le Stade de France était magnifique hier soir
le Stade de France était magnifique hier soir

Je me suis tâtée pour me dire : je le regarde ou je ne le regarde pas ce match de qualification ? En fait je voulais voir la réaction d’orgueil de ces joueurs, pris sous le feu médiatique et à deux doigts de la honte. Dès les premiers instants du direct, j’ai compris que quelque chose avait changé, qu’on avait tapé du poing sur la table. Dans le couloir, les regards étaient tendus et il y avait une solidarité entre tous les joueurs : une équipe quoi ! Tous les joueurs ont chanté la Marseillaise sauf deux : Benzema et Ribéry. Au passage, les supporters français ont manqué de respect et de fair-play en sifflant l’hymne ukrainien. Puis le match a commencé…

Pour être honnête, cela faisait longtemps, très longtemps qu’on n’avait pas vu un tel match des Bleus. Tous les ingrédients étaient là pour enflammer le match. Les Ukrainiens n’ont pas trop compris ce qui leur arrivait et ils ont été vite acculés dans leur moitié de terrain, incapables de se projeter vers l’avant et de dégager proprement. C’est mortel en foot. Sans un bon gardien, ce serait cinq buts qu’ils se seraient pris. L’engagement a été au rendez-au-vous et on a senti de la tension. L’arbitrage a été plutôt correct. Soyons honnête, les Bleus méritaient de gagner hier soir car ils ont été simplement supérieurs dans tous les domaines et qu’ils ont su jouer vite et bien. On a retrouvé quelques individualités mais heureusement sans aucune conséquence. Le rythme a un peu baissé en deuxième mi-temps. Les Ukrainiens n’ont pas démérité et ils se sont battus jusqu’au bout, attaquant même à dix contre onze. Un simple but aurait suffi à les qualifier ! A 3-1, la France était éliminée !

La question que je me suis posée en voyant un tel match : combien les a-t-on payés ? Quelles primes leur a-t-on promis en cas de qualification pour qu’il nous sorte le match de l’année ? Je n’ai pas été trop étonnée de cette qualification même si j’en doutais beaucoup. Mais je sais par expérience que cette équipe de France ne se réveille que quand elle est au pied du mur. Elle ne marche que par à coup. Les joueurs savaient trop bien ce qu’ils avaient à perdre à commencer par Ribéry qui prétend au Ballon d’Or ! Elle ne se bat que quand les intérêts individuels des joueurs sont mis en jeu. Tout le monde avait à y perdre, même la Fédération qui aurait perdu des millions d’euros de bénéfices. Cette victoire n’effacera pas d’un coup les nombreux reproches qu’on fait à cette équipe. La France ne méritait pas de se qualifier si on considère ses matchs passés. Heureusement, certains ont quand même eu la décence d’être discrets devant les caméras et de ne pas trop fanfaronner car il n’y avait vraiment pas de quoi !

Nous voilà donc partis pour le mondial et dans les mois qui vont suivre, les joueurs vont négocier leurs primes, leurs contrats de publicité… Je ne croirai à un réveil que quand cette équipe montrera le même état d’esprit sur la durée parce que si c’est pour faire comme en 2010 : se qualifier sur une main pour finir par une grève… non merci !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Mots clefs , , ,

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com