Dans un Formidable appel à l’immigration en direction du Proche Orient et de l’Afrique, Pierre Moscovici claironne que « trois millions de personnes supplémentaires devraient arriver dans l’Union européenne » de 2015 à 2017, pour le plus grand bien des Européens!

Ceci dans un rapport de plus de 200 pages de projections économiques de la Commission européenne, destiné à faire prendre des vessies pour des lanternes.  

Avec un toupet sans borne Pierre Moscovici déclare au nom de la Commission européenne le jeudi 5 novembre, que ce torrent migratoire devrait avoir « un impact sur la croissance économique qui serait faible mais positif pour l’Union européenne dans son ensemble ». Selon lui cela devrait «augmenter le produit intérieur brut (PIB) de 0,2 à 0,3 % d’ici à 2017 ».  Cet effet dit-il encore, de « l’arrivée sans précédent d’un grand nombre de réfugiés » dans l’Union sera « plus important pour les pays d’accueil » et « dépend des politiques d’intégration ». Il a le toupet d’oser ajouter que cette évaluation « vient combattre un certain nombre d’idées reçues et conforter la politique du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker ».

Jean-Claude Junker est l’immigrationniste qu’il faut au grand patronat pour faire baisser les salaires d’une population déracinée et maléable à merci.

L’arrivée des demandeurs d’asile pourrait avoir un léger impact économique positif

Les présentes prévisions fournissent une première évaluation de l’incidence économique de l’arrivée d’un grand nombre de demandeurs d’asile dans l’UE. Alors que, dans un premier temps, les dépenses publiques supplémentaires font augmenter le PIB, un impact positif supplémentaire sur la croissance est attendu, à moyen terme, du fait de l’augmentation de l’offre de main-d’œuvre, pour autant que les politiques adéquates soient mises en place pour faciliter l’accès au marché du travail. Pour l’UE dans son ensemble, l’effet sur la croissance est faible, mais il peut être plus important dans certains États membres. (Communiqué de la Commission européenne)

Avec un tel mépris des réalités, alors que les clandestins pèsent d’une façon insupportable sur les aides sociales, le chômage et la fiscalité, Bruxelles se lave les mains de l’arrivée massive de musulmans en termes de déstabilisation des sociétés européennes de civilisation chrétienne. Lesquelles sont contraintes d’accepter leur propre remplacement au prix de phénoménales souffrances et de profondes secousses dont les guerres larvées que nous connaissons déjà ne sont qu’un faible aperçu. Des souffrances imposées par des oligarques cosmopolites et apatrides, comme M. Moscovici, celui-ci ayant échangé sa casquette de ministre français pour celle de commissaire européen.

Mais ce n’est pas tout, les mondialistes se serrent les coudes: Le rapport sur les besoins financiers pour cet hiver en Europe du Haut commissariat pour les Réfugiés (HCR), organe de l’ ONU,  envoie un grand appel d’air aux candidats à l’immigration et révise lui aussi à la hausse ce même jeudi les arrivées de clandestins en Europe. Selon ce rapport 600 000 personnes supplémentaires viendront de Turquie en quatre mois, alors qu’environ 750 000 sont déjà officiellement entrés en Europe en ce début du mois de novembre. Le HCR considère maintenant que des pays comme l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, l’Italie, le Monténégro, la Roumanie et le Kosovo risquent à leur tour se subir cette crise migratoire.

Autant de clairons qui viennent résonner comme des appels tonitruants aux oreilles de gens en quête d’illusoires paradis économiques. Tout cela au profit de qui, faut-il se demander ? Ce mélange des civilisations, ces déracinements, et cette submersion alimentée en contre-partie par les non-naissances dues à l’encouragement aux avortements dans les pays d’accueil, sert deux pôles mondialistes qui se soutiennent: le gros capital sans frontières à la recherche d’esclaves sans repères, et l’idéologie mondialiste du melting pot, du métissage, de l’effacement des nations et des cultures. Ainsi que l’expose très bien dans son livre, Le moment est venu de dire ce que j’ai vu, Philippe de Villiers, nous sommes dans une ère de retour aux féodalités. Les seigneurs étant les entreprises multi-nationales qui désormais chapeautent les Etats, et les grandes idéologies du déracinement et du mélange qui sont propagées comme des masques vertueux pour faire accepter les appétits de ces seigneurs d’un nouveau genre.

