Un Américain du nom de James Allen, 24 ans, proposait ses services sexuels à Craigslist, l’équivalent du Bon Coin aux Etats-Unis. Pas très poétique certes ! Mais en réalité il était séropositif HIV. Résultat il a contaminé au moins deux de ses partenaires. Vendredi 7 septembre, il a été condamné par l’État de Géorgie à 10 ans de prison pour mise en  danger de la vie d’autrui. Mais comme il est poursuivi pour le même motif par l’Oregon et l’Indiana où il a sévi de même, son avenir est sombre.

Il est difficile de juger la Justice. Mais quand même ! Contaminer délibérément une personne par le virus du sida, infliger à celle-ci un préjudice effroyable avec notamment la prise en charge de soins difficiles parfois très mal supportés. Un vieillissement accéléré. Mais aussi une diminution de l’espérance de vie…

Une absence de législation

Actuellement en France la transmission du sida n’est pas une infraction spécifique. Elle est donc laissée à l’appréciation des juges. Mais elle expose toujours à des poursuites judiciaires. En 1991, le Sénat avait préparé un projet de loi. Sous la pression de Act UP – une association homosexuelle qui lutte contre les conséquences du sida mais refuse d’en considérer la cause- l’Assemblée Nationale a écarté le projet proposé.

Il faut donc examiner la jurisprudence se dégageant des différents procès. Assez bizarrement ce n’est pas la contamination elle-même qui sera prise en compte mais l’intention dolosive du contaminateur. En 2004, un dénommé Christophe Morat sait qu’il est séropositif depuis neuf années. Il infectera un certain nombre de personnes. Il sera condamné à seulement six ans de prison pour « administration de substances nuisibles », alors que c’est un danger public. Mais combien de contaminées sont-elles mortes dans le silence depuis 2004, alors que les traitements étaient balbutiants. Depuis, un certain nombre de telles condamnations émergent de temps en temps dans les faits divers. On ne sait combien.

Encouragement à empoisonner ?

La mise en danger volontaire d’un de ses contemporains est punie d’un an de prison et 15.000 euros d’amendes (art 223-1 du code pénal).Attenter à la vie d’autrui par empoisonnement est un délit puni de 30 ans de prison (223-5 et 223-15). Or la condamnation la plus lourde a été de 12 ans de prison.

Act up est une association d’homosexuels radicaux qui s’occupe du sida dans le cadre du communautarisme gay. Elle s’estime  « opposée à toute forme de judiciarisation de la transmission du virus du sida ». Autrement dit ceux qui infligent la peine de mort à un ou plusieurs de leurs contemporains par le virus HIV ne devraient pas être poursuivis en justice.  Alors ? Il y a bien un responsable, rétorquera-t-on. La réponse d’Act up est la suivante: c’est le virus HIV.  C’est donc lui qu’il faut attaquer en justice et demander des dommages et intérêts. Sinon, affirme l’association, une condamnation du contaminateur dissuaderait le dépistage. Argument incompréhensible.

Mais que les prétentions de Act UP aient pu empêcher les parlementaires de voter une loi sur le sujet montre l’influence du lobby gay sur les politiciens. Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain…après tout puisqu’ils s’aiment.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

25 commentaires

  1. Il faudrait compléter l’article. Christophe Morat risquait bien 30 ans de prison.
    http://www.bfmtv.com/societe/un-recidiviste-juge-pour-avoir-volontairement-transmis-le-sida-837034.html
    La cour d’assises des Bouches du Rhône ne l’a condamné qu’à 12 ans. En cours d’assise
    le verdict est rendu par un jury populaire. (Si j’en avait fait partie je lui aurait collé 30 ans)

    • « En cours d’assise le verdict est rendu par un jury populaire », qui a dans les faits bien peu de pouvoir face au président du jury.

