore mieux!…

        • ‹ […] l’avortement n’est pas un « crime contre l’humanité » (anthropocentrisme!), mais un « crime contre Dieu ». › 
          Cf. entre autres l’ordinaire de la messe, à l’Offertoire : « […] da nobis […] ejus divinitatis esse consortes, qui humanitatis nostræ fieri dignatus est particeps, Jesus Christus, Filius tuus, Dominus noster […] ». Il s’agit donc de l’humanité désormais divinisée. Il y a plusieurs autres lieux où la même pensée vient à s’exprimer, dont le plus graphique que je connaisse est le « Dii estis » de St Paul.

  3. isabelle says:

    Il y a t’il des preuves scientifiques que la vie commence au moment de la fécondation ?

    • Rémi de VÖLN says:

      « des preuves scientifiques de la vie … » ?????? !!!!
      La femme enceinte porte-t-elle une buche de bois en elle, un caillou, …?

    • Non aucune. La science voit ceci plus comme un processus. Qui va évoluer au cours du temps. A la fécondation par exemple impossible de dire si ce sera un garçon ou une fille, si il sera seul ou si ils seront plusieurs. Toutes ces différentiations viendront bien plus tard.

      • Vous parlez de « garçon » ou de « fille », donc vous parlez de vie et de vie humaine.
        Il faut arrêter les hypocrisies. Il y a danger, sinon, de ne plus se comprendre.

        Quand je pense que ce sont ces même gens qui parlent ensuite de dignité humaine !… eux qui associent un garçon et une fille à du rien que l’on peut supprimer. Ils errent dans les incohérences avec la certitude d’avoir raison. C’est grotesque.

        • Si çà vous gêne remplacer par l’expression différentiation sexuelle. mais çà ne changera rien au fait qu’à la conception rien n’est encore défini. cela interviendra plus tard.
          Sinon lisez un livre de biologie, si vous n’arrivez pas à comprendre

          • Vous répondez à côté. Etes-vous vraiment prof ?
            Ou voyez-vous que cela me gêne ???
            C’est vous qui parlez de « garçon » et de « fille » ou de « différenciation sexuelle » (qui d’ailleurs s’achève à la puberté), ce n’est pas moi. Et s’il y a sexe, il y a vie.

            • Soupape says:

              Ne vous acharnez pas,
              c’est inutile.
              Mon intuition :

              MCF68 = .°.89FCM.°. !

              Il suffit de lire à l’envers,
              et de tout renverser,
              ce qui donne :
              8 renversé = 8
              6 renversé = 9
              (1789, c’est le digicode !)

              + FCM
              FranCMaçon,

              c’est à dire
              la grande famille FM
              de l’ancien .°. RPR .°.,
              (repère de .°.)
              et de .°. Chirac …

              Autrement dit :

              Méphisto fait le S de Satan,
              et
              ça t’en bouche un coin.

              soit EN CLAIR :
              Méphistophélès
              pendant que
              Satan bouche un coin.

              Retenir surtout
              la phrase
              de Méphistophélès :

               » Je suis Celui qui
               » NIE TOUT !  »

              Tout cela est dans un opéra
              de Charles Gounod,
              intitulé  » Faust « ,
              d’après une tragédie de
              .°. .°. .°. Goethe .°. .°. .°.

              Eh oui, le fameux Goethe,
              était une « Lumière » !

              • Les petits esprits discutent des gens.
                Les esprits moyens discutent des événements
                Les grands esprits discutent des idées.

            • Mad-Max says:

              A votre excellente déduction , Soupape pour informer davantage le lecteur et la lectrice il est bon de savoir que Méphistophèlés est le plus célèbre des démons littéraires , capable d’incarner le diable sur la terre .
              Son nom signifierait « celui qui n’aime pas la Lumière  »
              Au vu des interventions de MCF , le doute n’est plus permis …
              Une traduction de Gérard de Nerval (quant on connaît son goût pour les savoirs ésotériques et les personnalités étranges) apportent un éclairage majeur :
              « Je suis , dit Méphistophèlés, l’Esprit qui toujours nie ; et c’est avec justice , car tout ce qui existe est digne d’être détruit ; il serait donc mieux que rien n’existât .
              Ainsi tout ce que vous nommez péché destruction , bref , ce qu’on entend par mal , voilà mon élément . »
              La pensée hermétique de MCF aux frontières NO LIMIT boit une source d’inspiration plus que malsaine .

              • « La vérité appartient à ceux qui la cherchent et non point à ceux qui prétendent la détenir. »
                Condorcet

                • « Je suis la Voie, la Vérité, la Vie » (J.-C.)
                  Cherchez donc la Vérité, MCF68.
                  Nous ne la posséderons qu’au Ciel. En attendant, « cherchez et vous trouverez. » Mais ne vous trompez pas d’objectif.

              • Le diable a large dos, il est le bouc émissaire de tous nos péchés et nous en décharge à faible prix.

            • Quelque fois il y a aussi du sexe sans la vie. En tout cas je l’espère pour vous.

              • Soupape says:

                Monsieur,

                1 – Votre comportement montre que vous avez des problèmes de personnalité.

                Consultez un médecin, et demandez lui l’adresse
                d’un bon psy.

                Car le fou est celui qui a tout perdu, SAUF la raison.

                2 – En effet, il est inutile de passer votre temps à accumuler des raisonnements, et à nous en faire part.

                Car, comme vous le savez, la raison n’est qu’un outil de travail.

                Elle raisonne sur des présupposés (axiomes),
                et ne saurait rien démontrer qui ne soit déjà compris dans des axiomes admis au départ.

                Par conséquent
                si vous mettez Dieu dans vos axiomes, vous retrouverez Dieu à chacun de vos raisonnements.

                Mais si vous ne voulez pas admettre Dieu dans vos axiomes, aucun raisonnement ne vous fera apparaitre Dieu par magie
                à la suite d’un raisonnement.

                Ceci n’est pas particulier à Dieu.
                Même la géométrie repose sur le postulat d’Euclide !

                Dieu est donc une question de choix.

                3 – Pour notre part, nous fréquentons non pas le Dieu abstrait « des philosophes et des savants », et de certains .°. qui l’appellent le G.A.D.L.U.,

                mais le Dieu des Apôtres de Jésus-Christ,
                c’est à dire un Dieu qui s’est INCARNE, pour nous REVELER plus facilement
                ce qu’il est
                et ce qu’il nous veut.

                Et notre Dieu a même accepté de MOURIR pour dire la VERITE en face des plus hautes autorités.

                Car la Vérité sauve, et le Mensonge
                (celui des politiques par exemple),
                nous rend esclaves.

                4 – Si donc, un jour, vous voulez que Dieu vous parle, commencez par lui parler avec vos mots à vous,
                et demandez lui
                qu’Il vous éclaire.

                Bien entendu vous ne recevrez pas une réponse parlée.

                Mais lisez alors les Actes des Apôtres, puis les Evangiles, dans une édition ancienne.

                Alors vous comprendrez,
                petit à petit.

                Mais pour l’instant vous n’êtes pas dans les dispositions voulues
                pour comprendre.

                Et il vaut mieux traiter d’abord votre personnalité,
                plutôt que de nous inonder de vos courriers, dans lesquels vous nous répétez que nous sommes des imbéciles, et que nous devrions nous convertir à votre théorie du NEANT.

                Ce courrier est le DERNIER que je vous adresse. Il n’y aura PAS d’autres réponses.

                • MCF 1 Soupape 0
                  Au suivant.

                • Et notre Dieu a même accepté de MOURIR pour dire la VERITE en face des plus hautes autorités.

                • « Et notre Dieu a même accepté de MOURIR pour dire la VERITE en face des plus hautes autorités. »

                  Alors le fils, a accepté que son père le sacrifie pour nous sauver. C’est du suicide, donc un pêché, donc en Enfer. J’attends ta réponse, mon chaton.

                • Le fils a accepté de mourir pour que son père arrête de faire du mal à la Terre, mais c’est un suicide donc en Enfer le Jésus. J’attends ta réponse, mon loulou.

                • Eliott,
                  Pourquoi, il s’est cloué tout seul ?

                  Bonsoir, Ducon !

                • Oh, mon loulou… Pourquoi être si vulgaire avec moi ? 🙁 Ca fais rien, je t’aime quand même. 😉

                  Donc non, il ne s’est pas cloué tout seul mais comme il savait qu’il allait mourir, plus le fait que c’est pour demander à son père de ne plus faire du mal aux humains de par sa mort, c’est un sacrifice, donc un suicide. Dans le cas de son père, amener sur Terre son fils pour nous sauver de par sa mort, c’est un meurtre.

                  A plus, chaton ! ❤ ❤

                • Eliott,
                  Décidément, vous y tenez à votre idée à la con.
                  Vous êtes fier de la trouvaille que vous avez faite ?

                  Elle est stupide. et vous la regretterez quand vous vous en rendrez compte.

                • Alors allez-y ! Expliquez pourquoi elle est bête. 🙂 Vous qui avez 71-72 ans, vous avez assez de sagesse pour me l’expliquer. ;p

                  • MA Guillermont says:

                    Pas de temps à perdre avec des moqueurs …
                    C’est St Paul qui le dit , alors à choisir entre St Paul et vous …?

            • ‹ « différenciation sexuelle » (qui d’ailleurs s’achève à la puberté) ›
              Que veut dire ici ‹s’achever› ?

          • MCF
            Vous avez l’art d’avoir toujours tout faux !
            Je ne sais de qui est encore cette citation, peut être de vous ; mais je crois qu’il vaudrait mieux en inverser l’ordre :
            Les petits esprits discutent des idées qui les dépassent,
            Les esprits moyens discutent des événements dont le sens les préoccupe,
            Les grands esprits discutent des gens qui seuls sont une inquiétude pour Dieu.

            • Non je ne crois pas. Et l’ordre était très bien tel que je vous l’ai donné était le bon.
              Voyez vous ce qui fait ma force est la méthode scientifique qui ne repose pas sur des croyances mais sur des preuves.

            • MA Guillermont says:

              La citation est d’Eleanor Roosevelt …
              Oui Bourgeois nous avons affaire à un cas de possession et je propose que lorsque nous lui faisons une réponse car nous devons en effet répondre , nous ne pouvons pas laisser le mensonge qu’il manie à la perfection s’établir sans rétablir la vérité , nous utilisions un de nos saints tels
              Ste Marthe
              Sainte Rita
              Padre Pio
              St Jean-marie Vianney ,
              etc…qui ont combattu et vaincu le Malin
              Ainsi il perdra très rapidement du terrain et finira par lâcher prise !
              Si Dieu le permet , peut-être assisterons-nous à un miracle et cet homme y trouvera le salut par la libération de cette emprise si puissante .
              Qu’en pensez-vous ?
              Question valable pour Soupape et chacun des internautes bien
              entendu .
              En tout cas nous sommes sur le bon chemin car l’obscurité veut nous envahir !

          • MCF,
            Vous devez être possédé du démon !
            Dans votre phrase qui brille de subtilité :
            « Le diable a large dos, il est le bouc émissaire de tous nos péchés et nous en décharge à faible prix ».
            Remplacez le diable par Jésus-Christ et vous aurez tout compris.
            Le diable, lui s’arrange pour ne pas être vu, connu. Il se cache pour mieux fausser, corrompre, détruire.
            Méfiez vous de lui; je crois qu’il vous tient bien et qu’il aura du mal à vous lâcher.
            Je vous plains de tout mon cœur.

            • Soupape says:

              Cher Bourgeois,

              Je crois qu’il relève
              du conseil donné par JC,
              rapporté dans Mt 7,6.

              J’ai connu
              un gars comme ça
              sur un autre site,
              il y a quelques années.

              Il faut être prudent,
              car il veut
              nous faire parler.

              Sa méthode est
              la maïeutique utilisée
              par les .°.
              pour confesser
              leurs victimes,
              et leur
              « tirer les vers du nez ».

              Ou bien il est parano,
              ou bien il sait le simuler,
              et c’est pire.

              Inutile de lui tenir
              un raisonnement :
              il le comprend,
              mais il cherche autre chose.

              Autre possibilité :
              il fait un stage chez nous pour s’entraîner.

              Quant à nous,
              il ne faut pas
              se laisser entraîner
              dans sa folie,
              qu’elle soit réelle
              ou simulée.

              • Cher Soupape,
                Vous avez raison, et j’ai d’ailleurs exprimé le souhait que plus personne ne converse avec lui; Il y a des démangeaisons incoercibles.
                Par ailleurs, il faut bien lui faire comprendre de temps en temps que ses discours sont fallacieux et qu’il ne peut tout dire sans être remis à sa place.
                Ce que je crains pour lui, c’est effectivement qu’il soit le porte parole de Satan, en état de possession. Ce besoin qu’il a de briller par la subtilité m’inquiète pour lui.
                Il a besoin, surtout, de nos prières.

            • Bourgeois.
              Votre sollicitude me touche . mais ne vous inquiétez pas.
              Après tout comme disait Jacques Prévert
              « Dieu est formidiable! »

            • MCF,
              Eh hop, une pirouette pour avoir le dernier mot.
              Et cela fait rire les sots, bien sûr.

    • MA Guillermont says:

      L’embryon est corganisé des le début , dès la première cellule , dès le moment de pénétration du spermatozoïde et ça se voit très bien .
      Il y a tout un tas de preuves .
      Un récapitulatif en moins de 3 mn :
      Par le Dr Henri Blehaut .
      http://www.youtube.com/embed/z6FIKncUEb4?rel=0

      • @ MA Guillermont

        Pour un catholique, c’est clair que l’avortement est un meurtre, puisque la fête de l’Annonciation (25 mars) est aussi nommée fête de l’Incarnation (c’est-à-dire le jour où Dieu se fait homme : « Et le Verbe s’est fait chair »).
        Vous ne pourrez pas convaincre un scientifique athée qu’un avortement est un crime.
        Vous ne le pourrez que pour un catholique. C’est, en effet, péché grave d’avorter, et qu’un catholique pense le contraire est aussi péché grave, puisqu’il renie toute sa religion, en laissant la possibilité à Marie d’avorter ce qu’elle a reçu en son sein le 25 mars.
        Y aura-t-il un jour un argument scientifique capable de convaincre ceux qui ne veulent pas être convaincus ? Je ne sais pas si Dieu le donnera… Il nous a déjà tout donné (voir aussi le miracle de ND de Guadalupe le 24 avril 2007.)

