« En général, on s’attend à une augmentation du nombre de migrants qui essayent de rejoindre l’Union Européenne. En Libye, ils sont 800 mille dans l’attente du départ. » est-il écrit dans un rapport d’Europol-Interpol sur le trafic d’êtres humains publié aujourd’hui.

Selon une estimation approximative contenue dans le rapport, le trafic de migrants vers l’Europe en 2015 a rapporté aux filières clandestines entre 5 et 6 milliards de dollars. Le million d’immigrés entrés illégalement sur le territoire européen ont payé les trafiquants entre 3200 et 6500 dollars en moyenne par voyage. Ce sont les réseaux criminels qui gèrent et facilitent 90% des flux de migrants à l’assaut de l’Europe.

Cette réalité, d’après les enquêteurs, est comparable à une multi-nationale du crime, étant donné qu’elle implique des suspects originaires de plus de 100 pays différents, avec une structure formée d’une série de chefs qui coordonnent les activités le long des routes migratoires, d’organisateurs qui gèrent les activités au niveau local à travers des contacts personnels et de simples agents. En règle générale, les trafiquants ont souvent déjà un passé criminel.

Les clandestins qui voyagent vers le vieux continent, continue le rapport, sont vulnérables à l’exploitation sexuelle ou professionnelle, utilisées comme moyen pour repayer leurs dettes envers les mafieux.

Par ailleurs, toujours selon le dossier, il existe un risque en nette augmentation que des combattants terroristes puissent utiliser les vagues migratoires pour rentrer en Europe : « Les terroristes peuvent utiliser les ressources des trafiquants pour rejoindre leurs objectifs. Il y a un risque grandissant que les « foreign fighter  » utilisent les flux migratoires pour rentrer dans l’UE. »

Selon les deux agences de sécurité, Europol et Interpol, « on doit s’attendre à une diversification des routes migratoires parce que les trafiquants adaptent leurs méthodes par rapport à l’augmentation des contrôles (de la part des autorités) » et « trouvent de nouvelles voies pour rejoindre «  les pays européens.

Qu’on se le dise :  tous ces bien-pensants, bobos gauchos pacifistes ou violents No-borders,  ecclésiastiques bon teint et laïcs vénérables, mondialistes idéologiques, qui préconisent l’ouverture des frontières et l’accueil non-stop des immigrés en Europe sont les meilleurs atouts et alliés objectifs de ses terribles réseaux criminels, composés de trafiquants d’esclaves et autres mafieux, qui exploitent toute la misère humaine du tiers-monde pour leur plus grand profit. 

Francesca de Villasmundo

http://www.ilgiornale.it/news/mondo/libia-minaccia-litalia-800mila-migranti-partenza-1260003.html

http://www.secoloditalia.it/2016/05/migranti-e-allarme-800mila-pronti-a-partire-dalla-libia/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Emily says:

    Il ne reste plus qu’à se préparer à la guerre …

  2. Jean delafabrique says:

    Emily vous avez raison ….le probleme c’est qu’il n’y a plus de Charlemagne ou de Louis IX ; plus de La Valette pour nous aguerir et nous mener au combat la tête haute le regard loin fiers de nos racines le chapelet entre les doigts le coeur sacré comme emblème .et dans nos pensees les pages glorieuses de notre histoire où la terre et le ciel ne faisaient qu’un .
    De là haut un Dieu nous regarde et dit : souviens toi Malte ;Vienne Lepante en ces temps là ta foi te rendait invincible!!!!

  3. Les bandits ont bon dos. On peut aussi braquer la lumière sur la richesse des trafiquants d’esclaves, de drogue ou d’armes pour détourner l’attention des clients et des fournisseurs sans lesquels ils n’existeraient pas. Après avoir refermé ce rapport d’enfumage et de diversion, les lecteurs un peu critiques pourront se demander combien de vies d’épargne il faut à un Ethiopien à 550 dollars de revenu annuel moyen avant nourriture pour réunir une telle somme, et combien de réincarnations il lui faut pour avoir également, à vingt-cinq ans, un iphone de dernière génération avec GPS et abonnement européen et des chaussures d’aspect neuf. Puis ils pourront aussi se demander combien de pays d’Afrique et d’Asie peuvent consacrer des milliards d’euros à l’inode vers l’Europe : le chiffre du rapport est d’ailleurs modeste et ne comprend pas les coûts annexes comme les organisations d’accompagnement ou la prime d’intrusion, estimation aussi modeste que le chiffre de 800000 dont on sait d’où il vient et combien de temps il lui a fallu pour atteindre les rédacteurs d’une commission d’enquête multiétatique publique. En la matière il n’y a encore aucune étude aussi complète que la Huitième Plaie (chez Lulu.com), qui annonçait aussi des développements alors confidentiels confirmés peu à peu par l’actualité, comme la centralisation des politiques d’accueil, le relèvement puis la pérennisation du tribut à la Turquie, l’accord de prélèvement de colons directement dans ses camps, le doublement de la voie routière par la mise en place du pont aérien… sans oublier ce qui est en cours en ce moment même, la régularisation illégale des deux millions d’intrus de l’année dernière qui sera suivie, si les peuples d’Europe ne l’interrompent pas, de l’invitation de leurs douze millions de regroupés familiaux. Non, ce n’est pas la guerre, c’est directement l’invasion (habituellement précédée par une défaite) puisque les territoires visés ne se défendent pas.

  4. daflon says:

    Cela ne sert à rien de philosopher devant une telle invasion. Il faut abattre ceux qui forcent nos frontières.Seule une action impitoyable pourra nous sauver.

    • Emily says:

      Monsieur Daflon,
      Je vous invite très cordialement à reprendre votre chapelet, si vous ne l’avez plus prié depuis longtemps et à relire l’homélie du Pape Urbain II appelant à la Guerre Sainte (1095) :

      « Qu’ils aillent donc au combat contre les Infidèles – un combat qui vaut d’être engagé et qui mérite de s’achever en victoire –, ceux-là qui jusqu’ici s’adonnaient à des guerres privées et abusives, au grand dam des fidèles ! Qu’ils soient désormais des chevaliers du Christ, ceux-là qui n’étaient que des brigands ! Qu’ils luttent maintenant, à bon droit, contre les barbares, ceux-là qui se battaient contre leurs frères et leurs parents !

      Ce sont les récompenses éternelles qu’ils vont gagner, ceux qui se faisaient mercenaires pour quelques misérables sous. Ils travailleront pour un double honneur, ceux-là qui se fatiguaient au détriment de leur corps et de leur âme. Ils étaient ici tristes et pauvres ; ils seront là-bas joyeux et riches. Ici, ils étaient les ennemis du Seigneur ; là-bas, ils seront ses amis ! »

      Source : https://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/04/01/lappel-aux-croisades-du-pape-urbain-ii/

      Courage !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com