Sans doute n’avez-vous jamais entendu parler de la stimulation cérébrale transcrânienne. La connaissance du cerveau s’affine de plus en plus avec le Pet Scan (Tomographie par Émission de Positrons). Le principe est le suivant. Un produit radioactif comme le glucose est injecté par voie intraveineuse à celui qui a un trouble particulier. Le produit vient se localiser dans une zone responsable d’un trouble clinique ou d’une maladie. Ainsi il se concentre sur un cancer ou une zone inflammatoire. Celle-ci est ensuite scannée. Mais il s’agit d’une image dynamique, c’est-à-dire comme celle d’un petit film.

Pour le cerveau il en est de même. En montrant des images d’un film d’épouvante à un amateur, une zone du cerveau s’active et une autre s’il déteste ce genre cinématographique. Il est possible de détecter ainsi les pédophiles.

Il a été remarqué qu’une stimulation électromagnétique d’une zone cérébrale peut l’éteindre ou l’accélérer. Cette technique permet de soigner les parkinsoniens, la dépression nerveuse, les états de stress, les acouphènes (sifflements d’oreille), la tristesse chronique, la douleur, les mouvements anormaux. Mais elle peut ainsi accéder aux fonctions cognitives ; c’est-à-dire à la connaissance. Le tout étant de repérer la zone concernée pour l’inactiver ou l’activer. Cette action est spectaculaire quand par exemple on fait compter des chiffres à un patient 1-2-3-4-5 etc. Au moment de la stimulation celui-ci s’arrête et ne peut plus se souvenir de la suite.

Si vous êtes allergique à l’immigration, quand quelqu’un vous en parlera, vous allez réagir à partir d’une zone de votre cerveau. Vous pouvez faire inactiver cette zone et ainsi changer d’opinion. Il est possible de cette manière de transformer un délinquant violent en mouton tranquille.

Le procédé est simple et indolore : un simple casque émettant des ondes magnétiques. Il a été mis au point par la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) dépendant du Département de la Défense aux États-Unis ; ceci dans la mesure où un certain nombre de soldats engagés dans les guerres récentes souffrent de dépression chronique post-traumatique inguérissable.

Or des chercheurs ont constaté que la technique peut radicalement modifier les préjugés et les perceptions religieuses. Il a été découvert depuis longtemps un centre au niveau de la zone frontale médiane postérieure du cerveau. Elle fait que l’homme a spontanément tendance de croire en Dieu. La croyance en Dieu a été réduite de presque un tiers après stimulation. Ces travaux très récents ont été effectués par Dr Colin Holbrook, de l’Université de Californie à Los Angeles.

Dans mon prochain ouvrage qui doit paraître dans un mois je rends compte plusieurs fois de ce type de recherches. Ce livre est titré : « La fin de l’espèce humaine, biologie, génétique, bionique et robotique ». De fait s’il est possible ainsi de faire perdre la connaissance, notamment celle de Dieu, nous serons réduits à l’état animal. Cela en sera fini de l’homme.

Dr Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

32 commentaires

  1. garantez says:

    Bien défaitiste !

    L’âme, heureusement ne se situe dans aucune zone du cerveau, ni d’ailleurs !

    • Jean-Pierre Dickès says:

      Oui. Sauf que Saint Thomas décrivait une âme végétale, animale et humaine.On peut dire que la personne qui perd la foi a toujours une âme comme tous les gens qui sont soignés par cette voie thérapeutique. Mais selon moi, privé de sa croyance en Dieu elle perd probablement ses possibilité à l’éternité de son âme humaine comme promise par Jésus-Christ à ceux qui l’aiment.

    • Jean-Pierre Dickès says:

      Privé d’âme, l’homme n’est plu qu’un robot bien élaboré.C’est un principe d’animation existant chez les plantes, les animaux et les hommes. Si vous n’en n’aviez pas vous seriez comme un caillou. Elle donne une liberté de choix qui peut être obérée par de telles techniques.

  2. Tchetnik says:

    Voilà des siècles que les antichrétiens tentent de faire perdre la foi et ce sont souvent eux qui finissent par la gagner.

    Vu que la connaissance du fonctionnement du cerveau est plus que théorique et embryonnaire (et risque de le rester longtemps…), on peut dormir sur nos deux oreilles.