        • MA Guillermont says:

          Peut-être surprenant , par mon métier ou pas j’ai des conversations et des contacts avec des gens de toutes confessions , de tous horizons … et bien le droit à la vie des bébés est un vrai sujet …
          De plus en plus de parents réfléchissent et n’acceptent plus ce recours à l’avortement , cette indifférence pour la vie humaine les dérange et les heurte
          Sans doute une prise de conscience profonde Je ne cherche pas à convaincre , je dis tout simplement ce qui se vit à l’intérieur de la jeune fille ou la femme qui a avorté , je trouve un écho favorable car l’exemple est argument .
          Nombreux sont ceux qui s’interrogent sur cette société qui érige le droit à la sexualité dès l’adolescence comme un dogme et qui n’a que faire des conséquences sous couvert des moyens contraceptifs qui sont la plupart du temps ignorés puisque les relations sont épisodiques , parfois uniques …
          Prendre le temps pour en parler et c’est gagné .

          • Tant mieux. Pourvu que ça dure et que ces interrogations et ces réflexions ne restent pas lettre morte…

          • L’age du premier rapport n’a quasiment pas varié en 20 ans.
            17 ans. Par contre l’âge du premier baiser est passé à 14 ans en 1994 au lieu de 15 ans et demi dans les années 70.

            • MA Guillermont says:

              Ste Philomène fille de Roi , Vierge et Martyre qui avait préféré un atroce supplice à la perte de votre virginité , soufflez à l’oreille de MCF 68 que la sexualité des jeunes gens et de qui que se soit d’ailleurs ne le regarde pas .
              Et que les statistiques ne sont que des chiffres ou des nombres à qui l’on peut faire dire tout et son contraire …

              • Ne rien voir ne rien dire ne rien faire.
                L’Eglise fit ce qu’elle put pour que la seule forme de sexualité admise entraînât très peu de plaisir et beaucoup de souffrance.

              • MA Guillermont says:

                Vous êtes possédé …par celui qui vous hait plus que vous ne saurez jamais haïr .
                Notre Dame des Ardents , préservez – nous de la contagion de l’âme et du corps .

                • Très peu de plaisir et beaucoup de souffrance, je sais pas, et je m’interroge.
                  Si vous parlez de la restriction à la fornication, à la sodomie, à l’amour pendant les règles, durant la grossesse… et j’en passe, ainsi qu’à la répression des autre sexualités considérées comme pêchés où des gens soufrèrent de ne pouvoir vivre leur sexualité au grand jour, alors oui, on peux parler souffrance et de déplaisir.

                • Oui je sais. Satan m’habite.❤

    • « C’est une erreur de considérer qu’un fœtus de quelques semaines est une personne humaine. La personnalité humaine ne vient qu’au moment où se forme le système nerveux central : le fœtus n’en possède pas, il n’a donc pas de conscience » Professeur Jacques Monod prix Nobel de Médecine 1965.

      • Philippe Louis says:

        Vous vous répétez faute de références. On peut opposer par exemple un autre prix Nobel de médecine, le professeur Lejeune, qui toute sa vie a lutté pour la défense de la vie…dés la conception. Mais c’est inutile de vouloir faire boire un ane qui n’a pas soif! Nos principes sont clairs; la vie est sacrée car elle est un don de Dieu et tout ce qui contrarie le déroulement naturel de la vie et tout ce qui empèche une vie de croitre et de s’épanouir, ou d’exister et de se mainteni,r est un crime contre Dieu, que ce soit la contraception, l’avortement, l’euthanasie, etc…
        A bon entendeur, salut; désormais je ne répondrai plus à vos remarques.

        • Encore faudrait t’il que le professeur Lejeune ait bien eu le prix Nobel. Peut être que je me répète mais au moins je ne dis pas des choses fausses.

          • Philippe Louis says:

            @MCF68
            Effectivement, j’ai fait une erreur bien involontaire, j’étais persuadé que le Pr J. Lejeune avait reçu le prix Nobel qu’il aurait mérité; après vérification il s’avère qu’il ne la pas reçu mais il a reçu d’autres prix et distinctions. Ce fut un grand scientifique et un honnète homme, et il demeure une référence médicale et morale.

          • Donc, MCF, eussiez-vous dit « encore faudrait-il [sans ‹-t-›] que le professeur Lejeune eût bien eu le prix Nobel »  et « au moins je n’écris pas consciemment des choses fausses » ! Mais j’avoue que votre travail consciencieux est extrêmement pénible.

        • Professeur Lejeune : pourquoi êtes-vous contre la pilule abortive ?
          https://www.youtube.com/watch?v=OnIKsxiE_4U

          • Philippe Louis says:

            @Efgy
            Bonjour « Efgy » et merci pour ce document! Bon rappel du serment d’Hypocrate, plusieurs siècles avant Jésus-Christ, qui fait jurer aux médecins de ne pas pratiquer d’avortements…

            • Le serment d’Hippocrate divergent avec ses autres écrits. D’ailleurs, l’une des théories de l’époque sur l’embryon est que la vie commence lors du 3° mois de grossesse.

              C’est pas pour prendre parti, c’est juste pour dire un petit truc qui a néanmoins sont importance.

            • Il parle bien de « matière VIVANTE », de « vie », de « reproduction d’hommes et de femmes ». Ce que la pilule tue, c’est donc de la vie (c’est sa fonction de stopper la vie).
              Encore une fois, il faut arrêter l’hypocrisie, qui veut donner bonne conscience (si elle existe encore pour certains…).

              • Un spermatozoïde avant sa rencontre avec un ovule est aussi quelque chose de vivant.

              • MCF68 n’est pas hypocrite ; il se méfie seulement de la foi, et pour cela il a de bonnes raisons. Il me semble qu’il pense que la foi et la raison s’excluent mutuellement ; mais c’est un préjugé . S’il arrive un jour à demander la foi, Dieu la lui donnera.

                • MA Guillermont says:

                  Vous défendez l’indéfendable .
                  Servez la Vérité .
                  Lui la tourne en dérision .

                  • La vérité ne se possède pas . Elle se cherche

                    • MAGuillermont MAGUiller says:

                      Apprenez à vous taire

                    • Apprenez à penser par vous même.

                    • MAGuillermont says:

                      Saint Luc par votre pratique de l’art de la Médecine redescendre témoignage de l’accueil sans limites de Jésus pour les pécheurs …St Luc intercèdez pour MCF 68 auprès de la Très Sainte Vierge Marie

    • MA Guillermont says:

      Oui Isabelle , les scientifiques sont unanimes pour constater qu’à partir de la fécondation le développement d’un individu jusqu’à sa mort est continu .
      Le Conseil de l’Europe constate que  » bien qu’il se développe en phases successives indiquées par diverses dénominations ( zygote , morula , blastula , embryon pré-implantatoire ou pré-embryon , embryon , foetus )l’embryon humain manifesté une différenciation progressive de son organisme et maintient néanmoins en continuité son identité biologique et génétique .
      L’embryon pas plus que l’enfant et l’adulte ne se développent par à – coups .
      Le Comité d’Ethique relève les stades cruciaux de « développement embryonnaire que sont le « troisième « , le « septième et le « quatorzième » jours .
      La liste des étapes cruciales pourrait être complétée et poursuivie bien au-delà de la naissance .
      Elles sont bien réelles et constituent des étapes de développement mais d’un développement continu du même individu .
      C’est pourquoi le Comité précise que « si les connaissances biologiques actuelles permettent de reconnaitre ainsi une succession de stades , il n’en reste pas moins que le développement embryonnaire est un processus continu « .
      De même pour le Parlement Européen , il est clair que la vie humaine commence dès la fécondation et se développe sans sauts qualificatifs établissant une continuité qui ne s’arrête qu’avec la mort .
      – La vie ne commence pas à la naissance mais à la conception .
      Dès la conception , l’oeuf qui résulte de la rencontre des gamètes n’est pas un simple amas de cellules mais un système organique complet .Non pas en ce qu’il aurait atteint sa forme définitive, mais parce qu’il contient en lui – même le principe de son developpement vers cette forme définitive .
      L’oeuf humain juste formé, l’oeuf humain résultant de la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde , contient en puissance tout l’être complet qu’il sera plus tard . Et son coeur et son foie et son cerveau .
      Un être qui possède en puissance tout l’individu qu’il sera plus tard est un individu , et dès la fécondation la « chose »qui nous occupe et qui se développe dans le sein maternel possède une constitution génétique , une constellation de qualités absolument uniques , qui ne se sont jamais produites dans un tel groupement et n’ont aucune chance de se reproduire dans l’avenir .
      Cette « chose » est indiscutablement un être , étant doté non seulement de permanence mais également de la possibilité de s’accroître .
      On ne fabrique pas un homme sur un embryon en lui ajoutant les caractères physiques de l’homme .
      On le nourrit ( sa mère le nourrit) et il les fabrique lui – même , il se fabrique lui – même . L’enfant grandit lui – même à partir de ce qu’on lui donne , l’adulte continue à se faire lui – même et le vieillard aussi .
      A l’intérieur de sa capsule de vie , le sac amniotique , l’être nouveau est exactement aussi viable qu’un astronaute sur la lune , à l’intérieur de son scaphandre ; le ravitaillement en fluides vitaux doit être fourni par le vaisseau – mère . Cette nourriture est indispensable à sa survie mais elle ne « fait » pas l’enfant .
      Le développement de l’embryon , sa croissance , ses transformations ne sont pas commandées de l’extérieur ; le principe de son developpement lui est interne .
      C’est en cela que se définit l’individu :
      – être capable d’avoir par lui – même cette évolution coordonnée .
      L’embryon étant un être organisé et auto-informé , c’est un individu .

      • MA Guillermont says:

        On peut aussi avancer comme seuil de l’émergence de l’individu , le seuil de divisibilité.
        En effet , l’embryon , dès les premiers jours de son developpement peu se diviser .
        C’est le phénomène des jumeaux  » vrais « .
        De la l’idée qu’avant cette date , on ne pourrait pas parler d’individu car un prétendu individu qui peut se diviser ne serait pas en fait un individu .
        La difficulté n’est qu ‘apparente car , ni en biologie ni en philosophie , le phénomène de division ne fait obstacle à la qualification de l’individu : en biologie on emploie couramment le terme individu pour faire référence à tout être vivant y compris ceux qui se reproduisent par division comme les animaux unicellulaires .
        C’est pourquoi le phénomène de division possible jusqu’au 14ème jour n’est pas un obstacle à sa reconnaissance en tant qu ‘ individu humain .
        En philosophie aussi , le terme d’individu , n’est pas non plus synonyme d’indivisibilité comme on le soutient très souvent , mais signifie ce qui existe en soi , comme être concret .
        L’individu ( cet homme – ci , ce cheval – ci ) , est le contraire , non pas de l’être indivisible mais de l’être universel (l’ homme , le cheval ).
        Les connaissances scientifiques modernes révèlent que l’embryon est un être organisé .
        Cette donnée scientifique est relayée et reconnue par de nombreuses instances juridiques .

    • @ Isabelle
      D’après Axel Kahn, et c’est l’avis quasi unanime de la communauté des chercheurs en biologie.

      1- La personne est un individu, donc, étymologiquement, un être indivisible. Or, l’embryon peut se séparer, du moins jusqu’à quinze jours, comme le montre l’existence des jumeaux issus de la même cellule initiale, dit jumeaux homozygotes. Donc, l’embryon n’est pas une personne humaine : on ne peut parler de celle-ci que si la possibilité d’apparition d’une gémellité vraie est dépassée.

      2-Un individu vivant achevé est un organisme différencié composé de multiples organes et systèmes ordonnés à une ou plusieurs fonctions. Or, jusqu’au stade de la morula, c’est-à-dire 4 à 5 jours après la fécondation, les blastomères (les cellules composant l’embryon) sont totipotents, c’est à dire peuvent générer les cellules des trois feuillets embryonnaires, donc conduire à tous les types de cellules différenciées présentes dans l’organisme, ainsi que les tissus extra-embryonnaires, y compris le placenta. C’est pourquoi les besoins du diagnostic préimplantatoire conduisent à extraire de l’embryon primitif des blastomères sans nuire apparemment à son développement. Donc, au commencement, nous ne sommes pas en présence d’un individu pleinement constitué, a fortiori d’une personne humaine.

      • Personne ne parvient à s’accorder sur une définition de l’embryon dans la loi. Les Britanniques, dans une optique utilitariste, ont fixé une limite en deçà de laquelle l’expérimentation sur l’embryon est pratiquement libre. Ce seuil de 14 jours correspond à l’apparition de la ligne primitive, ébauche du système nerveux qui permettra ensuite de ressentir la douleur, aspect fondamental pour la philosophie utilitariste. C’est aussi le moment à partir duquel l’embryon ne peut plus se subdiviser pour donner des jumeaux, autrement dit où il acquiert son individualité. C’est là un choix assez arbitraire qui ne découle pas à proprement parler d’une pensée morale mais plutôt de la pensée pragmatique selon laquelle il faut bien choisir une limite. D’autres, pour reconnaître la singularité de l’embryon, retiennent le moment où les liens affectifs entre la mère et l’embryon se mettent en place, l’implantation dans la muqueuse utérine, l’éclosion de l’embryon de sa membrane initiale au 7ème jour, ou encore, de façon plus radicale, la seule finalité. Selon cette dernière conception, un zygote résultant de la fécondation d’un ovocyte par un spermatozoïde serait un embryon s’il est conçu dans une finalité parentale, un banal matériel expérimental dans les autres cas.

