Quatre attentats islamiques ou en lien avec l’immigration musulmane ont eu lieu en Allemagne en l’espace d’une semaine: 

Hier dimanche, un réfugié syrien a tué à la machette une femme  à Reutlingen, dans le Bade-Würtemberg, blessant cinq autres personnes et poursuivant les policiers dans la rue. Ce même dimanche, un demandeur d’asile syrien s’est fait exploser à proximité d’un festival de musique à Ansbach, en Bavière, faisant au moins un mort et 12 blessés, certains graves. Samedi, c’était un Allemand d’origine iranienne, Ali David Sonboly, qui tuait dans une fusillade neuf personnes à Munich, en Bavière également. Enfin, lundi 18 juillet, un « réfugié » Afghan a attaqué à la hache les voyageurs dans un wagon en Bavière encore, à Würzburg, blessant quatre personnes. 

Les autorités allemandes, bien vite relayées et amplifiées dans les médias français, ont tenté de faire retomber l’attentat de Munich par l’homme d’origine iranienne sur l’extrême droite, la date de l’attentat correspondant, paraît-il avec celle de l’attentat de Breivik en Norvège qui avait massacré un rassemblement de jeunes favorables à l’immigration. Ce lien avec Breivik qui était un Norvégien de souche ne tient évidemment pas et ne repose sur rien de sérieux. D’autant plus que le terroriste iranien était vêtu de noir à la manière des terroristes islamistes. D’autant plus que Dimanche, un ami afghan du tireur a été interpellé. Âgé de 16 ans, celui-ci est soupçonné de non-dénonciation de crime. Ce qui prouve bien que la frontière entre chiite et sunnite n’est pas aussi étanche parmi les personnes issues de l’immigration, que les islamoqphiles voudraient le faire croire. Ce qui démontre aussi que si le terroriste de Münich avait été fasciné par Breivik, il fréquentait cependant des musulmans ce qui est totalement incompatible.

Avec ces deux nouveaux attentats de dimanche, il devient très difficile aux autorités et médias dangereusement islamophiles tant de France que d’Allemagne de continuer à essayer de retourner les conséquences de leur politique immigrationniste contre les européens de souche, pour mieux s’exonérer de leurs trahisons. 

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. Quéniart says:

    pour ma part pour l’irano germain c’est plutôt 1 juif 1 musulman ne s’appelle pas David

    • Un juif ne s’appelle pas Ali non plus… Mais David pour un musulman c’est tout-à-fait possible, comme pour un chrétien. David est un personnage de l’Ancien Testament auquel se réfère les Juifs, les chrétiens et les musulmans.

    • Aliénor says:

      t’as changé ton logo , t’as planqué ton drapeau palestinien , tu vas nous la jouer résistant de la 25 è heures ?

  2. Breivik a revendiqué d’avoir commis son attentat parce que c’était une réunion de jeunes norvégiens en faveur du grand remplacement. Il les a considéré comme des traîtres c’est pour ça qu’ils a commis son massacre.

    L’Iranien n’est pas de pure souche allemande et son patronyme comme son prénom ALI sont purs iraniens. et en plus il fréquentait des musulmans parmi ses amis… Ils essayent de nous enfumer pour qu’on la boucle et qu’on accepte sans rien dire comme si nous aussi nous étions coupables des attentats.

    • Philibert says:

      Exact ! Et ils partent du principe que parce qu’il se serait suicidé, il ne pourrait pas être musulman, alors qu’à chaque fois ceux-ci n’hésitent pas à se faire exploser. Il faut qu’ils se suicident mais en plus qu’ils fassent des victimes pour qu’il soit musulman selon leur définition. Pourtant, lors de l’explosion du tueur hier à un festival de musique en Bavière, celui-ci n’a réussi qu’à tuer que lui-même en dépit des blessés. Ils le reconnaissent comme une attaque islamiste bien qu’on puisse dire qu’il se soit suicidé (son attentat étant raté du point de vue de ses objectifs).

      Mais surtout, ils ne dénoncent pas le fait que des réfugiés trouvent facilement des armes et des explosifs !! Les Français n’ont qu’une faible chance de s’en sortir face à cette guerre asymétrique où le pouvoir donne tout (et laisse tout) aux immigrés, descendants d’immigrés et réfugiés, tandis que les non-musulmans ne sont pas aussi bien équipés et doivent compter que sur les faibles forces du service exécutif non encore trop contaminés.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com