SONY DSCUn avion A320 s’est écrasé près de Barcelonnette dans les Alpes-de-Haute-Provence. Il y avait à bord 142 passagers. Il avait décollé à 10 heures de Barcelone et allait à Dusseldorf. Il était affrété par la compagnie Germanwings, filiale de Lufthansa.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

10 commentaires

  1. Certains éléments de cette catastrophe sont intriguants.
    Le vol à partir de Barcelone est en direction de Düsseldorf.
    Le trajet le plus direct est donc la direction de Montpellier, puis la remontée de la vallée du Rhône, aux alentours de Lyon, la direction de Metz, puis Cologne, et enfin Düsseldorf.
    Soit, les couloirs aériens, et surtout l’évitement des grands aéroports, imposent des détours, mais pas plus sur ce trajet que sur d’autres (Marseille, Nice, Turin, Genève, Münich, Bâle, etc…)
    Mais alors, que faisait donc ce vol en direction, et en phase de descente l’aéroport de… TURIN !!! ?

    • Tomtom says:

      @Jean:

      Rien de surprenant dans ce plan de vol, comme vous le dite il existe de nombreux couloirs aeriens obligatoires qui permettent de reguler le trafic aerien (les autoroutes du ciel). je vous donne ce lien qui donne toutes les trajectoires des vols precedents de ce vol vous verrez que tous prennent à peu la meme route.

      https://fr.flightaware.com/live/flight/GWI9525/history/20150324/0835Z/LEBL/EDDL

      le vol perdu est celui du 24, dans le liste apres vous avez acces à tous les trajets des vols précedants.

      rien donc d’intriguants, je prends tres regulierement l’avion et meme si certaine trajectoire peuvent etre etranges comme pour un Paris/ Shanghai ou on s’attendrai à passer par la turquie , mer noire, on se rend compte que l’on prend direction les pays baltes directement apres le decollage, puis siberie et enfin Chine … la raison … la courbure de la Terre qui fait que le chemin le plus cours et certe la ligne droite … mais projettée sur un globe du coup on a une ligne courbe.

      Et enfin derniere info le vol n’été pas du tout aligné pour une destination final Turin (voir les cartes).

      Pas de ministère donc sur le plan de vol … seul reste incompréhensible la descente reguliere (qui semble en auto) jusqu’au crash.

  2. il y a aussi la présence en même temps d’un avion de chasse derrière l’A320, curieusement personne ne parle de cet avion de chasse. Forte présomption d’action terroriste…

    • Tomtom says:

      Un avion de chasse derriere l’A320 ???? si personne n’en parle comment etes vous informé ?

      Le seul avion de chasse qui a decollé était un mirage 2000 qui a decollé apres la perte de contact avec l’A320 , ce qui constitue une procedure standard !

      la encore rien de curieux ! juste des procedures standards !

  3. tout est normal, le copilote avait une tendance suicidaire… on est rassuré !

  4. marc.sorede says:

    Tu l’as dit, « on est rassuré »…
    Dormez tranquille braves gens… Des pilotes  » suicidaires  » sont aux commandes de vos avions…
    C’est rassurant en effet la version officielle…et tellement logique.

    • Tomtom says:

      @ Olivier:

      vous déformez mes propos … je n’ai jamais dit qu’un pilote suicidaire était un situation standard ( ces faits m’étaient inconnus à l’instant du post), la situation standard était celle de la réponse de l’aviation civile … de ce coté la je trouve très rassurant que tout ce soit passer selon les regles: on detecte un avion qui descend sans autorisation, on appelle l’avion, pas de reponse, on fait decoller la chasse et on devie les avion à proximité.

      Pour ce qui est du pilote suicidaire (à verifier encore mais de tres fortes presomptions): c’est une faute de la compagnie de ne pas avoir pris en compte cet etat de fait … de plus il existe aussi une problématique ou il y a possibilité qu’un seul pilote se retrouve dans le cockpit à un instant T (cela ne me semble pas admissible). Comme pour chaque catastroophe de ce type, des regles seront changer et améliorer pour parvenir à empecher que cette situation ne se reproduise.

      Contrairement à vous qui semblez encore douter de la securité aerienne … je suis au contraire fortement rassuré par le fait que cette catastrophe est trouvée son explication rapide et que, comme pour toutes les autres catastrophes aeriennes, des leçons seront tirées de cet accident rendant le transport aerien encore plus sur !

      @Marc:
      Il faut arreter de psychoter sur ce cas …
      Certe il est inadmissible que ce pilote, au passé psychiatrique est été autorisé à piloter par sa compagnie … mais replaçons les choses dans leur contexte: ce cas est un cas « isolé », à remettre ponderé avec le nombre de personnes prenant l’avion chaque année. Un pilote suicidaire pilotant un avion est inadmissible (d autant plus que ces derniers passent des bilan medicaux reguliers) mais combien de personnes suicidaires se voient interdire de conduire ???? combien prennent leur voiture pour aller se suicider dans un face à face sur l’autoroute … et entrainer la mort d’autres personnes ?

      Je suis encore assez desabusé de voir que tous ici soyez encore dans votre attitude « tout le monde nous ment » à la vue de votre commentaire. Qu’est ce qui vous fait douter de la version officielle et de la logique de l’accident telle qu’elle est connue jusqu’à present ?

      • marc.sorede says:

        @tomtom
        sauf erreur, je crois que le cas d’un pilote suicidaire s’était déjà vu…et c’est juste inadmissible.
        tu cites pour relativiser le cas du suicidaire sur la route qui emplafonne le pauvre type en face…certes…
        mais est ce comparable?
        imagine le même pilote qui va s’écraser sur une ville aux commandes d’un A380…
        tout est prévu croyait -on, le danger vient de l’extérieur de la cabine…raté, le danger était à l’intérieur.
        la cabine devait être inviolable, mais on vient nous expliquer maintenant que le code d’entrée est aussi en la possession du chef de cabine (donc à l’extérieur), et qu’il y a des haches pour défoncer la porte…merci du tuyau, ça peut servir si on veut, comme terroriste y entrer…
        il reste quoi?
        eh bien la démonstration que des extérieurs peuvent finir par entrer dans le poste de pilotage, et qu’à l’intérieur, il peut y avoir des cinglés incontrôlables…
        va falloir donc revoir tout ça.
        sinon, non je parlais de version officielle avant les développements sur la santé mentale du co-pilote…mais l’enquête débute à peine c’est vrai…en même temps peux tu admettre qu’il y ait des vérités qu’il n’est pas forcément bon de publier? et le coté « tout le monde nous ment »…non quand même…mais se poser des questions est sain…cf le pentagone 😉

  5. Jaguar says:

    Connait-on la religion du copilote ? Est il chrétien, juif, protestant animiste, blanc xénophobe et raciste ou converti…? étrange silence des médias…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com