      • « La personne est un individu, donc, étymologiquement, un être indivisible. »
        Un ‹individu› est effectivement un être indivisé.
        Une ‹personne› est par contre, de par sa propre étymologie, un masque théatral, de ‹per› + ‹sonus› ; les Grecs appelaient cet accessoire important πρόσωπον ‘avant-visage’, nom donné donc d’après son apparence physique.
        Les Romains par contre, pensant évidemment plus à l’effet sonore, appelaient le masque ‹persona›, donc l ‘objet qui fait passer le son de la voix du comédien. Toutefois, l’essentiel n’était pas ce dernier comme individu, mais le rôle qu’il jouait, de façon que chaque rôle dans la pièce eût son propre masque. Puisqu’il n’y avait que trois acteurs (le protagoniste, le deuteragoniste et le tritagoniste) pour jouer tous les rôles de la pièce, chacun de ses derniers avait son masque caractéristique, et l’on en changeait dans une « scène » (σκήνη ‘tente’) au fond de l’orchestre ‘plateau’. La liste des rôles s’appelle aujourd’hui encore ‹dramatis personæ›, l’expression latine traduisant littéralement τὰ τοῦ δρἀματος πρόσωπα ‘les masques du drame’.

      • La personne est étymologiquement un masque théatral, donc divisible dans le sens de reproductible, comme copie ou bien exacte, comme dans le cas des jumeaux homozygotes, ou bien approximative, comme dans le cas des jumeaux hétérozygotes . Vivant personæ !

    • MA Guillermont says:

      L’individualité de l’individu est déjà contenue dans l’oeuf issu de la fécondation . L’AN spécifique de chaque individu est formé dès la rencontre des gamètes :
       » Le lien matériels le filament moléculaire de l’ADN  »
      Dans chaque cellule reproductrice , ce ruban d’un mètre de long environ est coupé en 23 morceaux (23 dans notre espèce ).
      Chaque segment est soigneusement enroulé et empaqueté (comme une bande magnétique dans une mini – cassette ) si bien qu’il apparaît sous le microscope comme un bâtonnet , un chromosome .
      Sitôt que les 23 chromosomes paternels sont réunis avec les 23 chromosomes maternels , toute l’information génétique nécessaire et suffisante pour exprimer les qualités innées de l’individu nouveau se trouve rassemblée.
      Le brassage de l’information génétique lors de la maturation des cellules reproductrices est tel que chaque conceptus reçoit une combinaison entièrement originale qui ne s’est encore jamais produite et qui ne se reproduira jamais .
      Voilà Isabelle des informations prouvant que dès la fécondation une identité propre .
      Il est important de savoir aussi qu’il ne garde aucune trace de son passage dans l’utérus de sa mère ou un utérus récepteur quelqu’un soit la durée .
      Il est bel et bien un être humain distinct et autonome dès la fécondation .

      • Thierry Theller says:

        Texte très pertinent, qui laisse entrevoir ce que l’intuition révèle avec force.

        Sauf qu’aujourd’hui l’intuition est trop souvent noyée par la « bouffe » industrielle, l’alcool des « pinards » frelatés et l’idéologie matérialiste des athées de service.
        Quand ce ne sont pas les divagations satanistes d’hurluberlus psychodélirants.

        • MA Guillermont says:

          Merci Thierry Teller ,
          – Résister, expliquer et persévérer …
          Dans la vérité simple et Indivisible .
          Nous devons protéger la vie la plus fragile au monde , celle de la vie naissante .

        • MA Guillermont says:

          Chapeau bas pour votre travail , je viens de faire une recherche sur votre profil .
          Merci de votre attention …

          • MA, quelque chose ne va pas dans la séquence » Le lien matériels le filament moléculaire de l’ADN ». Je ne comprends pas cette phrase, ce qui est probablement dommage dans votre cas.

            • MA Guillermont says:

              Oui j’ai tapé trop vite .
              Il faut lire :
               » Le lien matériel est le filament moléculaire de L’ADN . »
              Merci Pamino .

    • Ce que peut expliquer le biologiste, c’est qu’il y a fécondation et formation de l’embryon, implantation dans la paroi utérine à 8 ou 9 jours puis évolution par toute une série de stades, survenue des battements de cœur, des premiers mouvements etc., et enfin viabilité du fœtus pour aboutir à un nouveau-né considéré comme une personne. C’est là un processus progressif et continu dans lequel on peut seulement distinguer des étapes successives qui façonnent peu à peu un être plutôt que de fondamentales discontinuités. Il est essentiel d’éviter toute confusion entre l’issue d’un processus et la nature de toutes les phases qu’il comporte, de ne pas assimiler les prémices et la fin. L’embryon doit sa singularité à ce que, s’il se développe, ce sera en un petit d’homme, en une personne. Pour autant, il n’est pas une personne.

    • MA Guillermont says:

      Les seuils de développement avancés sont variés mais en réalité aucun n’est pertinent pour révéler le passage d’un non être humain à un être humain , car le développement de l’individu est continu depuis la fécondation .

    • En définitive, une approche biologique et médicale de la notion de début d’une vie humaine, démontre l’impossibilité de parvenir à une réponse unique et acceptée par tous.

    • Votre question exprimée en peu de mots ne peut recevoir une réponse brève ; quoi que peuvent en penser ceux qui ne voient en l’homme que la dimension physique et de manière simpliste.
      En fait, votre question comporte deux aspects complémentaires mais différents et nécessite une réponse en deux temps.
      Le premier : Est-ce que « la vie commence au moment de la fécondation » ?
      Dès la pénétration du spermatozoïde dans l’ovule se déclenche une série de divisions cellulaires en cascade. Il nait donc des agrégats cellulaires dont le développement ne s’arrêtera qu’à la mort du corps constitué progressivement et constamment évolutif, de la gestation au décès avant ou après la naissance. Ce corps deviendra un enfant, au sens civil, s’il parvient à la naissance, en fin de grossesse de la maman. Le corps de l’enfant démarre dès la conception et parviendra au stade de bébé par l’accouchement.
      La science connait de mieux en mieux tous les aspects de cette maturation intra-utérine, de la conception à la naissance. Il n’y a aucune question sur la « confection » du corps, hormis des « comment » fins dont la réponse est encore à peaufiner.
      Donc oui la vie démarre dès la conception.
      Quand est-ce qu’un corps « est » ce qui deviendra un enfant ?
      Dès le début. Il n’y a pas de discontinuité dans la confection. On peut simplement distinguer des moments ou phases, des repères d’évolution qui permettent d’évaluer le stade d’avancement et d’en apprécier la qualité du déroulement, normal ou non.
      Le deuxième : Est-ce qu’un corps en cours de gestation est un être humain dès le départ ?
      Là, le scientifique doit avoir la décence de se taire ; il n’en sait rien. Personne ne le sait avec certitude. C’est là que la frontière de la vie nous échappe.
      On peut néanmoins distinguer différentes sous-certitudes.
      – C’est l’élément du départ (le corps conçu initialement) qui deviendra un être humain.
      – La différentiation de zygotes (jumeaux) peut intervenir jusqu’à 14 jours (maxi). Le corps initial peut donc devenir plusieurs êtres humains après plusieurs jours de développement.
      – Le corps en développement n’est viable qu’à un certain stade d’avancement. Les sorties du nid maternel avant ce stade ne deviendront pas un enfant vivant. Ils constituent ce que l’on dénomme communément des fausses couches, qui correspondent à des éliminations avant terme de corps présentant un défaut de fabrication incompatible avec la vie de longue durée. Mais pour les mêmes raisons des enfants nés peuvent mourir précocement.
      A partir de quand des fausses couches sont à considérer comme des enfants morts non nés ? Cela nous ramène à la question initiale.
      La suite nous oblige à poser la question corollaire de la nature de l’être humain. Et là la science doit se taire car elle ignore par construction tout ce que cela comporte.
      Le religieux définit l’homme comme un composé d’un corps et d’une âme unis jusqu’à la mort du corps. On pourrait dire que c’est le dogme fondamental de toute religion basée sur la foi en une continuation de la vie après la mort.
      Un deuxième dogme consiste en la foi du regroupement des deux à un moment futur qu’on appelle la résurrection des corps. Ceci interdit la notion de réincarnation qui induit qu’une âme pourrait disposer de plusieurs corps, certes successifs, mais différents.
      Pour le chrétien il y a une seule âme pour un corps donné et un seul corps pour une âme donnée.
      Quand est-ce que se fait l’association des deux pour donner naissance à un homme ?
      Après le commencement de la gestation du corps appelé à recevoir une âme. Après la création du corps.
      Dès la naissance de l’âme elle-même. La création de l’âme coïncide avec la création de l’homme.
      Quand est-ce que nait l’âme ?
      La réponse est : Dieu seul le sait. Il prend sa décision souverainement. La tradition catholique tend à admettre que l’animation du corps vient quelques jours après sa conception physique.
      Dans son acte de création, Dieu s’articule avec le couple qui participe à la conception de l’homme par son acte géniteur qui provoque le rapprochement des deux gamètes, mâle et femelle.
      La fécondation de l’ovule par le spermatozoïde n’est pas automatique ni obligatoire. La décision finale de la conception « naturelle) du corps d’un enfant revient à Dieu.
      Cette conception divine repose sur le projet de Dieu de continuer la création du corps par l’acte complémentaire de création de l’âme qui sera associée de manière entière et définitive au corps conçu. Cette continuation n’est pas plus automatique que la fécondation. Le développement d’un corps pour lequel Dieu ne crée pas d’âme est arrêté rapidement. Il constituera une fausse couche précoce, qui la plupart du temps passera inaperçue du couple géniteur.
      Le corps créé à la suite d’un acte conjugal est un enfant dès que Dieu prend la décision de prolonger la création de ce corps par la création de l’âme qui lui sera associée. Ce qui crée l’enfant ce n’est pas le démarrage de la confection d’un corps ; mais c’est celui-ci si Dieu lui prévoit et lui destine une âme, qu’il ne créera pour l’animation effective, qu’au bout de quelques jours.
      La vie d’un enfant démarre donc dès que Dieu prévoit qu’un œuf sera animé. Et cette intention de Dieu est immédiate. Arrêter le développement d’un embryon non encore animé, mais dont Dieu a prévu de faire un enfant, est un crime contre la création, contre la volonté de Dieu. C’est une interruption de création en même temps que d’être une interruption de grossesse.
      La contraception, préalable ou consécutive à l’acte physique est donc déjà une faute vis-à-vis de la volonté divine.
      Si l’animation du corps n’a pas été réalisée, l’interruption de grossesse ne tuera qu’un corps mais en même temps constituera une contradiction grave de la volonté divine, au même titre que la contraception, avec la circonstance aggravante que l’acte géniteur a eu lieu et qu’on en supprime d’office la conséquence naturelle.
      Si l’animation du corps est déjà réalisée, l’interruption de grossesse est un crime contre un enfant créé par Dieu. Cet enfant existe pour l’éternité et fera partie intégrante de l’humanité qui ressuscitera à la fin du monde.
      Quel sera son sort dans le royaume de Dieu après la résurrection des corps ? Dieu seul en décidera puisque l’enfant tué n’aura pas été lavé du péché originel ; mais n’aura pas personnellement péché. Aura-t-il le statut de martyr ? Laissons à Dieu le soin de mettre en œuvre sa miséricorde pour toutes ses créatures non parvenues à la naissance, de même que pour les enfants nés non encore baptisés et morts avant d’avoir commis personnellement le péché.
      Excusez la longueur de cette réponse ; je n’ai pas réussi à la réduire.
      Elle exprime mes convictions personnelles ; j’espère ne pas être trop décalé par rapport à la réalité.
      Nota : La conception en éprouvette n’induit pas de différence essentielle, hormis que l’homme conditionne alors le déroulement des opérations par un interventionnisme qui peut révéler une irrévérence vis-à-vis de Dieu, selon la manière dont il est mené.
      Bien à vous

      • « La tradition catholique tend à admettre que l’animation du corps vient quelques jours après sa conception physique. »
        Pourriez-vous donner des références précises à des passages dans des sources primaires catholiques où cette tendance est visible, s’il vous plaît ?

    • MA Guillermont says:

      Isabelle , si vous avez encore une question ?

  4. MA Guillermont says:

    L’embryon est ainsi dès la conception un individu humain c’est à dire un être humain
    Tout enfant non né quel que soit son âge est un être humain .

  5. Comme le disait Elisabeth Badinter le droit d’avorter – plus encore que la contraception – a mis au jour une éthique radicalement nouvelle : les droits de la femme passent avant ceux du fœtus et avant les devoirs de la mère. Entre ¬l’humain en puissance et l’individu en acte, le XXe siècle a tranché en faveur du second.

    • Tout ce qu’on dit avec les « droits » de l’un se peut dire aussi – et bien moins dangereusement exprimé – avec les « devoirs » de l’autre.

    • Excusez-moi ,
      le XXe siècle n’a pas droit à la parole et Elisabeth Badinter est une criminelle qui n’a pas d’autre avenir que de rejoindre la merveilleuse Simone Veil, en enfer, avec tous ceux qu’elle aura circonvenus.

      • Depuis environ 150 ans environ la science à commencé à expliquer le monde de manière satisfaisante. Le summum fût quand on découvrit que l’humanité ne vient pas d’Adam et Eve mais du singe et que le subconscient contrôle nos désirs et pas une sorte d’âme. Depuis 50 ans environ, la révolution sexuelle rend inopérant le deuxième point et le fait que nos vies ne soient plus menacées par des guerres, des épidémies et que nous vivons plus longtemps fait que le premier point perd de son importance. En conclusion, la religion va continuer de perdre de son importance car la médecine, la science et le sexe sont de plus en plus présents et laïques.
        Quod erat demonstrandum.

        • une maman, c'est tellement beau que même le Bon Dieu en a voulu une says:

          « le fait que nos vies ne soient plus menacées par des guerres, » Les Syriens apprécieront.
          attendez la fin de l’année, pour avancer cette idée.
          Rira bien qui rira le dernier.
          Vous frisez le blasphème.