    • Jean-Pierre Dickès says:

      Vous avez bien tort de vous contenter d’une telle réponse, cher monsieur. cette technique est assimilable à un lavage de cerveau. Bien sûr je souhaite comme vous sans doute la survie du christianisme.

      • Tchetnik says:

        Les Soviétiques tentaient déjà le coup avec neuroleptiques et stimulations électriques de zone du cerveau.

        Ils n’y sont pas parvenus pour autant.

        • Jean-Pierre Dickès says:

          Oui. Vous avez raison. Pour l’instant il est nécessaire de répéter les stimulations plusieurs fois avant qu’un résultat stable intervienne par exemple dans les dépressions. Chaque séance dure environ une demie heure. Mais cela ne marche pas toujours. Le taux d’échec est de 23 %. Mais cela s’améliorera sans doute. Par ailleurs rien ne prouve que cette technique sera effectivement pratiquée à une grande échelle.

          • Florian says:

            Reste maintenant à créer une puce receveuse d’ondes, pouvant être injectée dans la tête. Et trouver un moyen de la faire admettre par les gens ? En la combinant avec une puce porte-feuille et en supprimant tout argent liquide, ils seront obligés de l’accepter !

            Mais au fait, un certain Jean n’en a-t-il pas déjà parlé ?

            Apocalypse 20:4 : « Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. »

            Des chrétiens décapités ? Une marque sur le front ou la main ? Tout y est dit ! Et cela il y a 2000 ans !

            On en arrive au  » Nouvel Ordre Mondial, le futur cauchemar de l’humanité » selon Soljenitsyne  »
            https://effondrements.wordpress.com/2012/05/30/le-nouvel-ordre-mondial-le-futur-cauchemar-de-lhumanite/

      • Tchetnik says:

        (une partie a sauté)

        Pour cela, il faut effectivement se préoccuper de ces bidouillages, je suis bien d’accord, mais ne pas trop perdre espoir.

        Le cerveau est une machinerie très complexe, que les « neurosciences » prétendent maitriser depuis des décennies sans pour autant qu’on en voit les résultats.

        • Ils ne peuvent le maîtriser, car à la conception, si bien l’homme qui donne un corps avec son coeur, son cerveau et tout le reste, mais c’est Dieu qui donne l’âme. Or un corps sans âme, même s’il a un cerveau, ne peut pas vivre.
          Conclusion : l’homme a besoin de Dieu pour vivre, c’est donc Dieu le Maître de l’homme (et non pas l’homme qui est le maître de lui-même). Dieu étant le Maître, il sera toujours possible à l’homme de se sauver, Dieu voulant notre salut.

          • Mot manquant : ..à la conception, si C’EST bien l’homme…

          • Dieu est le Maître de l’homme parce qu’Il EST la Vie. Il a créé à partir de rien, ce que ne pourra jamais faire l’homme.
            Notre foi est plus qu’une question de doctrine dans ce cas-là. Il faut croire à l’Impossible qui fait déplacer les montagnes.

  3. Big Brother est de retour. George Orwell dans son livre « 1984 » avait déjà tout compris.
    Mais d’un autre côté, c’est ne faire aucun cas de la Puissance de Dieu.
    Tous ces antichrétiens oublient que malgré tous leurs efforts, DIEU EXISTE et existera toujours. Et qu’ils n’agissent que grâce à la permission de Dieu, qui un jour ou l’autre dira « STOP, maintenant ça suffit. A Moi de me faire entendre ». Et alors là, ça sera dur pour eux.

    • Jean-Pierre Dickès says:

      Oui! Vous avez raison. Je pense comme vous. Mais Dieu peut bien en avoir assez de voir l’homme ne pas tenir compte de ses demandes. Cela a été le déluge comme l’explique le prophète Esdras. Les exils de Babylone et d’Egypte. Mais de toute manière, l’homme se punit lui-même. Il empoisonne la nature avec les hormones, les émission de gaz. Sans compter l’islam qui peut déclencher une guerre mondiale. Telles sont les punitions des folies des hommes. Le mal existe toujours depuis la Création. Il est évident que le défi à Dieu est une prétention vermiculaire. Même si on ne croit pas en Dieu, il ne faut pas oublier que la nature se venge toujours des excès des hommes.

