Dix-neuvième leçon de catéchisme pour adultes préparé par l’abbé Gabriel Billecocq pour La Porte Latine, le site officiel du district de France de la FSSPX.

Source : La Porte Latine

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Pierre says:

    À quels saints pouvons nous encore nous fier ?
    Sur le site « Breiz Info « , la question est posée : « voulez- vous continuer à servir le Christ, fidèles à votre vocation, ou les quelques-uns d’entre vous qui resteront voudront-ils se faire imams ? Pour vous, qui est la voie, la vérité et la vie : Jésus ou Mahomet ? Vous devez aujourd’hui choisir ! »
    Mais, êtes vous sûr que le choix n’aie pas déjà été fait ?
    Dimanche dernier, le 05 juillet 2015, s’est déroulée à Quimper, en la cathédrale Saint Corentin, la cérémonie d’intronisation de Mgr Laurent Dognin, nouvel évêque de l’évêché de Cornouaille et de Léon.
    Cet événement est relaté dans la presse locale de ce lundi, et notamment par Quimper.maville, qui y consacre une page sur son édition en ligne de Quimper : http://www.quimper.maville.com…

    Comme vous pouvez le constater sur toutes ces photographies, la cérémonie s’est déroulée sous un beau soleil, jeunes femmes et musiciens en costume traditionnel accompagnaient la procession des évêques dans le centre-ville de Quimper. Ces évêques venus de toutes les régions de France, avaient tous revêtu soutanes, capes et mitres d’une belle couleur écru et brodées pour certaines de liserés ou de broderies rappelant les broderies traditionnelles bretonnes « glazik » ou « bigouden ».
    Pourtant les décors ornant la mitre de l’évêque, et surtout son chasuble, intriguent.
    Mais d’où viennent donc ces arrangements de motifs qui n’ont rien des dessins habituels bretons ?
    Sur la mitre, c’est un arrangement de 7 branches et de cercles , sur le chasuble, une tout aussi savante distribution symétrique de cercles de broderies.
    Mais, que diable (…), que cela pourrait -il donc représenter ?

    Une recherche sur les représentations sysymboliques dans les religions nous apporte la réponse.
    Le motif de la mitre, les 7 branches, est une extrapolation de la Ménorah, le chandelier à 7 branches du temple de Jérusalem. Le motif du chasuble représente lui » l’arbre de vie « .

    Ces symboles n’ont que bien peu de choses à voir avec la religion chrétienne :
    Ce sont des signes Kabbalistiques de la religion juive, mais aussi de la FRANC-MAÇONNERIE.
    En recherchant un peu, nous arrivons ainsi à l’ordre des « Rose-Croix « .

    Leur but est l’instauration d’un gouvernement Européen, puis Mondial.
    Et bien sûr de la religion qui va avec.

    C.Q.F.D. …

    Nous pouvons toujours appeller au secours nos prêtres et nos évêques, ont-ils vraiment une quelconque envie de nous entendre ?

    (voir aussi mes commentaires sur l’article précédent relatant l’arrivée de Mgr Laurent Dognin à Quimper, et notamment le sujet « Infiltrations ennemies dans l’église « )

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com