Pour la deuxième fois, l’abbé Jacques Laguérie nous reçoit dans son prieuré de la FSSPX à Lourdes, chez les Petites Servantes de Saint-Jean-Baptistes (que l’on appelle aussi souvent « Les Sœurs du Rafflay »). Il nous parle de son apostolat dans la Cité Mariale, et répond à nos questions sur l’état de l’Eglise, l’évolution de la Tradition, et la situation de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Le nom du chef sarrazin dont parle l’abbé Laguérie, à propos du château de Lourdes et de Charlemagne, est Mirat, nom qui serait en fait la traduction de « Emir ».
    Lorsque Mirat s’est rendu grâce à l’intervention de Turpin, l’évêque du Puy-en-Velay, et surtout grâce à la « Dame » (la Sainte Vierge), Mirat a reçu le baptême et a pris le nom chrétien de Lorus.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com