      • Oui, et nous vivons une époque terrible.
        Mais la consécration de la Russie (encore elle) prédite par la Ste Vierge changera déjà bcp le destin des hommes et des nations.
        Le tout est de savoir attendre jusqu’à là, et que le mal n’empire pas encore à l’excès. Sinon, en effet, on pourrait bien être sacrifiés, nous aussi…

  4. Vieux Jo says:

    Ca me rappelle le film « Vol au-dessus d’un nid de coucous. » Une lobotomie et hop ! plus de problème avec l’individu soi-disant terroriste parce qu’il croit en Jésus-Christ.

    Brrr !!!! Ils ne savent plus quoi inventer décidément pour tuer Dieu, vu que les Juifs ne l’ont pas tué comme ils le souhaitaient et ils savent très bien ce qu’ils ont fait.

    Bien. Cependant j’ai une question : si le chrétien (ou plus exactement le catholique) a été ainsi privé de la connaissance de la Foi en Dieu, Dieu sait bien qu’il est en quelque sorte martyre de sa Foi, donc il ne peut le condamner.

    Raisonnement simpliste me direz-vous sans doute mais je veux y croire, car sinon où est l’Espérance. J’ai tort ?

    • @ Vieux Jo,

      Mais non, Dieu ne le condamnera pas, puisqu’il n’y a pas eu péché de sa part, ni volonté consciente de s’opposer à Dieu.
      C’est comme lorsqu’un enfant baptisé meurt sans avoir eu conscience de sa foi : il n’est pas condamné, il va aux limbes, où il sera heureux.
      La conclusion de tout ceci, c’est qu’il faut être prêt, tous les jours, à mourir soit dans son corps soit dans son âme : « soyez prêt ». Et alors vous êtes sûrs d’être sauvés. Car le diable ne peut RIEN contre la volonté de l’homme. Fixons-la donc dans la foi, et n’y bougeons plus par tous les moyens possibles mis à notre disposition : prières, sacrements, études, bonnes actions, etc. Dieu ne nous abandonnera jamais si nous ne L’abandonnons non plus, c’est CERTAIN.

      • Jean-Pierre Dickès says:

        A Efgy
        Oui. Vous avez sans doute raison. Ce peut aussi le cas des hommes ayant vécu avant Jésus-Christ. Mais Jésus nous a demandé d’aller enseigner les nations. Ce que ne pourra plus faire un homme décérébré.Ce sera de fait la fin de la création humaine divine.

        • Dieu ne le permettra pas.
          Relisons l’Apocalypse : seront sauvés ceux qui n’auront pas voulu être marqués du signe de la Bête. C’est donc une question de volonté. Dieu ne permet pas tout si son enfant (en tant qu’enfant de Dieu) a toujours voulu être fidèle.
          C’est sûr que le nombre des élus est petit, mais à nous d’en faire partie.
          Si Dieu permet qu’on arrive à cette extrémité, Il n’enlève pas à l’homme la possibilité de se sauver. Et on ne peut pas douter que Dieu aura prévu cette impossibilité d’apostolat. Comme l’a déjà dit la Sainte Vierge, le salut est maintenant une affaire personnelle, il ne faut pas compter sur nos évêques, mais sur notre volonté à rester fidèles. Et de ce fait, on ne peut pas douter non plus de l’aide personnel de Dieu pour nous.
          C’est Dieu qui dirige tout, qui permet tout, Il sait ce qu’Il fait.
          Les plus grands saints seront ceux de la fin des temps, disait st Louis-Marie Grignion de Montfort.

      • Mot manquant : lorsqu’un enfant non baptisé meurt

  5. garantez says:

    Cher Docteur Dickès,
    Je reprends le fil de notre échange plus haut.
    Vous vous faites piéger par une conception matérialiste de l’homme … et de l’âme (qui n’est pas celle de St.Thomas !)
    Si la « croyance » en Dieu était logée dans une partie du cerveau, cela voudrait dire soit qu’Il n’existe pas, soit qu’Il nous aurait fabriqués comme des automates ou des logiciels programmés (à croire en Lui).
    L’existence de Dieu n’est pas d’abord une question de « croyance » mais comme le démontre St Thomas par ses 5 voies, une nécessité qui s’impose à l’homme quand il raisonne sans passion à partir de l’expérience. La Foi en Dieu n’est pas là, mais dans la confiance qu’on a en Lui lorsqu’Il nous révèle des vérités qui nous dépassent.
    D’autre part, lorsque des personnes adultes ou des bébés ont des cerveaux complètement abîmés, pensez-vous qu’ils n’aient pas d’âme spirituelle ? non, bien sûr !

