Cinquième leçon de catéchisme donnée par l’abbé Billecocq.

Source : La Porte Latine

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

2 commentaires

  1. Monsieur T says:

    Hum…la Création ne s’est pas faite à partir de « rien » car du néant on ne peut rien créer, mais Dieu à crée le monde à partir de sa parole divine. Dieu a crée à partir de lui-même et rien d’autre que lui même et non à partir de « rien ».

    Psaume 33:6
    Par sa parole les cieux ont été faits,
    par son souffle ils ont reçu leur panoplie,

    Hébreux 11:3 C’est la foi lorsque nous croyons que les étapes de la création ont été agencées par une parole de Dieu, et que les choses visibles proviennent de réalités invisibles.

    • Oui, mais il est vrai de dire que contrairement à l’artiste Dieu n’a pas eu besoin de support. Tout vient de Son Souffle, de Son Fiat, qui est acte pur. C’est dans ce sens, je le pense, que à partir de rien, sans aucun support, aucune matière, mais simplement par l’acte de la Volonté divine, le monde fut créé.

      Du reste, si la Création n’est pas Dieu, mais est de Dieu, c’est bien qu’elle ne possède pas la substance divine. « Dieu a crée à partir de lui-même » cela me semble équivoque ; disons que Dieu a créé de Lui-même, mais qu’Il ne s’est pas fait matière de l’univers.

      Il y a cette belle image, du Dieu créateur soufflant dans le creux de Ses Mains, faisant apparaître la Création. Celle-ci provenant rien que de Dieu, elle Lui demeure pourtant extérieure.

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com