        • MCF,
          Libre à vous de vous trouver une ascendance simiesque.
          Personnellement je préfère descendre d’un homme et d’une femme à qui Dieu a donné le monde à gouverner.
          La théorie de l’évolution est une lamentable pensée humaine à laquelle tous les sots se dépêchent d’adhérer sans se rendre compte de la supercherie qui n’a comme objectif que de rendre Dieu inutile dans l’esprit des gens.
          Je ne rentrerai pas dans une discussion sur ce point avec vous; il n’y a rien à discuter.
          Quant à votre âme, sachez que vous en êtes responsable. Ne la laissez pas se perdre; car vous en êtes complètement solidaire, et l’enfer de l’une sera partagé par le corps et l’esprit.
          Je sais que vous vous en moquerez. Je vous indique quand même une petite vidéo qui pourtant devrait vous alerter.
          Vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenu.
          http://reinformation.tv/experience-mort-imminente-emi-charbonier-marylise-genet-natalie-saracco-theillier-joubert-62099-2/
          A bon entendeur, salut; sinon ce sera la géhenne.

          • @Bourgeois
            Vous n’êtes pas obligé de croire la science. Après tout il y a en a qui croit que nous avons été créer par des extraterrestres. D’un point de vue scientifique, la thèse extraterrestre a autant de valeur que la thèse Dieu. Toutes les 2 sont en dehors du champ de la science.
            Faisons un peu de fiction. La différence entre vous est moi est que si la science par des méthodes scientifiques prouvait que Dieu existe, je dirai c’est vrai. Je me suis trompé. Il existe.
            Par contre, hypothèse inverse, si elle prouvait qu’il n’existe pas vous seriez incapable de reconnaître que vous vous êtes trompé.

            • MCF,
              Si ma tante en avait on l’appellerait mon oncle…

              La théorie de l’évolution n’a rien à voir avec la science (sérieuse).
              C’est de la pure intox pour gogos dans votre genre.
              Je ne perdrai pas de temps à essayer de vous le faire voir. Vous êtes hermétique au bon sens et à la vérité.

              Saint Michel, faites le taire !

              • Malheureusement pour vous, c’est de la science.

              • MCF,
                J’en conclus que vous ne savez pas ce qu’est la science. quoi que vous en pensiez.

                Elle, ne dit pas de conneries !

                • Quelles sont vos références « scientifiques », les articles publiés dans des revues de recherche ?
                  L’avis d’ académies de science disant qu l’on ne doit pas enseigner la théorie de l’Évolution. Les miennes sont prêtes et depuis longtemps.
                  Et croyez le ou non j’ai même des références de catholiques.

                  Prêt pour le débat scientifique ?

                • MCF,
                  Non, pas prêt pour un débat non-scientifique, puisqu’il aboutit à une contre-vérité.
                  Point final.

                  • D’accord. Donc vous n’avez rien. Ne vous inquiétez pas c’est toujours le cas lorsque l’on veut débattre avec moi et aller au fond des choses. A vaincre sans péril je triomphe sans gloire.
                    Si par extraordinaire vous deviez retrouver le courage qui vous fît si cruellement défaut en cette occasion, je serai là. Prêt à relever le gant.

                  • MCF,
                    « Donc vous n’avez rien. »
                    Ce que je n’ai pas c’est surtout de temps à perdre avec un orgueil démesuré qui n’entendra jamais rien à rien.

                  • MAGuiiiermont says:

                    Ça y est Bourgeois , c’est fait c’est le grand fou chu .
                    Ste Rita venez apportez votre secours dans le combat !
                    Quis ut Deus ?
                    Personne n’est comme Dieu

                    • Les dévots. Parce qu’ils ne sont pas de l’homme ils croient qu’ils sont de Dieu. Parce qu’ils n’aiment personne, ils croient qu’ils aiment Dieu.
                      Charles Péguy

                    • Chers amis catholiques, les autres auront également le droit de parler.
                      On n’a pas à invoquer Dieu comme argument dans une discussion scientifique, que ce soit pour s’appuyer sur lui ou que ce soit pour affirmer son inexistence. La science parle de science, point final. Le reste est affaire d’opinion personnelle. Je connais des croyants et des incroyants parfaitement intelligents et respectables dans leurs opinions… et il y a aussi de parfaits imbéciles sectaires et bornés dans les deux catégories. Mais ceci n’a rien à voir avec la science.
                      S’il suffisait, pour démolir une théorie, d’une poignée de citations et de livres, ou d’évoquer des cas de fraudes, cela se saurait depuis longtemps.
                      Etant donné que la théorie de l’évolution, , n’a cessé de se développer, et de se renforcer grâce à l’apport de diverses disciplines, elle n’est pas démolissable juste avec quelques points inexpliqués (ou supposés tels), fraudes ou livres. On n’attaque pas une théorie scientifique avec un livre, mais avec des publications scientifiques validées par un comité de lecture, et confirmées par d’autres expériences indépendantes.
                      C’est le bon vieil adage, toujours en usage: « Une affirmation extraordinaire nécessite des preuves extraordinaires ».

                      https://www.canal-u.tv/video/cerimes/yves_coppens_questions_sur_l_evolution.9503

                    • trop-bon says:

                      Avis à la population ,!
                      Pour Darwin l’homme est un grand singe dont la queue est réduite au coccyx.Amisxrestons sereins Darwin est un incompris, mais encore un gros délire anglo-saxon .

        • MA Guillermont says:

          Ste Marthe priez pour cette âme aimée de Dieu et otez lui les lentilles opaques du rationalisme en lui demandant comment peut-il admettre le miracle du chaos qui s’ordonne par lui – même et engendre la cellule ?
          Et que la cellule évolue en espèces et chaque espèce en des espèces de plus en plus perfectionnées et nombreuses ?
          Demandez – lui s’il est logique et raisonnable de soutenir l’évolution de l’espèce , d’une espèce donnée jusqu’à la forme la plus parfaite … l’espèce humaine douée de la parole et de la raison , alors qu’on est à même de constater
          – en ce qui concerne ces deux facultés – que depuis des millénaires que les animaux vivent avec les humains ,, aucun animal n’a jamais acquis ni la parole ni la raison ?
          Tout animal est tel qu’il est depuis des millénaires . Il y a bien eu diminution ou augmentation structurelle des dimensions , croisements avec apparition de races nouvelles hybridations , mais malgré l’écoulement des siècles et des millénaires , l’on ne voit jamais le taureau cesser d’être taureau , le lion cesser d’être lion , le chien cesser d’être chien , lui qui vit avec l’homme depuis des siècles . Pas plus qu’on ne voit les singes , au cours des millénaires et malgré leurs contacts avec l’homme -dont ils peuvent certes imiter quelques gestes , mais dont ils ne peuvent pas apprendre la parole – devenir hommes , même pas du point de vue animal .
          Ce sont les créatures inférieures , elles – même ,
          qui démentent par l’évidence des faits , les élucubrations des tenants de la science purement rationnelle . Les animaux sont tels qu’ils étaient …
          Ste Lucie , guérissez MCF68 de sa myopie spirituelle par le témoignage de la toute-puissance de Dieu par la variété des espèces mais par leur non-évolution .
          Ils sont demeurés tels qu’ils étaient avec leurs instincts , leurs lois naturelles , leurs aptitudes particulières qui ne sont pas inutiles , même si parfois elles peuvent le paraître .
          Dieu ne fait pas d’oeuvres inutiles et totalement nuisibles .
          Ste Marthe par la vertu divine expliquez-lui que âme est le principe actif de la vie , elle maintient notre etre dans l’existence et le subconscient est tout ce qui échappe au conscient et que leur distinction en fait un sujet de philosophie .

          Ste Marthe priez Dieu notre Père de rendre à MCF 68 la vue intellectuelle de l’esprit de nouveau réuni à son Créateur , qu’il voit les maladies répugnantes qui ne cessent de s’étendre parce que l’homme se vautre de plus en plus dans les péchés .
          Ste Marie-Madeleine vous qui avez tant aimée , à lui qui ne sait pas aimer , priez Jésus Notre Seigneur de lui faire connaitre ‘horreur des guerres qui déchirent les hommes .
          Le temps est fini ! Jésus nous dit « Venez » !
          Christus Vincit !
          Christus Régnat !
          Christus Imperat !

          • Saint Jean Paul II vous qui avez admis que l’Église s’était trompé avec Galilée et qui avez reconnu que l’Évolution est plus qu’une simple hypothèse, éclairez cette âme égarée.
            Expliquez lui que la charge de la preuve revient toujours à celui qui affirme quelque chose de nouveau et plus la chose affirmée sort du cadre des lois établies, a fortiori si elle entre en conflit avec ces lois, plus les preuves apportées pour étayer cette proposition doivent être robustes

            • MCF,
              Vous l’athée, si vous voulez prier quelqu’un, priez Lucifer qu’il continue à vous faire voir tout de travers.
              N’ayez crainte, lui, vous répondra et vous exaucera.

              • Lucifer, le porteur de clarté –le philosophe emblématique des Lumières…-, celui qui dit non et ne veut pas soumettre à la loi de Dieu, évolue en contemporain de cette période de gésines. Le Diable et Dieu fonctionnent en avers et revers de la même médaille, comme théisme et athéisme.

                • MCF,
                  Oui, c’est bien celui-là, le grand imbécile qui éclaire votre monde.
                  Il vous tient, je ne sais par où; mais il vous tient bien !
                  Point final.

        • « Le summum fût quand on découvrit que l’humanité ne vient pas d’Adam et Eve mais du singe et que le subconscient contrôle nos désirs et pas une sorte d’âme. »
          J’aime tellement votre subjonctif que je le ménerais plus loin :  ‹ Le summum fût quand on découvrît que l’humanité ne vînt pas d’Adam et Eve mais du singe et que le subconscient contrôlat nos désirs et pas une sorte d’âme. ›
          « En conclusion, la religion va continuer de perdre de son importance car la médecine, la science et le sexe sont de plus en plus présents et laïques.
          « Quod erat demonstrandum. »
          — quod tamen nondum demonstratum est.

    • Philippe Louis says:

      Oui, et c’est exactement là d’ou vient la décadence de l’Occident depuis la fausse « renaissance » « humaniste », la philosophie des « lumières », et la déclarations des « droits de l’homme ». C’est le triomphe de l’individualisme, de l’égoisme, de l’orgueil prométhéen des hommes qui se prennent pour des « dieux », c’est l’affirmation de « droits » d’une « humanité » abstraite, universaliste, égalitariste, irréelle, sans devoirs, particulièrement vis-à-vis de son Créateur qui est « oublié », c’est l’enfer du libéralisme libertaire, sans freins, sans limites, sans frontières, sans cadre…, ou l’homme devient un loup pour ses semblables; quelle déchéance!

  6. MA Guillermont says:

    Face au monde , de toute notre âme , sur nos gloires , sur nos tombes , sur nos berceaux nous jurons de ne pas renoncer jusqu’à ce que le droit à la Vie soit enfin reconnu et appliqué sur notre belle terre de France .
    Jean-Pierre Maugendre (Le serment de Bastia en 2017)
    https://www.lesalonbeige.fr/discours-de-jean-pierre-maugendre-a-la-marche-pour-la-vie-notre-epoque-est-celle-dune-monstrueuse-hypocrisie/

  7. Chers amis catholiques, les autres pourront se taire, je vous livre un extrait des Cahiers de 1943 de Maria Valtorta qui révèle l’opinion de Jésus sur le darwinisme et sur la science :
    Communication de Jésus à Maria Valtorta (Les Cahiers de 1943)
    Le 20 décembre 1943
    Jésus dit :
    « Un des points qui fait sombrer votre orgueil dans l’erreur – un point qui avilit par-dessus tout précisément votre orgueil en vous donnant une origine que vous répudieriez comme étant dégradante si vous étiez moins dévoyés – est celui de la théorie darwinienne.
    Pour ne pas admettre l’existence de Dieu, qui dans sa puissance peut très bien avoir créé l’univers du néant et l’homme de la boue déjà créée, vous assumez la paternité d’une bête.
    Ne vous rendez-vous pas compte à quel point vous vous diminuez? Parce que, pensez-y, quelque sélectionnée, améliorée, perfectionnée qu’elle soit dans sa forme et son instinct, et si vous voulez, même dans sa formation mentale, une bête sera toujours une bête ! Ne vous en rendez-vous pas compte? Cela ne témoigne pas en votre faveur en ce qui a trait à votre orgueil de pseudo-surhommes.
    Mais si vous ne vous en rendez pas compte, ce ne sera pas moi qui vais gaspiller mes paroles à vous en rendre conscients et à vous convertir de cette erreur. Je ne vous demande qu’une chose que, nombreux comme vous êtes, vous ne vous êtes jamais demandée. Et si vous pouvez me répondre par les faits, je ne combattrai plus cette avilissante théorie.
    Si l’humain descend du singe, lequel est devenu humain par une évolution progressive, comment se fait-il que, depuis le temps que vous soutenez cette théorie, vous n’ayez jamais réussi à faire un humain d’un singe, même pas avec les méthodes et les instruments perfectionnés d’aujourd’hui? Vous auriez pu prendre les petits les plus intelligents d’un couple de singes intelligents, et puis les petits intelligents de ceux-ci et ainsi de suite. Vous auriez désormais plusieurs générations de singes sélectionnés, instruits, dont la plus patiente, ingénieuse et tenace méthode scientifique prendrait soin. Mais ils ne seraient toujours que des singes. Si jamais il y avait une modification, ce serait que ces bêtes seraient moins fortes physiquement que les premières et plus vicieuses sur le plan moral, puisque par toutes vos méthodes et vos instruments, vous auriez détruit la perfection simiesque que mon Père créa en ces quadrumanes.
    Une autre question. Si l’humain est venu du singe, comment se fait-il que maintenant, même par des greffes et des croisements répugnants, l’humain ne redevienne pas singe? Vous seriez capables même de tenter de pareilles horreurs si vous saviez que cela pouvait sanctionner favorablement votre théorie. Mais vous ne le faites pas, car vous savez que vous ne réussiriez pas à faire un singe d’un humain. Vous en feriez un enfant humain laid, un dégénéré, un délinquant peut-être. Mais jamais un vrai singe. Vous ne tentez pas de le faire parce que vous savez à l’avance que l’expérience serait un échec et votre réputation en serait ruinée.
    C’est pour cela que vous ne le faites pas. Pour aucune autre raison. Car de rabaisser un humain au niveau d’une brute dans le but de soutenir une de vos thèses ne vous ferait pas horreur et ne vous causerait aucun remord. Vous êtes capables de cela et de bien d’autre. Vous êtes vous-mêmes déjà des brutes, car vous niez Dieu et tuez l’esprit qui vous distingue des brutes.
    Votre science me fait horreur. Vous avilissez l’intellect et comme des fous, vous ne vous en rendez même pas compte. En vérité, je vous dis que beaucoup de primitifs sont plus humains que vous ».
    En complément, je vous transmets le lien vers un article intéressant sur le sujet :
    http://reinformation.tv/jmj-scientifiques-mensonge-evolutionnisme-ideologie-genre-dolhein-58377-2/
    Bien à vous