  2. Ce site vous donne des explications claires pour comprendre que le « sida » est un concept sans aucune base scientifique réelle. Le « sida » est un ensemble de maladies reliées entre elles via une cause unique de façon complètement artificielle. Le VIH n’a jamais été isolé, les tests de séropositivité n’ont aucune valeur, les morts attribuées au SIDA ont essentiellement des causes iatrogènes (ie. causées par les traitements) dans les pays riches, ou de niveau de vie dans les pays pauvres, et les statistiques apocalyptiques sur le SIDA en Afrique sont totalement fausses. Découvrez une nouvelle vision du SIDA déjà adoptée par plus de 600 scientifiques de par le monde, dont 2 prix Nobel de chimie.

    Chacune des maladies qui sont reliées artificiellement à ce syndrome a une cause et une solution qui peuvent se comprendre et se soigner en dehors de toute psychose collective et surtout en dehors de toute origine prétendument virale de la maladie.

    La liberté de choix thérapeutique est un droit humain fondamental. Imposer un diagnostic mortel et des traitements parmi les plus toxiques de l’histoire sur la seule base d’hypothèses sans preuve est intolérable. C’est une violation inadmissible des droits de l’homme.

    http://www.sidasante.com/

    Quelques documentaires :

    https://www.youtube.com/watch?v=AJ6M1Q-6Xy0
    https://www.youtube.com/watch?v=9WnJvF_hBq4
    https://www.youtube.com/watch?v=LB2JyBnlE7w
    https://www.youtube.com/watch?v=-dT0BugXqsU

    • Vous feriez mieux de vous renseigner auprès de gens sérieux. Au lieu de vous laisser intoxiquer par des théories du complot qui pullulent sur Internet.
      http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2014/10/01/les-negationnistes-du-sida-repassent-a-lattaque/

      • Merci MCF68, je vais vite me désintoxiquer de ces théories du complots. Quand on pense qu’ils y a des gens pour croire que l’effondrement des 3 tours sont le résultat d’une démolition contrôlée, ridicule…
        Vivement une nouvelle loi liberticide pour contrer tous ces scientifiques « négationnistes du sida », probablement tous nazis.

        • Cher Sylvain,

          Dans le domaine de la science il n’y pas besoin de loi. Les faits parlent d’eux mêmes. Il y a des scientifiques peu sérieux qui croient au « dessein intelligent » d’autres qui croient au créationnisme.
          D’autres encore qui croient à un « grand architecte » ou à un grand horloger »
          Pour moi aucun souci, leur argumentation inexistante reposant sur des faits imaginaires expliquent leur extrême minorité au sein même de la communauté scientifique.
          Il y a des leaders de communauté (je n’ai pas dit religieuse) qui croient que ce sont des extraterrestres qui ont crées la race humaine. Et ils croient en ce dogme avec une sincérité au moins égale à la votre.

          • Cher MCF68,
            Dans le domaine de la science il n’y pas besoin de loi. Les faits parlent d’eux mêmes. Il y a des scientifiques peu sérieux qui croient en l’apparition de la vie par le hasard alors même que la probabilité pour qu’une simple cellule se forme par hazard, même sur une échelle de temps infini, est de l’ordre du 0 absolue, c-a-d impossible. Cela est de la science, la plus exacte qui soit : les mathématiques.
            D’autres encore qui croient à la THÉORIE de l’évolution, introduite par le juif Darwin, alors que les preuves scientifiques de l’absurdité de cette théorie abondent et se multiplient.
            J’ai un scoop pour vous, l’immense majorité des scientifiques, mais aussi des philosophes,qui ont foulés cette planète, croyaient au dessein intelligent. Il n’y a qu’à notre époque dégénérée que le rapport s’est inversé.
            Libre à vous cependant de croire que les chiens font des chats et que vous descendez du singe.

            • Cher Sylvain,

              L’homme aime peindre des couleurs divines les murs de son ignorance.