Emilie Defesne 

emmiliedefresne@medias-presse.info

 

 

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. tirebouchon says:

    Moscovici: Juif, Maçon, Sioniste, un peu PD, pour le reste à chacun de faire ses recherches ! En tout cas un anti-France !

  2. Cette nouvelle racaille est pire que celle que nous avons déjà, car en plus celle-là ne parle même pas français !

  3. Trahison de la France qui risque de disparaître. ..
    Folie de ces tout puissants francs maçons …

  4. Ginette says:

    Non mais!! A qui veut-il en faire acroire? C’est a croire qu’il essai de se convaincre lui-meme en nous deblaterant ces conneries irrealistes. Un autre qui probablement a de quoi a tirer profit personnel de cette immigration de masse.

  5. Quel cynisme , quel toupet , comme a dit Audiard , « les cons ça osent tout , c’est à ça qu’on les reconnait !!! Mais lui bat les records , il vous balance ça à la figure avec le sourire ….!

  6. Une autre preuve que les sionistes sont des traitres a nos pays.

    Un sioniste est souvent un talmudiste ou un kabbaliste en pensée religieuse. Pour eux la vengeance est éternelle – La vengeance contre les Gentils et contre Edom.

    J`espère que les occidentaux vont commencer a comprendre pourquoi nos ancêtre chrétiens les gardaient toujours a l`écart – Ils savaient que ils seraient toujours a saper la foi chrétienne et a chercher a détruire.

    Voici un homme qui rend le mal pour le bien qu`il a reçu de nos pays.

    • tirebouchon says:

      Quelques infos sur les préceptes du Talmud….Faire un copier coller et envoyer à tous vos liens ! Il y a le même pour la Charia, Coran et Hadiths…

      A travers ces extraits, le sionisme prend tout son sens :

      Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 Un Non-juif est comme un chien. Les écritures nous apprennent qu’un chien mérite plus de respect qu’un non-juif.
      Talmud, Iebhammoth 61a : Les juifs ont droit à être appelés « hommes », pas les Non-juifs.
      Talmud, Iore Dea 377, 1 : Il faut remplacer les serviteurs Non-juif morts, comme les vaches, ou les ânes perdus et il ne faut pas montrer de sympathie pour le juif qui les emploie.
      Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b: Les âmes des non-juifs proviennent d’esprits impurs que l’on nomme porcs.
      Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les Non-juifs, ce sont des animaux.
      Talmud, Kethuboth 110b : Pour l’interprétation d’un psaume un rabbin dit : « le psalmiste compare les Non-juifs à des bêtes impures ».
      Talmud, Orach Chaiim 225, 10 : Les Non-juifs et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison.
      Talmud, Schene Luchoth Haberith p. 250b : Même qu’un non-juif à la même apparence qu’un juif, ils se comportent envers les juifs de la même manière qu’un singe envers un homme.
      Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b: Lorsque vous mangez en présence d’un non-juif c’est comme ci vous mangiez avec un chien.
      Talmud, Yebamoth 98a. Tous les enfants des goyims sont des animaux
      Talmud, Zohar II 64b : Les non-juifs sont idolâtres, ils sont comparés aux vaches et aux ânes.
      Talmud, Orach Chaiim 57, 6a : Il ne faut pas avoir plus de compassion pour les non-juifs que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins.
      Les juifs peuvent voler les non-juifs:
      Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d’un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame.
      Talmud, Babha Kama 113a : Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c’est pour tromper ou faire condamner un Non-juif.
      Talmud, Babha Kama 113b: Le nom de dieu n’est pas profané quand le mensonge a été fait à un Non-juif.
      Talmud, Baba Mezia 24a: si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre
      Talmud, Choschen Ham 183, 7: Des juifs qui trompent un Non-juif, doivent se partager le bénéfice équitablement.
      Talmud, Abhodah Zarah 54a: L’usure peut être pratiquée sur les Non-juifs, ou sur les apostats.
      Talmud, Choschen Ham 226,1: Les juifs peuvent garder sans s’en inquiéter les affaires perdues par un Non-juif.
      Talmud, Iore Dea 157, 2 hagah: si un juif a la possibilité de tromper un non-juif, il peut le faire.
      Talmud – Babha Kama 113a: les incroyants ne bénéficient pas de la loi et dieu à mis leur argent à la disposition d’Israël.
      Talmud, Schabbouth Hag. 6d: Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge.
      Les juifs peuvent tuer les non-juifs:
      Talmud, Abhodah Zarah 4b: vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains.
      Talmud, Abhodah Zarah 26b T. : Même le meilleur des Goïm devrait être abattu.
      Talmud, Choschen Ham 425, 5 : Il est permis de tuer indirectement un Non-juif, par exemple, si quelqu’un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l’échelle.
      Talmud, Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772: tout juif qui verse le sang d’incroyants (non-juifs) revient à la même chose qu’une offrande à dieu.
      Talmud, Hilkkoth X, 1 : il ne faut pas sauver les Non-juifs en danger de mort.
      Talmud, Hilkhoth X, 2 : Les juifs baptisés doivent être mis à mort.
      Talmud, Ialkut Simoni 245c : Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à dieu.
      Talmud, Iore Dea 158, 1 : En ce qui concerne les Non-juifs qui ne sont pas des ennemis, un juif ne doit néanmoins pas intervenir pour les prévenir d’une menace mortelle.« Un Akum qui n’est pas notre ennemi ne doit pas être tué directement, toutefois, il ne doit pas être protégé d’un danger de mort. Par exemple, si tu en vois un tomber dans la mer, ne le tire pas de l’eau, à moins qu’il ne te promette de te donner de l’argent ».
      Talmud, Makkoth 7b : On est innocent du meurtre involontaire d’un Israélite, si l’intention était de tuer un koutim (non-juif) ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d’un homme, quand l’intention était d’abattre un animal.
      Talmud, Peaschim 25a : Il faut éviter l’aide médical des idolâtres sous entendu des Non-juifs.
      Talmud, Pesachim 49b : Il est permit de décapiter les Goïm (non-juifs) le jour de l’expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat.Rabbin Eliezer :  » Il est permis de trancher la tête d’un idiot, un membre du peuple de la Terre (Pranaitis), c’est-à-dire un animal charnel, un Chrétien, le jour de l’expiation des péchés et même si ce jour tombe un jour de sabbat « .Ses disciples répondirent :  » Rabbi ! Vous devriez plutôt dire ‘de sacrifier’un Goï.  » Mais il répliqua :  » En aucune façon ! Car lors d’un sacrifice, il est nécessaire de faire une prière pour demander à dieu de l’agréer, alors qu’il n’il n’est pas nécessaire de prier quand tu décapites quelqu’un.  »
      Talmud, Sanhedrin 57a: si un juif tue un non-juif, il ne sera pas condamné à mort. Ce qu’un juif vole d’un non-juif, il peut le garder.
      Talmud, Sanhedrin 58b : Si un goyim (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper dieu.
      Talmud, Sanhedrin 59a : Les Goïm qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d’Israël, commettent un crime qui réclame la peine de mort.
      Talmud, Sepher Ou Israël 177b : Si un juif tue un Non-juif, ce n’est pas unpéché.
      Talmud, Zohar I, 25a : Les Non-juifs doivent être exterminés car ce sont des idolâtres.
      Talmud, Zohar I, 28b, 39a : Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres.
      Talmud, Zohar II, 64b : Le taux de naissance des Non-juifs doit être diminué matériellement.
      Talmud, Sepher Ikkarim III c25: Il est permis de prendre le corps et la vie d’un non-juif.