    • Chers amis catholiques, les autres auront également le droit de parler.
      On n’a pas à invoquer Dieu comme argument dans une discussion scientifique, que ce soit pour s’appuyer sur lui ou que ce soit pour affirmer son inexistence. La science parle de science, point final. Le reste est affaire d’opinion personnelle. Je connais des croyants et des incroyants parfaitement intelligents et respectables dans leurs opinions… et il y a aussi de parfaits imbéciles sectaires et bornés dans les deux catégories. Mais ceci n’a rien à voir avec la science.
      S’il suffisait, pour démolir une théorie, d’une poignée de citations et de livres, ou d’évoquer des cas de fraudes, cela se saurait depuis longtemps.
      Etant donné que la théorie de l’évolution, , n’a cessé de se développer, et de se renforcer grâce à l’apport de diverses disciplines, elle n’est pas démolissable juste avec quelques points inexpliqués (ou supposés tels), fraudes ou livres. On n’attaque pas une théorie scientifique avec un livre, mais avec des publications scientifiques validées par un comité de lecture, et confirmées par d’autres expériences indépendantes. C’est le bon vieil adage, toujours en usage: « Une affirmation extraordinaire nécessite des preuves extraordinaires ».

      https://www.canal-u.tv/video/cerim/yves_coppens_questions_sur_l_evolution.9503

      • trop-bon says:

        Avis à la population !
        Pour Darwin , l’homme est un grand singe dont la queue s’arrête au coccyx .
        Amis … restons sereins ;
        Darwin reste un incompris mais encore un gros délire anglo-saxon …

        • Mais pas que … Saint Jean Paul II, Teihard de Chardin, Francesco Barrago, le père Leroy.

        • trop-bon says:

          Avis à la population
           » Laissez les morts avec les morts  »
          St Louis-Marie Grignion de Montfort , Apôtre de Marie faites entendre à MCF68 que des théories aussi fumeuses ne peuvent être suivies et que dans l’ADN d’un singe qu’il soit grand ou petit , nulle trace e d’ADN humain n’a été décelées ….!

          • L’homme partage 98% de son matériel génétique codant avec le chimpanzé.
            St Louis-Marie Grignion de Montfort pouvez vous m’expliquer pour un autre saint a dit que cette théorie était plus qu’une simple hypothèse. Puissiez vous aider trop-bon parce manifestement la tâche est au dessus de ces forces.

            • MCF,
              Ce que vous dites est complètement faux !
              Vous n’êtes pas allé voir le lien que j’avais indiqué. Inutile, n’est-ce pas pour un « qui sait tout »
              Vous n’avez aucune compétence particulière en anthropologie.
              Vous êtes un physicien., point final.
              Foutez-nous la paix avec votre prétendue science !
              Passez votre temps sur votre site etaletaculture, c’est à votre niveau.

              • Bourgeois.
                Je ne peux pas changer les lois de la généntique pour vous faire plaisir. Vous dites que c’est faux. Alors prouvez le de manière scientifique. Ou alors taisez vous.

                Je suis aller voir votre lien. Car contrairement à vous je ne suis pas quelqu’iun de dogmatique. Mais qu’est ce que vous voulez que je fasse d’un scientifique qui croît que la Terre enfle. Et Dr Seiler d’après l’article est professeur de physique. Mais lui bien sûr comme il va dans votre sens il peut parler de paléontologie.

              • MCF,
                Vous ne pouvez pas changer les lois de la génétique; mais vous changez allègrement les lois de l’orthographe : « Je suis aller voir votre lien. »
                Je ne pense pas que vous y soyez allé, puisque vous m’avez répondu après à peine 30 mn alors que le lien vous propose une vidéo d’1 h 18 mn.
                Vous mentez !
                De plus, vous dénigrez bassement Thomas Seiler sur un argument qu’il conviendrait de démontrer.
                Vous n’êtes qu’un pauvre type et vos baratins commencent à bien faire.
                Un latiniste qui ne sait même pas parler français correctement n’a aucune légitimation pour parler de tout comme vous le faites, superbement et irrespectueusement.

                • Manifestement vous avez au minimum de gros problèmes de compréhension. Reprenons vos arguments :
                  1- Pour l’orthographe je plaide coupable. J’ai de gros doigts et mon portable a de petites touches.
                  2- Je voudrai bien savoir en quoi je dénigre le Dr Seiler. Je remarque juste qu’il est physicien comme moi. Mais que lui, si il sort de son domaine, vous ne lui faîtes pas les mêmes reproches qu’à moi. Qui est le menteur ?
                  3- On est vous aller pêcher que je suis latiniste. Mon parcours scolaire atypique ne m’a pas permis d’étudier cette langue. Mes connaissances bien minces viennent d’Astérix et Obélix.

                • Je viens de comprendre… que vous n’avez rien compris. Le « dénigrement » était adressé à Hugh Owen. Vous êtes sûr que vous avez vu la vidéo ?

                  http://www.linternaute.com/science/divers/dossiers/06/impostures/terre-enfle.shtml

                  Comme je ne connais pas votre niveau, j’ai également des liens plus scientifiques (mais en anglais)

          • trop-bon says:

            St Louis Marie Grignion de Montfort , soufflez à l’oreille de MCF68 qu’il n’a pas répondu à l’absence D’ADN humain dans le génome du grand singe et/ou du petit singe …
            Affirmez-lui que le faciès simiesque ne fait courir personne en toutes circonstances ,(rester poli même si un autre verbe du type utiliser un arc aurait plu à beaucoup) , et qui s’il veut cop..l.r avec une femelle orang-outan nous lui en laissons le plein usage ad vitam aeternam …cela va de soi !

            • Sachez que je m’en excuse, et je vais répondre maintenant. La théorie de l’Évolution ne dit pas autre chose. mais que cela m’aiderait grandement si trop bon voulait bien la lire. Également pourriez vous lui conseiller un livre de physique sur le concept d’irréversibilité.

    • MCF,
      Deux points :
      – Où avez-vous vu que vous étiez l’ami des catholiques ? Vous êtes leur ennemi, irréductible, sans contestation possible.
      Donc vous avez le droit de vous taire; ne le refusez pas,
      écoutez plutôt la sagesse.
      Elle, vous jugera, et ça vous fera tout drôle !
      – Vous nous fourguez un document obsolète (de 1997) et vous pensez nous impressionner ?
      C’est à une science ringarde que vous vous référez !

      • Obsolète …. étonnant pour des gens qui se réfèrent à des croyances millénaires.
        Si vous préférez plus récent (çà ne changera pas le fond de l’affaire) pour pas cher, vous pouvez vous offrir : Dossier Pour la Science – Janvier-Mars 2017 « l’Évolution, la saga de l’humanité » Toujours avec Mr Coppens.

        • MCF,
          Monsieur Coppens, l’homme qui se faisait mousser dans les congrès de gogos, bouffi d’orgueil par sa découverte glorieuse de Lucy (le prétendu squelette le plus vieux du monde ) détrônée depuis par une plus vieille, Ardi ? Et qui depuis écume sans doute plus les bars que les colloques, histoire de noyer son chagrin, avec son copain Pick.
          N’est-ce pas une bonne définition de l’obsolescence.?
          Lol
          Nota : Vous savez, de même que votre culture latine se limite à Astérix; ma culture en paléontologie ne va pas plus loin que Tintin au Congo !

          • Ils picolent à l’Académie Pontificale des Sciences ? J’aurai du poser ma candidature, Ils m’ont tout l’air d’être une bande de joyeux drilles.

            • MCF,
              Et une nouvelle pirouette pour vous échapper.
              Vous êtes nul !

              Dorénavant, si je dois encore converser avec vous, je ne m’adresserai plus à MCF mais à VV (Vanité des vanités) ou SN (Super-Nul). Je laisserai tomber le QI (le 68). Il ne sied pas à votre valeur !

            • Au Bourg’ :

              « Où avez-vous vu que vous étiez l’ami des catholiques ? Vous êtes leur ennemi, irréductible, sans contestation possible.
              Donc vous avez le droit de vous taire; ne le refusez pas,
              écoutez plutôt la sagesse. Elle, vous jugera, et ça vous fera tout drôle ! »

              Alors je pense qu’il est l’ami des catholiques, comme moi aussi, qui ne sont que modérés, et ouvert, dont leur sagesse n’est pas celle de l’intégrisme. Cette même sagesse vous jugera, et vous tomberez de haut !

              « Vous nous fourguez un document obsolète (de 1997) et vous pensez nous impressionner ?
              C’est à une science ringarde que vous vous référez ! »

              Rien à dire : vous vous référez à un vieux bouquin, et pour certains, vous êtes à la limite de lapider quelqu’un qui n’est pas d’accord avec vous.

          • Pour ce qui est du pseudo de MCF68, apprenez que « 68 » n’est pas son Q.I. mais son numéro de région, en France. Pour « MCF », je ne sais pas ; est-ce que ce sont vos initiales M. le professeur de physique ?

  8. Oratio in MCF de scientia illa, quæ grammatica vocatur.
    grammatica+logica+rhetorica=3=trivium,
    arithmetica+astronomia+geometria+musica=4=quadrivium.
    trivium autem=3+quadrivium=4 fecit : 7 artes liberales. sed harum grammatica justissime non solum trivialium, sed etiam et quadrivialium prima, nam quadriviales trivialibus omnino subjectæ sunt. ergo juste grammatica artium omnium prima vocatur.
    tu autem in præteritis semper illam î scribis, quæ non nisi subjunctivis propria est.
    ergo haudquaquam scientificus esse potes, qui scientiarum omnium primam ignoras.
    quod erat demonstrandum.

    • Tu quoque fili.

    • une maman, c'est tellement beau que même le Bon Dieu en a voulu une says:

      Monsieur Pamino,
      Merci pour votre prose que seuls les érudits peuvent comprendre et qui me rappelle, avec nostalgie, mes neufs années de latin.

      Visiblement MCF68 n’en a pas fait autant, car la seule citation qu’il donne est incomplète.
      Visiblement ce n’est pas non plus un grand scientifique, car: »un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup de science y ramène » Francis Bacon et Louis Pasteur

      • Concernant la citation latine, les 2 formes sont admises.
        Mr Pasteur a aussi dit « Quand je rentre au labo, je laisse mes convictions au vestiaire ».
        Un autre scientifique (certainement pas très bon lui aussi) a dit  » Je ne peux pas imaginer un Dieu qui récompense et punit l’objet de sa création. Je ne peux pas me figurer un Dieu qui réglerait sa volonté sur l’expérience de la mienne. Je ne veux pas et je ne peux pas concevoir un être qui survivrait à la mort de son corps. Si de pareilles idées se développent en un esprit, je le juge faible, craintif et stupidement égoïste. »
        Il paraît qu’on a vaguement entendu parler : Albert Einstein (1879-1955 )

        • Mad-Max says:

          J’ai le souvenir de scientifiques qui par la théorie de l’hérédité dégénérescence (l’idée que les races européennes sont en train de se dégrader , de dégénérer .
          Ilssont hereditairesexpliquent ainsi que les maladies mentales et que les tares de chaque individu s’agravent inexorablement de générations en générations .
          En gros , quoi qu’on fasse , nos enfants seront de plus en plus moches et de moins en moins futés …et pas que …
          Vu sous cet angle , la foi et l’espoir placés en l’homme se trouvent quelque peu ébranlés !!!!
          Le monde de Zola …Et puis n’oublions pas de remercier Darwin et sa théorie de l’évolution .
          Dès  » l’origine des espèces  » publié en 1859 ,,il avait commencé à plonger l’Europe dans l’angoisse en démontrant une inégalité entre les espèces …
          St Jean Damascène , Docteur de l’Église , apprenez à MCF68 à distinguer dans la nature le beau , le bon , et le véritable de la Création et que cela n’a rien d ‘ ingénu …

          • Mad-Max says:

            Erratum :
            …Ils expliquent ainsi que les maladies mentales sont héréditaires et que les tares de chaque individu s’aggravent inexorablement de génération en génération …

          • Docteur de l’Église n’est pas docteur en sciences. Merci de ne pas les mettre sur le même plan.
            mais si des saints reconnaissent la supériorité de la science. Dans le domaine scientifique quoi de plus normal
            Saint Jean Paul II :
            Aujourd’hui, près d’un demi-siècle après la parution de l’Encyclique, de nouvelles connaissances conduisent à reconnaître dans la théorie de l’évolution plus qu’une hypothèse. Il est en effet remarquable que cette théorie se soit progressivement imposée à l’esprit des chercheurs, à la suite d’une série de découvertes faites dans diverses disciplines du savoir. La convergence, nullement recherchée ou provoquée, des résultats de travaux menés indépendamment les uns des autres, constitue par elle-même un argument significatif en faveur de cette théorie.