              1-Probabilité
              Cela n’a de sens de calculer la probabilité d’un évènement qui a déjà eu lieu. Par définition sa probabilité est égale à 1.
              2-Dessein intelligent.
              Le dessein intelligent est présenté comme une théorie scientifique par ses promoteur mais, dans le monde scientifique, il est considéré comme relevant de la pseudo-science. 99,9 % des scientifiques acceptent la théorie de l’évolution. Si la théorie du dessein intelligent n’était pas autre chose qu’une vaste fumisterie je gage que les proportions serait autres.

              Le rapport s’est inversé parce que la science s’est imposée, elle seule a prouvée son universalité.
              Que vous n’y croyez pas pas de souci pour moi.
              Mais Jean-Paul II, en 1996, avait dit de l’évolution qu’elle était «plus qu’une hypothèse» et «un fait avéré». Si en tant que catholique vous ne croyez même plus en vos saints…

              • Jean-Paul II n’a aucune dispositions ou compétences scientifiques particulières pour affirmer que l’évolution était « plus qu’une hypothèse ». Il n’a fait que rapporter ce qu’on lui a dit.
                Pour un catholique, il ne s’agira jamais de « croire en des saints », mais de croire en Dieu.

                • Je suppose qu’il a écouté l’avis de l’académie pontificale des sciences.
                  Au final pourquoi croire en Dieu devrait vous empêcher d’admettre les résultats de la science ?

                  • @ « pourquoi croire en Dieu devrait vous empêcher d’admettre les résultats de la science ? »

                    Rien ne l’empêche.
                    Cependant, croire en Dieu permet aussi d’avoir accès à LA Vérité. Il faut que la science soit en harmonie avec cette Vérité révélée.

                    • Mais le religion s’harmonise avec la science. Voyez les positions de Jean Paul II. Car quand la science contredit les livres sacrés, celle-ci est d’abord combattue. Quand l’incohérence ne peut plus être récusée, les textes religieux sont réinterprétés, souvent dans une lecture plus symbolique

                  • @ MCF68
                    Comme je l’ai dit dans mon précédent com’, Jean-Paul II n’a aucune position, il ne fait que répéter ce qui se dit. Il n’a pas étudié la question, et ne donne aucune directive pour confirmer ou réfuter. nous sommes donc libres. Ce n’est pas une vérité de foi ou un dogme. Vous comprenez la différence, je pense.

                    • Je la comprends tout à fait. Mais il s’adressait à l’académie pontificale des sciences. Et je ne crois pas qu’il ait été homme à simplement répéter ce qu’on lui disait. Je vous mets l’extrait ici :

                      « Aujourd’hui, près d’un demi-siècle après la parution de l’Encyclique, de nouvelles connaissances conduisent à reconnaître dans la théorie de l’évolution plus qu’une hypothèse. Il est en effet remarquable que cette théorie se soit progressivement imposée à l’esprit des chercheurs, à la suite d’une série de découvertes faites dans diverses disciplines du savoir. La convergence, nullement recherchée ou provoquée, des résultats de travaux menés indépendamment les uns des autres, constitue par elle-même un argument significatif en faveur de cette théorie. »

                      Après vous pouvez tester libre, comme ceux qui croient à l’astrologie, aux extraterrestres…

  3. François ALLINE says:

    Hors toute polémique, contaminer sciemment un partenaire est inadmissible et se doit d’être condamné.

    • Bien entendu François ALLINE, je ne défend pas cet homme. Néanmoins je constate que :
      _Cet homme m’a l’air en très bonne santé, sa libido semble en attester.
      _Parmi ses multiples partenaires, seule 2 auraient été « contaminées ».

      Ce genre de fait divers totalement anodin qui ne mérite pas plus qu’un petit article dans un journal local contribue scandaleusement à propager tous ces mensonges sur le SIDA, voilà ce qui m’interpelle le plus.