      Talmud, Zohar II, 43a : L’extermination des Non-juifs est un sacrifice agréable à dieu.
      Les non-juifs sont impurs
      Talmud, Abhodah Zarah 22b : Les Non-juifs sont impurs parce qu’ils n’étaient pas là au Mont Sinaï.
      Talmud, Abhodah Zarah 35b : toutes les filles des incroyants sont niddah (sales, impures) depuis leur naissance.
      Talmud – Iore Dea 198, 48 : Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs.
      Talmud, Schabbath 145b : Les Non-juifs sont impurs parce qu’ils mangent de la nourriture impure.Talmud, Zohar I, 46b, 47a : L’âme des goyims est d’une origine théologique impure.
      Talmud, Zohar I, 131a : Les idolâtres (non-juifs) souillent le monde. Le juif est un être supérieur
      Talmud, Hilkhoth Non-juif X,: Ne passez aucun accord avec un Non-juif, et ne jamais manifester de pitié envers un Non-juif.Il ne faut pas avoir pitié des non-juifs car il est dit: « tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié »Deutéronome 7:16 Tu dévoreras tous les peuples que l’Éternel, ton dieu, va te livrer, tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié.
      Talmud, Chagigah 15b : Un juif est toujours considéré comme bon, en dépit des péchés qu’il peut commettre. C’est toujours sa coquille qui se salit, jamais son fond propre.
      Talmud, Choschen Ham 26, 1: Un juif ne doit pas être poursuivi devant un tribunal Non-juif, par un juge Non-juif, ou par des lois non-juives.
      Talmud, Chullin 91b: Les juifs possèdent la dignité dont même un ange ne dispose pas.Talmud, Kallah 1b, 18: Le juif peut se parjurer la conscience claire.
      Talmud, Sanhédrin 52b: L’adultère n’est pas défendu. avec la femme d’un Goyim (non-juif), parce que Moïse n’a interdit que l’adultère avec « la femme de ton prochain », et les goyims (non-juifs) ne sont pas des prochains.
      Talmud, Choschen Ham 34, 19: Les Non-juifs et les serviteurs ne peuvent pas témoigner lors d’un procès.
      Talmud, Abhodah Zarah 20a: Ne jamais faire la louange d’un Non-juif, de peur qu’il ne la croit.
      Talmud, Abhodah Zarah 22a: Ne pas fréquenter les goyims, ils versent le sang.
      Talmud, Abhodah Zarah 25b: Se méfier des Non-juifs quand on voyage avec eux à l’étranger.
      Talmud, Abhodah Zarah 26a: Ne pas recourir à une sage femme non-juive, qui une fois seule pourrait tuer le bébé, ou même si elle était surveillée, elle pourrait lui écraser la tête sans que personne ne puisse le voir.
      Talmud, Abhodah Zorah 26b: Ceux qui voudraient changer de religion doivent être jetés au fond d’un puits, et oubliés.
      Talmud, Abhodah Zarah 35b: Ne pas boire du lait tiré par un Non-juif.
      Talmud, Choschen Ham 156, 5: Les clients non-juifs possédés par un juifs, ne doivent pas être démarchés par un autre juif.
      Talmud, Choschen Ham 386, 10: Celui qui voudrait avouer les secrets d’Israël aux Non-juifs, doit être tué avant même qu’il ne leur dise quoi que ce soit.
      Talmud, Choschen Ham 388, 15: Il faut tuer ceux qui donneraient l’argent des Israélites à des Non-juifs.Talmud, Eben Haezar 44, 8: Sont nuls, les mariages entre les Non-juifs et les juifs.
      Talmud, Emek Haschanach 17a: L’âme des non-juifs vient de la mort et del’ombre de la mort.
      Talmud, Hilkhoth Maakhaloth: Les Non-juifs sont des idolâtres, il ne faut pas les fréquenter.
      Talmud, Hilkhoth X, 6: On peut aider les Non-juifs dans le besoin, si cela nous évite des ennuis par la suite.
      Talmud, Hilkhoth X, 7: Où les juifs sont fortement installés, il ne faut plus tolérer la présence des idolâtres.
      Talmud, Iore Dea 81, 7 Ha: Un enfant ne doit pas être allaité par une nourrice non-juive, car son lait lui donnera une nature maléfique.
      Talmud, Iore Dea 120, 1: La vaisselle acheté à des Non-juifs doit être jetée.
      Talmud, Iore Dea 146, 15: « Leurs idoles [c’est à dire les objets du culte] doivent être détruites, ou appelées par des noms méprisants.»
      Talmud, Iore Dea 147, 5: Il faut railler les objets du culte non-juif, il est interdit de souhaiter du bien à un Non-juif.
      Talmud, Iore Dea 148, 12 H: On peut prétendre se réjouir avec les Non-juifs pendant leurs fêtes, si cela permet de cacher notre haine.
      Talmud, Iore Dea 151, 14: Il est interdit de concourir à la gloire d’un Non-juif.
      Talmud, Iore Dea 151, 11: Il est interdit de faire un présent à un Non-juif, cela encourage l’amitié.
      Talmud, Iore Dea 153, 1: Les nourrices non-juives conduisent les enfants à l’hérésie.
      Talmud, Iore Dea 154, 2: Il est interdit d’enseigner un métier à un Non-juif.
      Talmud, Iore Dea 159, 1: Suivant la Torah, il est autorisé de prêter de l’argent à un Non-juif avec intérêt. Toutefois, certains des anciens n’ont pas reconnu ce droit dans des cas de vie ou de mort. Aujourd’hui, ce droit est accordé dans n’importe quelle circonstance.
      Talmud, Moed Kattan 17a: si un juif est tenté par le mal, il doit se rendre dans une ville ou on ne le connaît pas et la il peut s’adonner au mal.
      Talmud, Orach Chaiim 20, 2 : Les Non-juifs se déguisent pour tuer les juifs.
      Talmud, Rosch Haschanach 17a : L’âme des non-juifs descend en enfer pour toutes les générations.
      Talmud, Sanhedrin 57a: un juif n’est pas obligé de payer le salaire redevable à un non-juif.
      Talmud, Sanhedrin 90a: ceux qui lisent le nouveau testament (chrétiens) n’auront pas de place dans le monde à venir
      Talmud, Shabbath 116a (p. 569): Les juifs doivent détruire les livres des non-juifs (nouveau testament)
      Talmud, Zohar I, 25b: Ceux qui font du bien à un Non-juif, ne se relèveront pas des morts.
      Talmud, Zohar I, 28b: Les Non-juifs sont les enfants du serpent de la Genèse.Talmud, Zohar I, 160a: Les juifs doivent en permanence tenter de tromper les Non-juifs.
      Talmud, Zohar I, 219b: Les princes Non-juifs sont des idolâtres, ils doivent mourir.Talmud, Zohar II, 19a: La captivité des juifs prendra fin lorsque les princes Non-juifs seront morts.