            • MA Guillermont says:

              Vous ânonnez MCF68
              St François d’Assise , vous qui avez été proclamé céleste Patron des écologistes en 1979 donnez à notre frère la définition du Verbe ânnoner …. vous qui avez mis en valeur la Nature et les animaux comme un don merveilleux offert par Dieu au genre humain .

              • Je comprends ce qui vous chagrine; En plus des scientifiques athées voila que les membres éminents de la communauté catholique (dont un saint) ne rejettent pas l’Évolution.

                St Thomas d’Aquin vous que je cite quand je suis en charge du cours d’histoire des sciences donnez lui la force de lire cet article

                http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-pourquoi-les-faits-ne-suffisent-pas-a-convaincre-gens-qu-ils-ont-tort-38103.php

              • MA Guillermont says:

                St Thomas d’Aquin Docteur des Docteurs , Docteur sur presque tous les sujets vous qui parmi tous vos titres portez celui D’ALPHA DE TOUTES LES SCIENCES , pourfendez l’hérésie scientifiquemanifeste que professe MCF 68 en citant Darwin et sa théorie fumeuse sur l’ėvolutionnisme …!

                • Merci de lui expliquer cher saint Thomas que contrairement à ce qu’elle croit l’Église n’a pas eu une position monolithique que la question

                  Des pontifes particulièrement conservateurs se succédant à sa tête (Grégoire XVI, Pie IX puis Pie X). A la physique et à l’astronomie a succédé la question de la biologie. La découverte des premiers fossiles, dès le XVIII ème siècle, a sérieusement érodé l’idée que le monde a été créé 4000 ans avant la venue du Christ. Quand, en 1859, Darwin publie “L’Origine des espèces”, l’Eglise s’oppose d’abord à la théorie de l’évolution, mais sans la condamner, certains théologiens de la Création y voyant une forme d’unité qu’ils soupçonnaient d’ores et déjà.

                  • MA Guillermont says:

                    Votre vision de la création du monde donne à mon âme un état nauséeux …
                    En cela je reconnais assurément la griffe de l’Adversaire !
                    Ste Rita , avocate des causes désespérées , priez pour nous !

                    • Ce n’est pas que ma vision. mais si vous préférez la lecture littérale de la Genèse, pas de souci pour moi.

                    • MA Guillermont says:

                      Ma préférence va à la Parole de Jésus le Christ Fils du Dieu Vivant

      • Je vous en prie, maman. La disputation était deveune tellement scolastique qu’il me parut nécessaire de devenir plus médiéval. Mais si vous avez fait neuf ans de latin, je vous demande de relire lentement ma thèse ; vous êtes sûr de comprendre, et vous pourriez même être d’accord que dans la communication verbale, surtout quand on ne voit ni n’entend l’autre, la grammaire est plus importante que toute autre chose. Merci pour la citation de Bacon/Pasteur, qui m’a rappelé un dicton anglais très elliptique, « hair of the dog », lequel veut dire à peu près la même chose dans un contexte profane : manger des poils du chien qui vous a mordu guérit la morsure. (De nos jours cela se dit en offrant de l’alcool à quelqu’un qui vient de se lever avec une gueule de bois le lendemain d’une bacchanale.)

      • Je vous en prie, maman. La disputation était deveune tellement scolastique qu’il me parut nécessaire de devenir plus médiéval. Mais si vous avez fait neuf ans de latin, je vous demande de relire lentement ma thèse ; vous êtes sûr de comprendre, et vous pourriez même être d’accord que dans la communication verbale, surtout quand on ne voit ni n’entend l’autre, la grammaire est plus importante que toute autre chose. Merci pour la citation de Bacon/Pasteur, qui m’a rappelé un dicton anglais très elliptique, « hair of the dog », lequel veut dire à peu près la même chose dans un contexte profane : manger des poils du chien qui vous a mordu guérit la morsure. (De nos jours cela se dit en offrant de l’alcool à quelqu’un qui vient de se lever avec une gueule de bois le lendemain d’une bacchanale.)

        • une maman, c'est tellement beau que même le Bon Dieu en a voulu une says:

          Je suis entièrement d’accord pour ce qui concerne la grammaire et je trouve tellement désolant que les intervenants sur ce site ne fassent pas plus attention à ce qu’ils écrivent et laissent des mots qui ne veulent rien dire ou des fautes d’orthographe du niveau du CE1.
          J’ai eu, je l’avoue, quelques difficultés à traduire « harum », « omnino », « haudquaquam »; mais si effectivement c’est du latin moyenâgeux, je ne suis pas si érudite, m’étant arrêtée au latin d’Église; mais tout de même c’est quelque peu plus élevé que le latin de MCF68 qui, ma foi, a l’air d’être un « âne qui ne veut pas boire ». Et pourtant combien « l’Eau vive que Jésus lui donnera deviendra en lui une source d’eau jaillissant pour la vie éternelle. »Et ainsi cela lui éviterait de venir polluer ce site par les bassesses de ses réflexions.

          • Le mati n’est pas une langue marrante; D’ailleurs elle en est morte.

            • Voila ce que c’est de vouloir écrire vite avant de partir au boulot. Le latin bien évidemment.

            • une maman, c'est tellement beau que même le Bon Dieu en a voulu une says:

              Elle n’est pas morte du tout. J’entends bien plus souvent parlé latin qu’anglais: au moins tous les dimanches, et parfois aussi en semaine.

      • MCF,
        Vous dites « Il paraît qu’on a vaguement entendu parler : Albert Einstein (1879-1955 ) »
        vous faites là la parfaite démonstration qu’un scientifique, quel que soit son niveau d’excellence dans son domaine, peut être un âne quand il s’agit de parler de l’homme.
        Et c’est votre cas !

        • Bourgeois,
          Je m’abstiens des attaques ad hominem, je vois que çà n’est pas votre cas.
          Mais il faut alors l’appliquer à tout le monde. A Mr Pasteur et à Mr Bacon. Ne retenir que ceux qui va dans votre sens et rejeter ce qui n’y va pas, n’est pas attitude scientifique. Mais je doute que vous compreniez la nuance.

          • MCF,
            quand vous dites  » Ne retenir que ceux qui va dans votre sens et rejeter ce qui n’y va pas, n’est pas attitude scientifique. »
            C’est bien vrai et c’est justement ce que vous n’arrêtez pas de faire.
            Tirez-en la conclusion vous-même.
            Encore une belle faute d’orthographe (ceux pour ce) c’est votre niveau d’excellence ?
            Il n’y avait rien d’ad hominem dans mon post précédent. Je faisais une simple constatation.

            • Non justement. J’étudie avec attention les références que vous proposez. Je me doute bien que les miennes, vous ne les lisez même pas.
              Les vôtres ont toutes en commun les points suivants
              1- Ce ne sont pas des articles de recherche
              2- Ce sont des opinions qui ne reposent que sur la conviction de leur auteurs. Pas sur des faits.
              3- Les dits auteurs étant référencés comme des partisans du dessein intelligent qui n’est pas une théorie scientifique.
              Autre avantage que j’ai en dehors du domaine de la science c’est l’avis d’homme de foi (dont un saint) sur la théorie de l’Évolution. Point sur lequel vous restez étrangement muet. Chose que je comprends. Quand on est acculé il ne reste plus qu’à foncer dans le n’importe quoi qui meuble. Style « La Terre qui enfle »

              • MCF,
                Je laisse JP II à ses responsabilités. Sa culture scientifique ne légitimait pas ses prises de position aventureuses sous l’inspiration de la franc-maçonnerie, comme Teilhard de Chardin d’ailleurs.
                Sa sainteté déclarée par le Pape actuel n’est pas garantie, hélas !

                Mais ne vous occupez pas de cela; ce n’est pas votre problème.
                Occupez vous du vôtre qui est d’avoir la « comprenoir » complètement bouchée. Arrangez cela et tout ira bien !

                • C’est sûr que de votre coté si vous n’arrive pas à savoir qui est pape ou qui est saint. Je vous suggère par commencer à mettre de l’ordre de votre coté. Remarquez je ne suis pas sûr que çà aille mieux.

                  Pour info selon le professeur Brian Alters (McGill University) que 99,9 % des scientifiques acceptent la théorie de l’évolution.

                  • MA Guillermont says:

                    Vous nous bassinez avec vos chiffres à prendre pour argent comptant … à toutes les sauces …!
                    Mensonge sur mensonge …
                    François a besoin d’un porteur d’eau pour les soin de pédicurie aux mahométans et autres enténébrés , l’offre est au néo- Mac Do vaticanesques …
                    Vous pourrez leur parler de votre théorie darwinesque , n’omettez surtout pas la trouvaille trop bonne :
                     » L’ homme est un grand singe dont la queue s’arrête au coccyx  »
                    Assurez votre arrière !!!
                    Nous avons besoin d’un souffle d’air pur .
                    Ça empeste le soufre , nous en profiterons pour brûler sur un charbon ardent l’encens de St Michel Archange de Dieu .
                    Bon vent …

                    • Juste une question. Pour vous Jean Paul II est saint ou pas ?

                    • MA Guillermont says:

                      Juste une réponse , en 26 ans , 5 mois et 18 jours du Pontificat de St Jean-Paul II , du temps vous à été laissé pour vous donner une conviction

                    • Ma conviction est faîte. mais comme je ne suis pas spécialiste en théologie je peux me tromper. D’après Bourgeois ce n’est pas le cas. Merci pour votre réponse très…. claire. Et après on dit que la science est compliquée.

                    • MA Guillermont says:

                      Revenez à Jésus …

                  • Revenez à la raison Emma.

                    • MA Guillermont says:

                      J’aime beaucoup Eliott ,
                      – en reflet miroir : amme (âme ).
                      Ami , il vous faut mûrir, le monde paien n’est qu’une caverne de voleurs , de jouisseurs , d’idolâtres , de criminels , …
                      Par les conseils de frères plus saints , Dieu vous communique une connaissance plus vraie .
                      N’avez – vous pas certitude de la dignité de l’homme ?

                  • Vous avez un manque de connaissance sur les religions païennes.

                • MCF,
                  Ben avec ça, on est bien montés.
                  Cela augure mal de l’avenir de l’humanité.
                  Profitez-en, ça ne durera pas et vous allez souffrir grave.
                  Vous comprendrez peut-être, à ce moment là.
                  J’espère qu’il ne sera pas trop tard pour vous amender.

                  Je note que votre français se dégrade de plus en plus; si ça continue, vous allez bientôt être apte à causer sur les sites islamiques, où vous serez accueilli à bras ouverts.
                  Bon vent !

                  • Figurez vous que pour l’avenir de l’humanité, je suis plutôt d’accord avec vous. Mais sans doute pas pour les mêmes raisons.

      • « une maman, c’est tellement beau que même le Bon Dieu en a voulu une »

        Pas vraiment : fallait une mère porteuse pour le Jésus. ;p

        • Eliott,
          Vous êtes un petit futé, ça se voit tout de suite.
          L’alcool, ça se prend avec modération !

          • Je ne bois jamais d’alcool, ce n’est pas à mon goût. :/

            • fatilasa says:

              C’est vous qui le dites ! Mais comment pourrait-on encore vous croire ? Nous n’en pouvons rien si vos paroles passent pour du délire ! C’est à vous de veiller à ce qu’il n’en soit pas ainsi.

              • « C’est vous qui le dites ! »

                Bien vu, c’est moi qui le dis. ;p

                « Mais comment pourrait-on encore vous croire ? »

                Ah bah j’apprends que vous m’avez cru au moins une fois, c’est cool ça ! 😀

                « Nous n’en pouvons rien si vos paroles passent pour du délire ! »

                Oui, vous n’y pouvez rien. 😉

                « C’est à vous de veiller à ce qu’il n’en soit pas ainsi. »

                Ah ! mais j’ai hâte d’entendre vos propositions ! Je suis tout ouïe, ma chère. 🙂

  9. trop-bon says:

    Avis à la population
    Comme préambule à tout discours , permettez-moi d’abord de remercier Bourgeois pour son  » sponsoring « …
    En tout cas , rappellons-nous que la technique favorite du démon est la division et qu’il est très fort pour faire naître l’esprit de critique à la place de l’esprit critique , la méfiance à la place de la prudence .
     » Calomnie , il en restera toujours quelque chose  » disait Voltaire .
    Satan est le père du mensonge . De tout mensonge .

    • Pas besoin du démon pour la division. Les catholiques y arrivent très bien tout seuls.

      • Oui, d’ailleurs, c’est commun à tous d’avoir des divisions internes comme les partis politiques (gauche, centre, droite… pour ne citer qu’eux) ou en ce qui concerne les religions et les confessions :

        1.
        1.1
        1.1.1
        1.1.1.1
        1.1.1.2
        1.1.2
        1.1.2.1
        1.1.2.2

        ect, ect… Au moins, la diversité existe donc eux servir à queque chose. ^_^

        • Eliott,
          Il vaut mieux parfois se taire et avoir l’air con; que de l’ouvrir et de ne laisser aucun doute à ce sujet.

          • Alors vas-y, mon bonhomme ! Dis-moi ce qui ne vas pas et ce qui te provoque cette phrase. 😉

            • une maman, c'est tellement beau que même le Bon Dieu en a voulu une says:

              « C’est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du son que certains paraissent brillants avant d’avoir l’air con ».

              Moi aussi je suis une mère porteuse: j’ai porté mes enfants, issus du même père.
              La très Sainte Vierge Marie a porté le Fils de Dieu, conçu de Dieu, et Il est né Homme-Dieu.

              Monsieur Eliott, vous venez au secours de MCF68, qui commence à être à cours d’arguments, vu qu’il nous répète inlassablement ses mêmes références, les seules qu’il connaisse.

