Hypothèse sur le rôle du sol et de sa biologie dans la synthèse des arômes et des substances actives.

« Un arbre évapore par ces feuilles, émet des microbes, qui vont entrer en contact avec les nuages qui génère de la pluie. Les forêts régulent le climat. Notre civilisation a peur de la forêt et l’a détruite à souhait. L’arbre tempère le climat et adoucit le climat. »

Claude Bourguignon est ingénieur agronome fondateur du LAMS (Laboratoire d’Analyse Microbiologique des Sols)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com