  7. La situation intérieure en Espagne au 15 eme siècle.

    La démoralisation qui suit les guerres était dans ce pays magnifiée et rendue chronique par un conflit de 800 ans entre les Chrétiens et les Mahométans, entre Castille et le Portugal et entre Castille et l`Aragon. La vie humaine ne valait pas grand chose. Le contact avec les musulmans avait profondément modifié l`influence de l`Église catholique parmi la population. La polygamie était acceptée partiellement ainsi que le concubinage.

    Les juifs, ayant un code de conduite plus noble, agissait comme un puissant dissolvant de la foi chrétienne qui était la fondation morale de la population du pays. Une partie du clergé chrétien était dépravé. La princesse Isabelle était écoeurée de ce que elle voyait.

    Source: Isabella of Spain – William Thomas Walsh

    • tirebouchon says:

      « Les juifs, ayant un code de conduite plus noble »…, agissait comme un puissant dissolvant de la foi chrétienne »….

      Noble certainement pas puisque la trahison à toujours fait parti de l’essence même du judaïsme à l’égard des chrétiens; ce dissolvant hébraïque fait toujours son effet par les loges du grand orient, nouveau clergé de la Raie publique.

      Pour finir rappelons pour ceux qui l’ignore ou qui ne s’en souviennent plus que la conquête « dite Arabe mais plus véritablement musulmane ne s’est faite que par le financement des Juifs d’Espagne aux Mahométans. Juifs qui étaient arrivé dans la péninsule Ibérique par l’Afrique du Nord dés le début du II ieme siècle et qui y avaient reçu un bon accueil…On ne le sait pas non plus mais parmi les armées musulmanes de la conquête la majorité des envahisseurs étaient berbères dont un nombre important de juifs du Maghreb alors convertis de fraîche date à la religion du Prophète MHD. Les Juifs d’Espagne avaient trahi leur hôtes pour faire un royaume juif à Grenade et de Grenade la Nouvelle Jérusalem…Les « arabes » ne le leur permirent pas et leur trahison amena très justement leur expulsion par les Rois très Catholiques…Les mœurs dissolues dues aux juifs furent ensuite réprimées par l’instauration de l’inquisition dés 1478, avant la fin de la RECONQUISTA…que nous devons nous attacher à reproduire dans les meilleurs délais !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com