S’éclairer grâce au LED est un geste évident pour les moins de vingt ans.

Pourtant, ce n’est qu’en 2012 que les normes imposées par l’Union européenne ont remplacé la lampe à incandescence classique mise au point en 1879 par Joseph Swan et améliorée par le bien plus célèbre Thomas Edison.

Première apparition de l’obsolescence programmée
Il faut noter que c’est dès décembre 1924 que le cartel Phœbus regroupant les principaux fabricants mondiaux d’ampoules met en place l’obsolescence programmée. Le cartel Phœbus fait signer une charte qui interdit aux fabricants de produire des ampoules d’une durée de vie supérieure à 1.000 heures alors que la durée moyenne de vie d’une ampoule était à l’époque de 2.500 heures. La règle du cartel Phœbus s’imposa dans le monde entier dès 1927 et est considérée comme le premier programme mondial d’obsolescence programmée, c’est–à-dire d’une réduction de durée de vie d’un produit par la volonté de son fabricant afin de forcer plus rapidement à son remplacement.

La réduction d’énergie
C’est la course à la réduction de la consommation d’énergie qui a sonné le glas des lampes à incandescence. Place à la lampe Fluo Compacte, à la lampe halogène “haute efficacité” et surtout à la lampe LED. Fini de chercher des indications en watts sur les emballages de vos ampoules. On parle maintenant en lumens.

Le LED n’est pas si neuf qu’on le pense
Le LED (light-emitting diode) symbolise la diode électroluminescente, élément opto-électronique qui émet de la lumière lorsqu’il est parcouru par un courant électrique. Nos lecteurs seront probablement surpris d’apprendre que c’est en… 1927, déjà, qu’un certain O.V. Losev dépose le premier brevet de ce qu’on appellera la diode électroluminescente. Initialement ces lumières sont rouges, jaunes ou vertes. Ce n’est que dans les années 1990 que des chercheurs japonais créent des LED bleues, puis blanches par utilisation couplée de LED bleu et de luminophore jaune.

Des avantages
Les lampes LED ont actuellement une durée de vie estimée entre 10 et 25 ans par leurs constructeurs.
Le LED fournit une température de couleur idéale pour éclairer les pages d’un livre sans éblouir. Il faut cependant préciser d’éviter les lampes LED bas de gamme dont le rayonnement bleuté pourrait abîmer la rétine et qu’il faut éviter de pointer en direction des yeux.
Le rendement lumineux des LED blanches de dernière génération est non seulement supérieur à celui des lampes à incandescence mais des lampes fluocompactes.

Vous pouvez commander vos LED sur Bricospot qui propose plus de 20.000 références.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. champar says:

    Les lampes « Led » sont un vrai progrès technique : bon éclairage avec peu d’énergie.
    Cela n’a pas été le cas des lampes au mercure (appelées fluocompactes en novlangue) qui ont succédé aux lampes à incandescence : 10 fois plus chères pour une durée de vie annoncé de 10 ans qui le plus souvent se limite à 2 ou 3 ans, un éclairage qui met 5 minutes à devenir efficace. Sans compter que ces lampes sont polluantes (mercure) et encombrantes.

    Il aurait fallu passer directement des lampes à incandescence aux « Led » quitte à attendre un peu avec les lampes à incandescence mais il y avait certainement des intérêts financiers peu avouables en jeu.

  2. Hydro says:

    Si c’est ppour nous dire que c’est grâce à l’union européenne qu’on a des progrès techniques, laissez moi rire.
    Que dire du combat qui, au début du siècle dernier opposait la lampe à pastille de carbone de Nikola Tesla qui avait une durée de vie pratiquement infinie à qui on a préféré la lampe à incandescence de Edison car les banquiers (toujours eux) considéraient que la rentabilité de la seconde serait plus grande. Il est intéressant de constater que le banquier d’Edison était John Pierpont Morgan ce grand descendant de pirate des Caraïbes.
    Des précurseurs de l’obsolescence programmée ces enfoirés de banquiers, voir même les commanditaires des plus grandes récessions de l’humanité dont L’UESS en est un exemple particulièrement flagrant.
    Je pensais que ce site avait compris que l’europe actuelle des banksters de la BCE et de la commission européenne non élue est une resucée de l’empire romain sous pilotage américain et qu’il faut leur tirer dans la tronche à boulets rouges car ils nous forcent à accepter ce à quoi une majorité de Français ont dit non en 2005, dont ma petite personne.
    Donc même si les led c’est bien c’est pas grace à l’europe mais à l’intelligence et la curiosité des ingénieurs et scientifiques ayant mis en évidence les caractéristiques physiques de la matière et des sciences. Rien à voir avec une bande de politocards et banksters frauduleux.

  3. Denis says:

    MERCI!
    Car il en fut de même pour le TGV imposé, alors qu’une autre solution existait (mais sans émaner d’un ingénieur SNCF, elle!), ou d’un scientifique russe, qui, reconnaissant d’avoir été accueilli au début du XXe siècle, voulait céder à la France le moyen de transformer le charbon en pétrole, mais fut méprisé.

    Je sais qu’il existe des livres à ce sujet, peu diffusés, et si vous ne pouvez nous les rappeler, je vais essayer d’en retrouver les références de mon côté…

    Car, dans ce domaine, comme dans tous les autres, il est temps que la vérité soit faite, et que le Peuple ne cesse d’enregistrer les trahisons, pour, peut-être, un jour, en tenir compte au moment de voter…

    • Denis says:

      Grâce au Directeur de la Publication des 4 Vérités, voilà les références des livres cités :

      « Savants maudits, chercheurs exclus » de Pierre Lance, parus chez Tredaniel (Sauf erreur).

  4. Combien de découvertes ont été misent au placard pour une raison de fric, on a finalement favorisé ce qui était médiocre et polluant pendant des années.

  5. Grammaire says:

    LED est un mot féminin : une diode électro-luminescente.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com