Nous donnons ici quelques citations extraites des discours de Hillary Clinton, publiées par le site espagnol Citizen Go du 5 décembre 2016. Ce site a été créé en 2014. Il lance des pétitions dans cinquante pays. Il s’oppose à la culture de mort qui se répand sur le globe terrestre. Ses succès ont parfois été considérables. Par exemple, il a mobilisé au Mexique un million 400.000 personnes (chiffres officiel) contre le « mariage homosexuel » et a fait craquer le gouvernement sur ce sujet.

« Les bébés dans le ventre maternel n’ont aucun droit constitutionnel »

« Une femme devrait avoir le droit à l’avortement y compris les heures précédant la naissance ».

«  Il y a lieu d’augmenter l’aide économique des centres d’avortements ; celle-ci-a d’ailleurs déjà été donnée depuis longtemps ».

«  Les Chrétiens usent de leurs croyances pour agresser les citoyens gays et les lesbiennes ».

« Nous devons changer les croyances religieuses et les structures partiales ».

Rappelons que Clinton représentait le parti  « démocrate ». Cette démocratie qui en France avec la récente loi, interdit les sites internet défendant les enfants dans le sein maternel. Maurras disait en son temps que la démocratie oscillait « de demos à César ». C’est-à-dire entre l’anarchie politique et la dictature.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil, les hommes ont toujours voulu être des dieux, dominer, soumettre, avoir droit de vie et de mort sur leurs semblables. Ne nous étonnons pas, devant de tels discours, les fous ne sont pas tous enfermer, ils ne sont pas non plus au plus bas de l’échelle sociale, mais existent, chez les soi-disant élites, remplies d’orgueil et avide de pouvoir.

  2. Comme tout ce que vous avez écrit Monsieur est tristement l’exacte vérité.

  3. et oui l’occident aussi viole les droits de l’homme

    Déclaration universelle des droits de l’homme

    Le 10 décembre 1948, les 58 États Membres qui constituaient alors l’Assemblée générale ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme à Paris au Palais de Chaillot (résolution 217 A (III)).

    SIGNEE PAR LA FRANCE A CROIRE QUE LE CAPRICE DU PRESIDENT L’EMPORTE SUR LE DROIT

    Article 16

    1. A partir de l’âge nubile, l’homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.
    2. Le mariage ne peut être conclu qu’avec le libre et plein consentement des futurs époux.
    3. La famille est l’élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l’Etat.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com