              • fatilasa says:

                Chère Madame,
                On raconte que lorsque Dieu décida de créer l’Humain, Il eu la bonne précaution d’en faire d’abord un brouillon : c’est ainsi qu’on vit apparaître l’homme (genre masculin) mais avec encore trop de défauts.
                Alors Il corrigea tout cela. Et voici qu’apparut la Femme à qui, un jour, en la TSV Marie, Il rendit toute sa splendeur.
                C’est évidement ce qui fait la différence entre vous et Monsieur Eliott. Et peut-être en est-il jaloux comme Satan fut jaloux d’Eve.
                Il y a bien plus de personnes avec vous que contre vous. N’est-ce pas normal ? Vous êtes admirable et très fine d’esprit !
                Bien à vous dans le Seigneur Christ Jésus.

              • Seulement, ma vieille, vous avez été fécondée donc ça ne marche pas avec vous.

              • Des références que je connais. C’est toujours mieux que pas de références du tout.
                Notez que je viens de faire une découverte grâce à Bourgeois. Jean Paul II ne serait pas saint. Votre opinion sur le sujet ?

            • Eliott,
              Je n’ai pas du tout envie d’aller vous rejoindre chez les fous.
              Soignez-vous !

              • Vous refusez de me donner votre réponse à ma question ? Bon, faites comme vous voulez, mon vieux. 🙂

  10. trop-bon says:

    Les conséquences lointaines de l’avortement , maintenant bien connues , sont désignées sous le terme de  » syndrome post – avortement , qui a fait , surtout aux Etats-Unis, l’objet de nombreuses publications médicales .
    C’est une plaie de l’âme difficile à cicatriser .
    Le traitement n’est ni psychologique (l’écoute …) ni psychiatrique (les tranquillisants ou les psychotropes) , mais uniquement spirituel ( les sacrements ) .
    Encore faut – il être en mesure , ou en situation , de les recevoir …
    SOS Tout Petits a reçu ceci que nous livrons aux méditations de nos lecteurs .

    ————————————-Lettre d’Annabelle à Jacinthe

     » Je m’appelle Annabelle , j’ai 25 ans . J’ai été contrainte d’avorter par mes parents , je ne connaissais pas le foyer mères – enfants. C’était en Septembre 2006 . Jamais je n’oublierais , c’était un Jeudi le 07 et le 14 septembre. Mon bébé était une fille , j’en suis sûre , et je l’ai prénommé Jacinthe .
    Mais je ne vis plus depuis et je veux me battre pour la vie , lutter contre cette mise à mort d’un être tellement pur et innocent !…
     » Ma fille … j’ai toujours su que tu étais une petite fille , l’instinct d’une maman ne se trompe jamais …. Tu t’appelles Jacinthe, ce magnifique prénom rempli de douceur .
    Jacinthe … ma fille , mon enfant , ma princesse , mon ange … Je ne tiendrai jamais dans mes bras , alors à défaut je te porte à tout jamais et en permanence dans mon coeur . Je voudrais tant te voir sourire , rire , te faire des câlins , t’embrasser , te rendre heureuse .
    J’ai en moi un amour inimaginable que j’aurais tellement voulu t’offrir . Une vie douce joyeuse , remplie de bonheur et d’amour , mais , au lieu de cela , c’est la mort que je t’ai offert . En guise de cadeau , un aller simple pour le Paradis ! Je prie afin que tu me pardonnes . Si tu savais à quel point je m’en veux , je ne vis plus depuis ce Jeudi 14 septembre 2006 … Depuis qu’on m’a pris une partie de moi .
    Jacinthe je te demande pardon de ne pas avoir réussi à te donner la chance de vivre!
     » Ma douce Jacinthe , me pardonnes – tu ce que je t’ai fait ou plutôt ce que je ne t’ai pas fait … » Une maman doit protéger son enfant et je n’y ai pas réussi …
     » Que feras – tu avec un enfant alors que tu n’as pas de travail ? »
    Combien de fois ma mère m’a t’elle seriné cette phrase ?
    Si seulement j’avais su qu’il existait des foyers mères – enfants …
    Si seulement , au premier rendez – vous pour l’avortement , la dame m’avait dit qu’il y avait d’autres solutions . Au lieu de ça, elle s’est contentée de me donner un mouchoir , alors que je pleurais en lui disant que je ne voulais pas avorter , mais que mes proches m’y contraignaient.
    Tu sais Jacinthe , il faut savoir pardonner , et je prie de tout mon coeur que tu m’aies pardonné … Quand à moi je n’y parviens pas … Et à eux ?
    Steve , ton papa qui ne m’a pas soutenu , je ne lui pardonne pas ! Mes parents ?
    Oui … je crois que je leur ai pardonné. Je me suis confessée et le Seigneur m’a pardonné également . La dame de l’hôpital qui a accepté que j’avoue malgré mes pleurs et mon désespoir ? non …je ne lui pardonne pas !
     » Jacinthe , je t’ai demandé pardon ! Tu es dans les bras de Jésus avec de trop nombreux petits anges … L’avortement est un acte qui n’est pas anodin et dont il est très difficile de se remettre . Avoir légalisé l’avortement c’est avoir légalisé un meurtre ! Le meurtre autorisé par l’État , d’un être innocent , qui ne peut pas se défendre . Un petit prince ou une petite princesse qui ne demande qu’une seule chose : vivre . Il aime déjà fortement sa maman , son coeur bat , comment pouvez – vous affirmer que l’avortement n’est pas un crime alors que le coeur bat ?
    Je me souviens parfaitement lors de l’échographie de datation , des battements du coeur , et de la phrase de cet homme tellement froid :
     » Tout est normal pour votre enfant « .
    Non ! Ce n’est pas normal ! Rien n’est normal !
    J’allais m’apprêter à faire assassiner mon bébé ! Pour moi , celui qui m’a opéré est comme un tueur à gages . Il a tué , et il a été payé pour cela …
    Comment cette mise à mort peut-être être vivement encouragée et banalisée ?
    Qui sommes – nous pour disposer ainsi de la vie dès autres ?
    Seul le Seigneur le peut !
     » Ma princesse , je vais te parler de ton papa . Il s’appelle Steve , il est militaire . Lorsque nous nous sommes rencontrés, j’étais en terminale , et lui à l’école des sous-officiers de la Marine à Toulon . Ton papa était gentil mais extrêmement impulsif . Il aimait avoir le contrôle de la situation , tout devait être carré, il n’était pas militaire pour rien … Si tu étais née , Jacinthe, je suis sûre qu’il aurait été un bon père . Mais il voulait que j’avorte . Et que je ne sois pas triste car tu n’étais encore qu’un  » amas de cellules  » … Jamais je ne t’ai considéré ainsi .
    Je t’ai aimé dès le premier jour , ma puce …
    Le pire a été quelques jours avant l’avortement , il m’a dit :
     » Si tu étais tombée enceinte trois mois plus tard , on aurait pu le garder  » .
    Jacinthe , je le respecte car il reste ton papa , et malgré tout ce serait bien que tu veilles sur lui .
    T’a – t’il oublié ? Je ne sais pas . Mais honnêtement , Jacinthe , le jour où j’ai avorté j’ai cessé d’aimer ton papa
    Mon coeur s’est brisé en mille morceaux .
    Je t’aime , ma rose , ma chérie …
    Ta Maman qui t’aime plus que tout « 

    • Le syndrome post avortement n’a aucune réalité scientifique ni médicale d’ailleurs.
      http://www.apa.org/pi/women/programs/abortion/mental-health.pdf.
      Fort heureusement il y a des femmes qui se remettent très bien de leur avortement. Et qui plus tard deviennent des mères épanouies.
      Si votre lettre est authentique, la demoiselle en question a toute ma sympathie. Et j’espère qu’elle une femme heureuse aujourd’hui. C’est tout le mal que je lui souhaite.

    • fatilasa says:

      Merci Monsieur Trop Bon,
      Pour ce texte, bien que triste, plus passionnant à lire et aussi percutant qu’un exposé scientifique qu’on ne doit pas pour autant dédaigner puisque l’amour ne parvient plus à séduire.
      Faut-il donc croire que ceux qui prônent l’avortement ne sont pas heureux de vivre ou que, s’ils le sont, ne sont pas du tout reconnaissant envers celles qui ne les ont pas avortés ?
      Bien à vous

  11. une maman, c'est tellement beau que même le Bon Dieu en a voulu une says:

    Chers amis catholiques,

    je vous livre ici les lectures de notre messe de ce matin. Étant dans un diocèse, un canton, une ville dont saint François de Sales est le patron, nous avons solennisé sa fête aujourd’hui, primant sur le quatrième dimanche après l’Épiphanie.
    Ces textes nous encouragent à défendre et à enseigner la Vérité, comme nous essayons de le faire sur ce site, selon nos forces et nos moyens.

    « Deuxième lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 4,1-8.
    Mon bien-aimés : je t’adjure devant Dieu et le Christ Jésus, qui doit juger les vivants et les morts, par son avènement et son royaume : prêche la parole, insiste à temps et à contretemps, reprends, censure, exhorte, avec une entière patience et (souci d’)instruction.
    Car un temps viendra où (les hommes) ne supporteront pas la saine doctrine, mais au gré de leurs désirs se donneront une foule de maîtres, l’oreille leur démangeant, et ils détourneront l’oreille de la vérité pour se tourner vers les fables.
    Pour toi, sois sobre en toutes choses, endure la souffrance, fais œuvre de prédicateur de l’Évangile, remplis pleinement ton ministère.
    Quant à moi, je suis déjà offert en sacrifice, et le moment de mon départ approche.
    J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi : désormais m’est réservée la couronne de la justice, que m’accordera en ce jour-là le Seigneur, le juste Juge, et non seulement à moi, mais à tous ceux qui auront chéri son apparition.

    Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 5,13-19.
    En ce temps-là , Jésus dit à ses disciples : Vous êtes le sel de la terre. Si le sel s’affadit, avec quoi lui rendra t-on sa saveur ? Il n’est plus bon qu’à être jeté dehors et foulé aux pieds par les hommes.
    Vous êtes la lumière du monde : une ville, située au sommet d’une montagne, ne peut être cachée.
    Et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
    Qu’ainsi votre lumière brille devant les hommes, afin que, voyant vos bonnes œuvres, ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.
    Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes; je ne suis pas venu abolir, mais parfaire.
    Car, je vous le dis en vérité, jusqu’à ce que passent le ciel et la terre, un seul iota ou un seul trait de la Loi ne passera pas, que tout ne soit accompli.
    Celui donc qui aura violé un de ces moindres commandements, et appris aux hommes à faire de même, sera tenu pour le moindre dans le royaume des cieux; mais celui qui les aura pratiqués et enseignés, sera tenu pour grand dans le royaume des cieux. »

    Quant aux interventions de monsieur Eliott, elles traduisent plus une opposition radicale à Dieu qu’il connait qu’une ignorance de la religion comme MCF68.

    • Je n’ai jamais dit que je connaissais quelque chose à la religion. Je dit juste que s’en servir pour interpréter les phénomènes de la nature est une erreur. Pour cela il y a la science.

    • Je n’ai jamais dit que je m’opposait à Dieu, ma petite vieille : je dit juste que le fanatisme, quel que soit le domaine, est l’une des pires choses que je connaisse et qui me désole.

      • une maman, c'est tellement beau que même le Bon Dieu en a voulu une says:

        Merci Mr Eliott pour le qualificatif que vous me donnez: « la vieille ». J’aime à penser que « âgés » est l’anagramme de « sage » et que donc la vieillesse apporte la Sagesse. Mais ça c’est dans mon monde.

        Vous et MCF68 vous êtes du même monde.

        Je vis dans le monde sans être du monde, et surtout pas du vôtre.

        Pour votre Bonheur et votre Bien, j’espère que nous nous retrouverons dans l’autre monde pour reparler des beautés de la Création.

        Il me reste plus qu’à prier pour vous mais il me semble vous l’avoir déjà indiqué au cours d’un autre échange de commentaires.

  12. fatilasa says:

    A Eliott
    (retour à la marge)
    Que cela ne vous surprenne pas, mais je ne suis pas une femme. Et en tant que « présumé fanatique », vous conclurez vite que je suis encore moins du genre « transgenre ». Donc, je suis un homme ! Et pour faire un homme, il faudra bien autre chose que ce que vous nous proposez. Peut-être avez-vous des enfants ? La diversité, oui ! L’uniformité, non !
    Pourquoi donc avez-vous hâte d’entendre mes propositions ? Vous n’avez plus rien à vous mettre sous la dent ? De toute façon, vous n’en feriez rien ! Vous semblez être du genre contrariant que Michel Coluche décrivait en disant : « Je ne suis ni pour ni contre ! Bien au contraire ! ». A force de semer la dérision et l’illusion, vous allez finir par vous en remplir vous-même. Vous êtes comme un chat qui courre après sa queue ! Cà peut durer longtemps avant qu’il ne s’en rende compte s’il prend cela pour un jeu.
    La pire des pollutions, c’est celle des cœurs, des âmes et des esprits. Vous et moi, nous avons au moins un point commun avec les fanatiques musulmans ; c’est que nous sommes tous deux intraitables comme eux.
    Quant à vous faire des propositions, commencez d’abord par examiner celles que d’autres vous ont déjà faites et que vous délaissez systématiquement.
    Seriez-vous un agent double au service d’un quelconque organisme et dont la mission n’est que de semer le chaos là où il y a de l’ordre ? Faites-nous donc la leçon, beau sir, belle cire ! Rira bien qui rira le dernier !
    Maintenant, si vous êtes un agent double, je perds tout à fait mon temps avec vous.
    Daignez donc vous identifier : Que cherchez-vous ? Que voulez-vous ? Qu’attendez-vous ? Qu’espérez-vous ?

    • « Que cela ne vous surprenne pas, mais je ne suis pas une femme. Et en tant que « présumé fanatique », vous conclurez vite que je suis encore moins du genre « transgenre ». »

      Ah, vous avez pourtant la plume des femmes, mais soit ! Si vous êtes un homme, restez un hommepuisque vous n’êtes pas transgenre.