      • Jean-Pierre Dickes says:

        Mon bon ami, ce serait vous qui seriez contaminé vous feriez une drôle de tête. Nous ne diriez pas que c’est anodin. Si vous viez vu comme moi une jeune femme mourir du sida cous n’oseriez pas dire cela. Le visage de cette femme me haantera toute ma vie. Sa peau se décollait littéralement. Elle m’a demandé une cigarette que j’étais incapable de lui donner car je ne fume pas. Dans cette affaire on ne sait pas combien de personnes ont été contaminées. La question est celle de ce qui se définit comme l’imputabilité. S’il y a dix autres qui ont été containées et qui ont une vie sexuelle agitée, il est bien difficile d’établir qu’il est le responsable.
        Avec des propos comme les votres, vous contribuez à condsidérer que le sida n’est pas grave et vous êtes complice de la propagation de cette maladie. C’est grave.

        • Dois-je préciser que, comme tout catholique, je suis contre la contraception et les rapports sexuels hors mariage ?

          Je n’ai jamais dit que le SIDA était une maladie anodine. D’ailleurs ce n’est pas une maladie mais un syndrome, et c’est très grave.

          Cette personne n’a pas le SIDA, elle est séropositive. Il n’y a aucune preuve scientifique que la séropositivité cause le SIDA. La propagation de cette croyance vous rend complice, involontairement je l’espère pour votre âme, des pires narcotrafiquants de l’histoire que sont les laboratoires pharmaceutiques.

  4. Vous faites bien de rapporter ce cas douloureux de votre expérience professionnelle, docteur ; j’espère seulement qu’il ne se dira pas « oui, c’était autrefois ainsi, mais nous avons changé tout cela ».

  5. « Autrement dit ceux qui infligent la peine de mort à un ou plusieurs de leurs contemporains par le virus HIV ne devraient pas être poursuivis en justice. »

    Voilà une assertion toute en nuance, comme d’habitude. L’infection au VIH équivaut à une peine de mort, rien que ça !

    Du coup, il me paraît utile de rappeler que dans les pays développés, les séropositifs ont maintenant sensiblement la même espérance de vie que les séronégatifs. Et oui, il y a quand même eu quelques progrès médicaux au cours des dernières décennies (et ce n’est pas fini, loin de là). Et tant pis pour les partisans de la théorie « le SIDA est un châtiment divin », qui auraient souhaité que le SIDA reste hautement mortel partout.

    Quelques liens :
    http://www.voixdespatients.fr/aujourdhui-lesperance-de-vie-dune-personne-seropositive-est-la-meme-que-celle-de-toute-autre-personne.html
    https://www.sidainfoplus.fr/spip.php?article380
    http://www.topsante.com/medecine/maladies-infectieuses/vih-sida/vivre-avec/vih-lesperance-de-vie-des-malades-augmente-51987
    http://www.catie.ca/fr/traitementactualites/traitementsida-200/agents-anti-vih/esperance-vie-prolongee-les-personnes-seropositive

  6. Jean-Pierre Dickes says:

    Je ne pense par que le sida est un châtiment divin. Le espérance de vie augmente, mais il y a toujours des morts. Journée mondiale du sida 2014.C’est une citation
    15,8 millions sous traitement
    « En 2014, 36,9 millions de personnes vivaient avec le VIH. Le nombre des personnes
    vivant avec le VIH continue d’augmenter, en grande partie du fait que davantage
    de personnes dans le monde ont accès à la thérapie antirétrovirale et vivent ainsi
    plus longtemps, et en meilleure santé. En juin 2015, 15,8 millions de personnes
    avaient accès au traitement. Parallèlement, bien que les nouvelles infections à VIH
    aient diminué, un nombre inacceptablement élevé de nouvelles infections à VIH et
    de décès liés au sida surviennent encore chaque année. En 2014, environ 2 millions
    de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH et 1,2 million de personnes
    sont décédées de maladies liées au sida. »

  7. Bien sûr qu’il y a toujours des morts : dans les pays en développement, là où les gens n’ont pas accès aux traitements.
    Mais dans le cas qui est rapporté ici, on est au Etats-Unis, la situation est différente. Votre assertion sur la peine de morte est donc totalement déplacée.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com