conference_chretiens_d_OrientLe thème : Que faire face au drame des chrétiens d’Orient ?

Deux témoins exceptionnels seront présents à cette conférence :

– Père Najeeb : prêtre dominicain, il est lui-même exilé à Erbil et vit parmi les familles déplacées

– Frédéric Pons : Journaliste, écrivain et reporter de guerre, spécialiste du Moyen-Orient.

La conférence se tiendra :

Mardi 2 février 2016 à 20h

Au collège des Bernardins

Salle Lexington

20 Rue de Poissy,

75005 Paris

Entrée libre sur inscription : f-rf.org/conf

Renseignements : 01 53 68 98 98

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Chevrier Michèle says:

    Que faire pour aider les chrétiens d’Orient?
    Leur cause doit être entendue, ces personnes nous ressemble, les autres pas.

  2. Que faire pour les chrétiens d’Orient ?
    – peut-être commencer par voir ces chrétiens, comme des anciens et des ancêtres dans la foi en Notre Père, Notre Créateur, en Son Fils Jésus-Christ, Notre Sauveur mort sur la Croix pour nous sauvé du péché, il vaincue la mort, le troisième jours il ressuscité.
    – Paul, Saül le Juif convaincu en son fort intérieur, que ces adeptes juifs de cette nouvelle secte « chrétiens » devaient avoir un jugement sévère et par conséquences mourir, pour leurs désobéissances. En route pour appliquer avec zélé les châtiments qu’il croyait juste de leurs infligeaient, stopper par la Grâce Divine, sur la route syrienne, le chemin de Damas. Ce Saint homme, que Dieu fît; devint par la Volonté de Notre Père, un apôtre des plus zelé, à répondre la Parole de Dieu, il fût par la Grâce de Dieu, inspiré et apporta de sa contribution, aux Saintes Écritures. Devrions nous peut être, par un instant de salubrité fugace, faire abstraction de Rome et de sa descendance historique à travers les temps, et nous interrogeait fort intérieurement sur la chrétienneté au fil du temps et des territoires, ou encore mieux si Dieu nous a donné 10 commandemements pourquoi les juifs au fil du temps on en fait 5000? L’homme serait il plus précis et méticuleux que Dieu, Créateur de toute chose, qui fut et qui sera éternellement? ou peut-être l’homme aime t’il l’autorité de la Parole de Dieu, pour un moment de folie se prendre pour Dieu lui même? Dans les Saintes Écritures des Évangiles, Notre Sauveur, Notre Maître, Rabi, Jésus-Christ, combien de fois n’a t’il pas fustigiait les hommes de lois, les pharisiens, la noblesse lévitique, que de titres, ils n’en demeurent pas moins des hommes, dont la sagesse souffre de cette humanité et de l’humanisme. Cela là dit, c’est pas Rome, la ville le soucis, c’est les sentiments et les projections de l’homme. Rome ou Damas ou Constantinople, peut importe, l’essentiel, c’est demeurait fidèle à Dieu, à son Fils, Notre Sauveur, aux Saintes Écritures, les Évangiles, afin d’être établis sur le Seul Chemin, Jésus-Christ est le Chemin, il est la Vérité et la Vie et nul personne ne peux parvenir au Père sans passer par Jésus-Christ. Bien des choses dans la bible, anciens et nouveaux testaments, ne donnent de logiques à certaines traditions de l’Église de Rome. Oui, nous pouvons apporter à l’Église d’Orient, aux chrétiens d’Orient, notre foi commune, de demeurer avec eux, sur le même chemin et quoi qu’il advienne, resté fidèle à cette Église des premiers temps, l’Église primitif. Être actif dans la tâche comme les Saints apôtres, qui aller dans toutes les Églises, là ou elles se trouver, en Asie mineurs, en Grèce, en Macédoine, Palestine, Judée ou Jérusalem. Oui, que peut on faire pour les chrétiens d’Orient, si ce n’est dans un premier temps d’être dans le seul chemin, Jésus-Christ est le chemin, il est la Vérité et la Vie. Aujourd’hui, ceux qu’on défini comme intégristes chrétiens, on les désigne comme ont désigné un coupable, alors qu’ont les affubles de tout les mots et maux, il n’en demeure pas moins que la vérité est flagrante, éclatante, tant ces « extrémistes » dangereux militants intégristes de l’extrême droite chrétienne de France, sont pratiquement les seuls à lever la voix pour défendre certes les chrétiens d’Orient, mais avec tout l’ensemble de l’Orient, à haute voix et à décrire la réalité de la situation en Syrie, en Irak, en Palestine occupée.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com