      « Donc, je suis un homme ! Et pour faire un homme, il faudra bien autre chose que ce que vous nous proposez. Peut-être avez-vous des enfants ? »

      Non, je n’ai pas d’enfant.

      « La diversité, oui ! L’uniformité, non ! »

      C’est ce que je répète depuis longtemps, longtemps, longtemps… ! 😀 On a au moins ce point commun. 😉

      « Pourquoi donc avez-vous hâte d’entendre mes propositions ? Vous n’avez plus rien à vous mettre sous la dent ? De toute façon, vous n’en feriez rien ! Vous semblez être du genre contrariant que Michel Coluche décrivait en disant : « Je ne suis ni pour ni contre ! Bien au contraire ! ». A force de semer la dérision et l’illusion, vous allez finir par vous en remplir vous-même. Vous êtes comme un chat qui courre après sa queue ! Cà peut durer longtemps avant qu’il ne s’en rende compte s’il prend cela pour un jeu. »

      J’ai hâte d’entendre vos propositions pour savoir comment ne pas paraître saoul. Les uns disent plus drogués,mais soit. Je ne touche ni à l’un ni à l’autre de toutes façons ! :’) Pour ce qui est de me mettre quelque chose sous la dent, sachez que je viens de finir un blanc de poulet, avec du riz au beurre et du thon, le tout par mes soins. ^_^ Je suis quelqu’un qui aime le cynisme, le sarcasme et la dérision, ais je ne vois pas de quelles illusions il est fait mention. Le chat, il s’amuse en attendant. ;p

      « La pire des pollutions, c’est celle des cœurs, des âmes et des esprits. Vous et moi, nous avons au moins un point commun avec les fanatiques musulmans ; c’est que nous sommes tous deux intraitables comme eux. »

      Ou Pierre Martinet, le traiteur intraitable. Je suis intraitable contre tout ce qui est des dérives fanatiques et bien d’autres choses, attention !

      « Quant à vous faire des propositions, commencez d’abord par examiner celles que d’autres vous ont déjà faites et que vous délaissez systématiquement.
      Seriez-vous un agent double au service d’un quelconque organisme et dont la mission n’est que de semer le chaos là où il y a de l’ordre ? Faites-nous donc la leçon, beau sir, belle cire ! Rira bien qui rira le dernier ! »

      Alors faisons un inventaire de ces propositions ! 😀 Je ne suis mandaté que par mon propre chef, ici. Pour ce qui est de semer le chaos là où il y a l’ordre… Il faut un peu de chaos pour rétablir un nouvel ordre un peu mieux. 😉 Quant à la leçon, ouvrez votre livre page 9, là où commence le premier chapitre ; prenez votre stylo et ouvrier votre beau cahier ! 🙂

      « Maintenant, si vous êtes un agent double, je perds tout à fait mon temps avec vous.
      Daignez donc vous identifier : Que cherchez-vous ? Que voulez-vous ? Qu’attendez-vous ? Qu’espérez-vous ? »

      Un agent double ? Pourquoi ? Comme Esterhazy, dont l’histoire montrera qu’il est le vrai coupable de l’affaire Dreyfus ? Non, je crois pas… :/
      Identification : je cherche le bonheur. Je veux le bonheur. J’attends le bonheur. J’espère le bonheur.

      🙂 🙂 🙂

      • fatilasa says:

        Et bien : « Cherchez et vous trouverez ! »
        Mais apparemment, c’est vous qui perdez votre temps avec moi.
        Et de toute façon, on ne peut vraiment croire et vivre que ce qu’on a cherché et trouvé soi-même.
        Quant à la plume, si pour vous celles d’un coq sont les mêmes que celles d’une poule, ne vous attendez pas à ce que je ponde un oeuf pour vous donner raison. Ce serait bien que vous soyez plus pointu dans vos observations. Enlevez donc vos belles « lunettes roses », ce sont elles qui vous induisent en erreur.

        • « Et bien : « Cherchez et vous trouverez ! »
          Mais apparemment, c’est vous qui perdez votre temps avec moi.
          Et de toute façon, on ne peut vraiment croire et vivre que ce qu’on a cherché et trouvé soi-même. »

          Je cherche, je cherche. 🙂 Je ne perds pas mon temps avec vous : au contraire, vous m’amusez tous, et c’est pour cela que je viens ici ! 😀

          « Quant à la plume, si pour vous celles d’un coq sont les mêmes que celles d’une poule, ne vous attendez pas à ce que je ponde un œuf pour vous donner raison. Ce serait bien que vous soyez plus pointu dans vos observations. Enlevez donc vos belles « lunettes roses », ce sont elles qui vous induisent en erreur. »

          J’ai parler de ressemblance, je n’est pas dis qu’elles étaient les mêmes. 😉 Pour ce qui est de mes lunettes, la monture où se trouvent les verres photochromiques* sont dans une monture noire et les deux branches sont en imitation bois et l’intérieur de ma paire est noire.

          *Si vous ne le saviez pas, et comme je suis bon prince, « photochromique » signifie que mes verres changent de teinte selon la luminosité. 🙂

      • Eliott,
        Et votre bonheur ce serait-y de faire chier le monde ?
        Merci de nous avoir choisis pour cela.
        C’est un grand honneur dont on se passerait fort bien.
        Allez tenter votre chance du coté de l’Oumma, avec votre copain MCF, ça nous nous ferait un peu de vacances; mais attention à votre gorge; ils aiment bien cela !

        • « Et votre bonheur ce serait-y de faire chier le monde ? Merci de nous avoir choisis pour cela. »

          Mon bonheur ne se limite pas à cela ; soyez rassurez, mon vieux : mon bonheur est multiple. Je suis très heureux que vous avoir choisis vous rende heureux, et j’accepte vos remerciement. 🙂

          « C’est un grand honneur dont on se passerait fort bien. Allez tenter votre chance du coté de l’Oumma, avec votre copain MCF, ça nous nous ferait un peu de vacances; mais attention à votre gorge; ils aiment bien cela ! »

          Eh bien comme c’est un honneur dont vous vous passerez bien, je vais continuer ! Si l’Oumma est aussi drôle que vous, alors je leur ferais le même honneur que je vous fais, et MCF68 choisira aussi. 😉

          • Eliott,
            Pourrez-vous nous communiquer vos interventions sur les sites islamiques, qu’on rigole un peu.
            Nous aimerions vérifier que vous avez le courage de leur tenir tête comme vous le faites ici.
            Ici vous ne risquez que le ridicule; et on sait bien que le ridicule ne tue pas …

  13. fatilasa says:

    Monsieur Eliott,
    Vous ne me croirez pas car vous ne comprendrez pas, mais la lecture de vos commentaires m’apporte beaucoup. Elle me permet de comprendre plus aisément des paroles sans doute trop peu savante à votre goût : « Heureux les pauvres d’esprit ! » – « Heureux les pauvres de cœur ! ».
    Vous vous dites heureux et je veux bien le croire puisque, selon vos dires, vous vous amusez de notre compagnie. Mais vos propos révèlent que vous n’avez pas encore été confronté à la souffrance et, de la sorte, votre bonheur n’est qu’une illusion qui risque bien de s’envoler en quelques secondes avec un simple AVC qui pourrait vous ramener à l’état d’une plante, ce qu’évidement, avec la même sincérité que la vôtre, je ne vous souhaite nullement.
    Vous n’êtes pas du tout sur cette plateforme de discussions pour chercher le bonheur mais tout simplement pour vous en servir :
    1. comme d’une stèle sur laquelle vous trônez pour vous donner de l’importance,
    2. comme d’un miroir dans lequel vous pouvez vous admirer,
    3. comme d’une scène sur laquelle vous jouez votre petit personnage pour vous forger une identité qui vous fait défaut,
    4. comme d’un laboratoire où vous expérimentez l’impact de votre funeste science infuse et stérile,
    5. et finalement comme d’un épouvantail de luxe pour des corbeaux en mal de trouver un perchoir.
    Votre principe de raisonnement est simple : à tout endroit, il y a un envers, il suffit de le savoir et de bien savoir s’en servir. Vous ne cherchez pas la vérité, « l’adéquation de la pensée avec la réalité », malgré vos connaissances en tout genre. Je ne vois personne qui honore votre savoir. Allez-vous malgré tout prétendre vouloir nous aider, nous enrichir dans l’esprit, nous affermir dans nos convictions ? On dirait que vous prenez un malin plaisir à susciter la provocation. Seriez-vous de l’Eglise de Scientologie ? Êtes-vous philanthrope ou apathique ?
    Vous n’avez même pas de considération pour tout le travail et le sérieux des gens de MPI qui, s’ils lisent vos commentaires, doivent bien s’amuser de voir vos plumes s’envoler de tous les côtés.

    • « Monsieur Eliott, »

      C’est moi. 🙂

      « Vous ne me croirez pas car vous ne comprendrez pas, mais la lecture de vos commentaires m’apporte beaucoup.  »
      Tant mieux !

      « Elle me permet de comprendre plus aisément des paroles sans doute trop peu savante à votre goût : « Heureux les pauvres d’esprit ! » – « Heureux les pauvres de cœur ! ». »

      Oh mais je les sait bien connues de ma personne ! :p Et sachez que j’ai beaucoup de cœur et de connaissances, mon mignon.

      « Vous vous dites heureux et je veux bien le croire puisque, selon vos dires, vous vous amusez de notre compagnie. »

      Eh oui… !

      « Mais vos propos révèlent que vous n’avez pas encore été confronté à la souffrance et, de la sorte, votre bonheur n’est qu’une illusion qui risque bien de s’envoler en quelques secondes avec un simple AVC qui pourrait vous ramener à l’état d’une plante, ce qu’évidement, avec la même sincérité que la vôtre, je ne vous souhaite nullement. »

      Jamais confronté à la souffrance, vous croyez ? Je pense que si, mais ce n’est peut-être pas la même souffrance que vous alors. Les A.V.Cs peuvent aussi nous tuer, n’oubliez pas ; entre mourir et être un légume, je préfère la première option ! ^0^ Merci de votre sollicitude. 😀

      « Vous n’êtes pas du tout sur cette plateforme de discussions pour chercher le bonheur mais tout simplement pour vous en servir :
      1. comme d’une stèle sur laquelle vous trônez pour vous donner de l’importance,
      2. comme d’un miroir dans lequel vous pouvez vous admirer,
      3. comme d’une scène sur laquelle vous jouez votre petit personnage pour vous forger une identité qui vous fait défaut,
      4. comme d’un laboratoire où vous expérimentez l’impact de votre funeste science infuse et stérile,
      5. et finalement comme d’un épouvantail de luxe pour des corbeaux en mal de trouver un perchoir. »

      On va répondre point par point :
      1. Je ne cherche pas l’importance, je cherche le divertissement.
      2. Oh, vous savez, je ne passe que dix minutes par jour, grand maximum, devant mon miroir ; cela me suffit amplement pour ma toilette. 🙂
      3. Ah oui, je me ris de certains acteurs du monde qui se riait de moi alors que je ne disais rien… ! 😉
      4. Il est vrai que j’aime troquer ma tenue de comédie pour une blouse blanche et étudier le monde qui m’entoure car il est tellement intéressant ! ^0^ Il est vrai que mon parcours est plus littéraire que scientifique, mais j’ai assez de connaissances dans d’autres matière pour palier à la science de la science.
      5. Ah les corbeaux… ! Ce seront les dernière bêtes que les pendus voyaient avant que ceci ne leurs arrachent les yeux, ho ho ho ! ;D Enfin, je suis généreux pour les corbeaux qui ont mal aux ailes. ;p

      « Votre principe de raisonnement est simple : à tout endroit, il y a un envers, il suffit de le savoir et de bien savoir s’en servir. »  »

      L’endroit et le revers, c’est comme l’être et le paraître : des fois, c’est difficile à séparer ; il faut bien faire une recherche pour tenter de les séparer au mieux… Quoique séparer d’eux choses qui s’entre-mêles, est-ce une bonne idée ?

      « Vous ne cherchez pas la vérité, « l’adéquation de la pensée avec la réalité », malgré vos connaissances en tout genre. Je ne vois personne qui honore votre savoir. Allez-vous malgré tout prétendre vouloir nous aider, nous enrichir dans l’esprit, nous affermir dans nos convictions ? »

      « On dirait que vous prenez un malin plaisir à susciter la provocation. Seriez-vous de l’Eglise de Scientologie ?
      Êtes-vous philanthrope ou apathique ? »

      Oui !!! Je suis un provocateur dans l’âme ; bien que cela me soit difficile, j’arrive à résister à la tentation que me provoque le monde de me provoquer de ce dernier ; car s’il ne faisait pas des choses provocantes, je ne le provoquerait pas. 🙂 Je ne suis pas un membre de l’Eglise de Scientologie ; pour ma philanthropie ou mon apathie… Hum, c’est compliqué à expliquer, mais je me considère être un mélange de beaucoup de choses comme je suis humain, donc cela doit faire parti de mon être. 🙂

      « Vous n’avez même pas de considération pour tout le travail et le sérieux des gens de MPI qui, s’ils lisent vos commentaires, doivent bien s’amuser de voir vos plumes s’envoler de tous les côtés. »

      Sérieux, sérieux… Ca, c’est à discuter. 😡 Pour ce qui est de mes plumes, sachez que je n’ai pas de pudeur physique, donc me retrouver à poil devant vous ou les rédacteurs et rédactrices de MPI et les autres ne me dérange pas vraiment. 😉

      • fatilasa says:

        Merci beaucoup Monsieur Eliott
        D’avoir bien voulu écrire tout ce qu’il nous fallait pour confirmer ce que nous pensons de vous.
        A Dieu ! Don Quichotte !

        • Alors que pensez vous de moi ?

          Don Quichotte vit dans le passé, je vis dans l’avenir.

        • J’allais oublier ! Je ne suis pas tellement naïf, vous savez : je sais bien que vous n’allez pas changer d’opinion, mais tant que je m’exprime, je suis content ! (Hélas MPI me censure.)

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com