La « consultation citoyenne » organisée par le Comité d’Éthique (CCNE) a connu la débâcle des partisans de l’euthanasie et des ennemis de la famille dans le cadre de la PMA-GPA. Le fait est massif. On sait pourtant que lors des réunions publiques les animateurs avaient été sélectionnés pour aller dans le sens des ennemis de la morale naturelle. Les partisans de la défense de la vie et opposés aux familles sans père ont littéralement écrasés les gauchisants de tout poil.

Fureur du quotidien Libération qui titre : « les réacs ont accaparé les débats ». Les partisans de la PMA-GPA selon ce journal sont les victimes d’une « surreprésentation » des opposants à ces pratiques. En tous cas, tant sur Internet que dans les débats publics, ceux-ci ont massivement manifesté leur attachement à la famille traditionnelle et leur opposition à l’euthanasie. Les autres n’avaient qu’à se mobiliser. Par là, on voit que les organisations féministes ou en faveur de l’euthanasie ne sont que des tigres de papier cartonné par les médias. Par exemple les membres de « l’association pour mourir dans la dignité » (ADMD)  de Romero ont été pugnaces mais peu nombreux ; et pour les féministes, la pilule est difficile à avaler et bien amère. Là où ses représentantes se sont déplacées, elles ont été littéralement huées.

65.000 personnes ont pris part à la consultation Internet. 45 % des réponses concernait la PMA-GPA, 24 % sur « la fin de vie » (comprendre l’euthanasie). Arrivent ensuite 12 % concernant les cellules souches. Le reste des suffrages  s’est éparpillé sur divers items. Deux chiffres : 89,7 % de ceux qui ont répondu sont opposés à ce que l’on ouvre la procréation médicalement assistée aux femmes seules et aux couples de femmes. 86,9 % estiment qu’il faut respecter l’interdiction de donner la mort. On imagine les hurlements de joie si les proportions étaient inverses. Bien sûr le Quotidien du Médecin dans deux articles se contorsionne pour ne pas donner ces chiffres. Il dénonce « l’embolisation idéologique » issue de cette consultation informatique.

L’étape suivante est celle du Comité National d’Éthique qui doit rassembler les résultats. Ira-t-il jusqu’à désavouer ce vœu massif de la population ? Fort probablement si on en juge d’après les propos du président du CCNE le Dr  Delfraissy à propos de l’euthanasie et de la PMA-GPA « Il est hors de question de vouloir arrêter ces progrès, mais il est temps de s’interroger sur les aspects éthiques ». Le Quotidien du Médecin répète que le CCEN par la voix du Dr Aubry ne se laissera pas impressionner par « l’embolisation idéologique » de ceux qui s’oppose au « progrès ». En clair ce comité d’éthique n’a que faire de la « consultation citoyenne » et de « la démocratie participative ». Rapport en Juin. Il y a gros à parier qu’un texte de loi sera glissé durant les vacances. En effet, Macron craint de voir un million de personnes dans la rue. On va donc nous refaire le coup de la pétition signée par 700.000 personnes contre « le mariage pour tous » ; laquelle a été mise à la poubelle par Jean-Paul Delevoye président du Conseil économique et social ; lequel en son temps avait repris mot pour mot les termes de la note expédiée par le secrétaire du gouvernement Hollande. Maurras en son temps disait que la démocratie oscillait entre l’anarchie et le totalitarisme.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

5 commentaires

  1. MA Guillermont says:

    Ce résultat tombe à pic pour nos Évêques d’île de France qui participent à la Veillée pour la Vie ce soir à Notre Dame de Paris et ce pour OEUVRER toujours plus en faveur de la Vie humaine !

  2. Paul-Emic says:

    par essence la démocratie qui dresse les parties du peuple les unes contre les autres ne peut atteindre que le totalitarisme. Ce qui était vrai à Athènes au IV ème siècle avant JC est toujours vrai

  3. Marco says:

    Ce que l’on obtient pas par la tromperie, on l’obtient par la force, une autre essence de la démocratie.

  4. Sancenay says:

    une cynique mise en scène pour camoufler le scénario programmé de la marche funèbre.

  5. Bouté says:

    Le combat ne fait que commencer, même si « il ne manque pas un bouton de guêtre » .

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com