    • Jean-Pierre Dickès says:

      Il y a plusieurs théories sur la question de la jonction de l’âme et du corps ; notamment Descartes qui la voyait en prolongement non palpable partant de la glande pinéale ( hypophyse). Toutefois, vous citez les preuves de l’existence de Dieu. Elles sont irréfutables quand on pense à l’infiniment grand, l’infiniment petit, l’impossibilité de se projeter dans le temps, le mouvement.
      L’âme est un principe animateur voulu par Dieu. C’est lui l’animateur suprême si on peut s’exprimer ainsi. Mais par définition, même si on a le cerveau détruit, tant que le coeur bat il reste toujours une forme d’animation car précisément il y a toujours des mouvements dans les cellules. Quand celle-ci disparaissent, c’est la mort. Idem pour les plantes et les animaux. Vous avez raison de dire qu’il ne faut pas confondre avec une âme spirituelle qui doit retourner vers Dieu. Mais à la différence de Mahomet qui voit dans son paradis à la disposition des hommes des jeunes vierges à la virginité renaissante, Jésus nous présente une fusion en Dieu.

  6. Patrick says:

    En fait, ça se rapproche plus d’Orange mécanique que de 1984.

    Je me souviens du passage du film sur la rééducation sociale par la science avec électrodes sur la tête et modification de son système de pensée par le forcing d’images:

    http://media.topito.com/wp-content/uploads/2014/12/orange-mecanique.jpg

    • Oui « Orange mécanique » n’est pas mal comme référence, mais « 1984 », c’est tout à fait cela aussi : Il faut que tout le monde pense comme Big Brother, que tout le monde fasse ce que veulent Big Brother et ses agents, et celui qui pense différemment, on lui passe le cerveau à la moulinette, et il en ressort comme un bébé, ou il n’en ressort pas.

      • « I comme Icare »(avec Yves Montand) montre aussi comment l’homme se soumet toujours à une autorité supérieure à lui, même lorsque cette autorité lui demande de faire une chose horrible (envoyer un voltage électrique de plus en plus intense à un homme fixé sur une chaise électrique, sous prétexte de tests scientifiques!).

        • Vieux Jo says:

          J’ai pensé aussi à « I comme Icare », excellente démonstration de la fragilité humaine devant une manipulation bien dissimulée et de l’attirance pour certains d’entre nous de faire souffrir sachant qu’on détient le pouvoir de soumettre une personne dite récalcitrante.

          Mais je pense aussi à un autre film dont je ne me rappelle pas le titre. Il s’agit d’une population vivant sous terre, très bien organisée, et ayant fui la tyrannie d’un nouveau monde resté sur terre.

          Et vous avez aussi « le cinquième élément ».

          Et le film avec Mel Gibson traqué et qui passe vraiment pour un malade psychiatrique paranoïaque à l’extrême.

          Et si l’on remonte dans le temps, il y avait ce film avec je crois Marlène Jobert et à la fin, les dernières images montrent l’acteur en camisole de force dans une pièce calfeutrée et qui hurle.

          Lorsqu’on regarde ces films on reste la peur au ventre tout en se disant que ce n’est pas possible, ces choses n’arriveront jamais.

          Et bien nous y sommes. Et ce n’est pas fini, car ils ont vraiment l’imagination débordante dans leur idéologie de refaire l’humanité.

          • La réalité a toujours dépassé la fiction!
            C’est pourquoi les hommes ont tant de mal à croire à la Bible…

  7. Chouanne says:

    Cela est effrayant mais je crois que c’est possible. C’est en tout cas bien expliqué. Cela ne me semble pas extraordinaire vu tout ce que le scientificus pecus est capable d’inventer pour le malheur de l’hommo sapiens. Ils font des clones n’est-ce pas aussi satanique ? Ils greffent des têtes sur des corps étrangers etc. Seul le démon peut leur inspirer ces atrocités.

