Le communiqué de Génération Identitaire :

identitaires cop 21

Défendre l’environnement, c’est d’abord défendre l’enracinement!

Depuis près d’une semaine se déroule à Paris la conférence sur l’environnement, la Cop21. Chefs d’Etats et délégations se succèdent pour aborder les questions relatives à la protection de la Terre : réchauffement climatique, fonte des glaces, émissions de CO2, modes de transports, …
Néanmoins, une grande question semble avoir été mise de côté par les organisateurs de cette Cop21 : la place des Hommes dans l’équilibre de la planète Terre.

Génération Identitaire Paris tient à rappeler aux « spécialistes » et autres politiques qui paradent dans les allées du Bourget, que les premiers protecteurs des environnements, ce sont ceux qui les habitent ! 
Face au développement hystérique de l’immigration – entraînant les chaos sociaux, sécuritaires et identitaires qu’on découvre chaque jour un peu plus – et dans un contexte de globalisation sans frontière aucune, nous prônons la seule solution politique réellement écologique: remigration et enracinement !

identitaires cop21 2

Les Hommes qui aiment leur terre sont ceux qui la protègent !
Les Hommes qui habitent leur terre sont ceux qui la respectent !
Les Hommes qui restent sur leur terre sont ceux qui la cultivent dans le respect de leur identité !

Génération Identitaire Paris a donc déployé une banderole près de la fresque de la Cop21 à Porte d’Orléans, sur laquelle on peut lire : « Comme les arbres, les Hommes ont des racines : Remigration ! Identité ! ».

Car aimer qui on est, c’est protéger où l’on vit !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Il existe un lien entre respect de la culture des peuples et celui de la Nature.
    L’on ne peut transplanter des plantes sans risques de perditions, tout comme des immigrés de culture différente sont sources de confrontations néfastes s’ils ne parviennent pas à adopter pleinement celle du pays d’accueil.
    De nos jours, l’immigration galopante de Musulmans dans l’Occident chrétien dérègle incontestablement et gravement l’équilibre culturel, qui engendre la guerre.
    Jusqu’alors la confrontation islam/chrétienté se limitait à la conquête armée mutuelle, au bout de laquelle chacun retrouvait ses frontières définies par l’implantation religieuse.
    Le désir de domination est maintenant opéré par celui perfide et plus efficace de l’immigration, du fait du manque de lucidité et de la faiblesse des gouvernements occidentaux.
    Pourtant, l’Islam a toujours été clair sur ses intentions d’imposer au monde sa domination.
    Les musulmans modérés n’existeraient vraiment que s’ils renonçaient à cet objectif d’Allah qui divise l’Humanité en fidèles et mécréants, – ce qui signifierait se détourner de lui et de toutes les coutumes et règles concernant cette religion.
    Peut-on dire que c’est le cas, alors qu’ils souhaitent parsemer la France de mosquées, qu’ils insistent pour maintenir des usages contraires aux principes de liberté et d’égalité de notre pays ?
    Certes, tous n’approuvent pas les meurtres et viols des djihadistes qui se considèrent le bras armé des fidèles. Mais quand les guerriers d’Allah parviennent à s’imposer, que font la majorité des fidèles, sinon de se réjouir de se plier à la charia ?
    Le respect des croyances impose , dans un pays comme la France, de ne pas interdire la religion musulmane, à la condition naturelle, toutefois, qu’elle n’ait pas pour objet de dénaturer l’âme de notre peuple attaché à la liberté, à la souveraineté comme tous les autres, et à leur culture qui n’a rien à espérer positivement de la religion musulmane.
    La sagesse impose ainsi de veiller à ce que chaque population culturellement identifiée puisse vivre dans son pays.
    C’est la prime condition pour que chacun s’estime légitimement respecté et non agressé, pour que les meilleures relations entre le monde et l’Islam, surviennent, en veillant à ce qu’aucun ne s’adonne plus à ses désirs de domination économique et culturelle.
    Un citoyen français attaché à sa religion musulmane se doit d’immigrer dans un pays où on la pratique naturellement. Un citoyen français épouse pleinement la France, avec un amour profond et sincère.
    Utopie ! Peut-être, mais, si nous ne parvenons pas à la concrétiser, la réalité risque fort d’être aussi catastrophique que le dérèglement climatique.
    L’utopie actuelle est celui du bien pensant borné, voué à un mondialisme sauvage et à un multiculturalisme qui conduisent, soit à la confrontation sanglante, soit à l’uniformisation qui supprime la diversité et la liberté.
    Comme c’est bizarre ! Cet enfer sur terre ne correspond –il pas au monde rêvé par l’Islam ?
    Il est encore temps d’en prendre conscience afin de ne pas y sombrer.

  2. Lilou35 says:

    Dans les paroles de ce texte, je n’y trouve que du bon sens

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com