    Par contre je ne crois pas que cela serait la disparition de l’âme. Simplement le corps animal continuerait de vivre sans atteindre l’âme. Un peu comme pour les déments. A mon avis un dément, Alzheimer etc. n’a plus le cerveau en état de refléter son âme.

    J’ai déjà pas mal réfléchi à cela. Je m’explique:

    Le corps est comme une cage pour l’âme qui est limitée par le corps. Lorsque le corps meurt l’âme est libérée.

    Ainsi notre vue est limitée par nos fonctions des yeux. Notre intelligence est limitée par notre cerveau etc. Nous ne pouvons voyager qu’avec nos jambes, en avions etc. Lorsque nous mourrons, tout cela est libéré, nous pouvons tout voir, tout comprendre, tout atteindre. et si l’état de notre âme nous le permet nous pouvons voir l’invisible: Dieu et tout le reste. Comprendre ce que nous ne pouvions pas comprendre. Il suffit seulement de l’avoir mérité en ayant fait fructifier les petits ou grands talents que Dieu nous a donné à la naissance.

    C’est ainsi que je m’explique que la démence n’atteint pas l’âme de ceux qui en sont les victimes. Donc, je ne pense pas qu’une atteinte au cerveau par des docteurs fous puisse atteindre l’âme, sauf si la personne est préalablement consentante.

    • Oui, je le pense aussi.
      Souvenez-vous du cas d’Angèle Lieby en 2009, qui se réveille d’un coma de 12 jours.
      Tous les tests médicaux faisaient croire à une mort cérébrale. Aucune activité neuronale, pas de réflexe, aucune réaction physique. Rien, à tel point qu’on dit à son mari d’organiser les obsèques!
      Et pourtant, elle perçoit TOUT. Elle en témoigne à son réveil. Un cauchemar: elle était comme emmurée vivante. En sortant de ce cauchemar, elle demande : « comment se fait-il que des encéphalogrammes totalement plats puissent dissimuler une vie et une conscience parfaitement actives ? »
      On est donc bien loin de tout savoir sur le cerveau; et si l’esprit est encore en sûreté, l’âme ne pourra pas être atteinte par la science.
      C’est pourquoi il est urgent d’aider le cas Lambert et tous les autres qui lui ressemblent.

    • Jean-Pierre Dickès says:

      A Chouanne et à Efgy

      Chouanne, votre analyse est excellente. Elle est en même temps pour moi une réponse. Pour aller dans votre sens, je vais vous raconter un truc. Quand on passe sa thèse de doctorat, celui qui a fait la meilleure thèse du groupe ( une dizaine) reçoit le titre de « lauréat ». Celui qui dans mon groupe en fac de Paris l’a obtenu est un gars qui avait fait son travaail sur le sujet suivant; » Le concept de folie chez Saint Thomas d’Aquin » Il expliqua ce que vous venez de dire. Si une personne qui avait fait un délit était reconnue comme « innocente », cela voulait dire qu’elle avait perdu la raison et que son âme était désormais ailleurs. Les « innocents » étaient les débiles mentaux, les malformés ou atteints d’une maladie congénitale ( nous dirions de nos jours la trisomie ou l’autisme). Effectivement, leur âme était déjà considérée comme déjà au ciel et il ne restait qu’un corps charnel. Ces malades étaient d’ailleurs considérés et respectés par la population qui par charité veillaient sur elles.
      En revanche sur un autre thème Efgy nous parles du lock in syndrome ou syndrome d’enfermement. C’est moi qui tout au début a conseillé madame Lambert s’était adressée a moi ; je lui ai ensuite conseillé
      Jérôme qui est un ami. Je suis détenteur de son dossier et à ce titre, je suis tenu au secret médical. Disons que Vincent a encore une conscience et n’est pas déconnecté de la réalité.

      • Merci docteur pour ces infos.
        Heureusement que Dieu nous a donnés une conscience! 🙂

      • J’ai toujours pensé que l’homme avait bien été créé à l’image de Dieu. Mais qu’est-ce qu’un homme ? Sinon une âme, un esprit et un corps ! Qu’est-ce que Dieu ? Une âme, un Esprit saint et un corps (Jésus).

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com