Adrien Abauzit, avocat et conférencier, décryptait sur Meta TV la légende du Général De Gaulle qui conduit le Français à la haine de soi.

Paradoxalement, Florian Philippot, accompagné du directeur du FNJ et du président du SIEL, rendait, lui, hommage au même De Gaulle…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. champar says:

    Un roman fiction passionné sur un fond historique dont les faits détaillés et les rapports de personnes n’ont pas beaucoup de rapport avec la réalité.
    M. Adrien Abauzit est une excellent romancier mais ne peut pas prétendre être un historien.

    Personne n’envisageait la défaite de la France avant la guerre, les forces en présence étaient similaires et plutôt à l’avantage des français l’incompétence de Gamelin (général de chef) en est la principale cause, incapable de prendre des décisions (un peu comme Hollande en ce moment), il n’a pas été capable de faire bombarder les colonnes allemandes qui traversaient les Ardennes et étaient extrêmement vulnérables à ce moment car obligées d’être sur des routes exigües au milieu de forêts de montagne.

    Les mémoires de de Gaulle peuvent effectivement être partiales quoique bien renseignées (il faut déjà les lire pour les critiquer à bon escient), celles de Churchill confirment en grande partie la version de de Gaulle et ne parlent pas du tout d’un « pacte secret » entre Churchill et Reynaud avant leur accession au pouvoir!!!
    Après l’offensive allemande et le départ du gouvernement de Paris, c’était le foutoir dans les ministères, plus rien de fonctionnait, sauf la marine. Reynaud était dans le vaudeville avec sa maîtresse, il s’est fait débarquer par Pétain et Weygand.
    Le seul ministre courageux de la bande était Georges Mandel, lâchement fusillé par la milice la veille de la libération.

    L’idée de fusion des deux pays au moment de la défaite était de Churchill pour permettre aux forces françaises de continuer la guerre (en particulier la marine), la fusion ne faisait que reprendre un vieux traité jamais abrogé entre l’Écosse et la France donnant aux français la nationalité écossaise (et réciproquement) et ceci, historiquement, contre l’Angleterre !!!

    Si l’on veut critiquer de Gaulle, c’est tout à fait possible en tant que militaire car il n’a pas beaucoup brillé, on peut aussi critiquer l’homme politique qui a renié sa parole mais il faut prendre des faits exacts pour cela.

    Malgré tout, M. Adrien Abauzit est un excellent conteur de politique fiction.

  2. Nissa31 says:

    Que M.P.I se laisse aller à publier ce genre de lynchage gratuit et infondé, est très décevant dans la période actuelle où les Français auraient grand besoin de se raccrocher à un personnage au dessus de la mêlée qui a sauvé l’honneur d’une France à genoux.(absente à Yalta pour le partage du monde et mise en pièces par l’ A.M.G.O.T, lisez Marie-France Garaud )
    Adrien Abauzit s’arrange avec les faits et participe dangereusement au jeu de massacre institué depuis la repentance et la culpabilisation de la France.(divisions, affaiblissement)
    Quel jeu joue t-il? si ce n’est celui des opposants à « une certaine idée » de ce pays?
    On peut rendre hommage à Pétain pour 14/18 tout en considérant qu’il n’était plus l’homme de la situation en 39/45, c’était un vieillard de l’ancien monde.
    De Gaulle a eu le mérite de pressentir l’étau de l’impérialisme anglo-américain qui allait nous enserrer après nous avoir forcés à l’abandon de nos propres colonies.(richesses énergétiques, lisez Conrad Killian)
    M Abauzit est-il un nostalgique de la IVe république?
    Il devrait donc être satisfait par les renoncements que nous subissons depuis 45 ans !
    L’heure n’est plus aux querelles intestines dignes de la cour de récréation, mais comme il le reconnait lui-même au rassemblement autour d’un homme responsable.
    Ce n’est pas étonnant qu’une majorité converge à présent vers De Gaulle,quand la situation devient vraiment grave, le fils prodigue et ingrat rejoint son père.
    Cessez de vous pincer le nez et de faire la fine bouche, toutes les bonnes volontés seront requises.

  3. REICHERT Daniel says:

    Pied noir 4°génération,je suis très partagé sur la ces De Gaulle!Ceci étant,plutôt que d’ergoter sur ce qui nous divise et nous divisera toujours,il serait bon de se rassembler sut le présent et le furur avant que nous ne devenions une République islamique,ce qui nous pend au nez!
    Question,Philippe CONRAD est-il originaire de MEKNES, ville du Maroc?

  4. REICHERT Daniel says:

    Sur le cas De Gaulle,il y a deux « périodes »:celle de la seconde guerre Mondiale où il a « relevé le flambeau » et celle de la « décolonisation et en particulier sur l’ Algérie » où il a fait une erreur majeure: croire que donner l’indépendance allait « bloquer la migration des populations vers l’Europe et la France en particulier ».
    Et comme après lui sont venus des « idôlatres » de De Gaulle,cette erreur est devenue « nécessité » alors que nous comptons quelques millions de chômeurs désormais!
    C’est l’erreur fatale de ces 40 dernières décennies…

  5. Nissa31 says:

    M Reichert, vous examinez le problème de l’Algérie par le mauvais bout de la lorgnette.(cela n’a jamais été une affaire franco-française ou franco-algérienne)
    (http://www.france-irak-actualite.com/article-sahara-et-fezzan-la-mort-mysterieuse-de-konrad-kilian-71663705.html)
    Le fil conducteur est le pétrole que les Anglo-américains lorgnaient depuis longtemps, il ne fallait surtout pas que la France puisse devenir indépendante sur le plan énergétique (affaire du Sahara où les consortiums apatrides nous ont fait « lâcher le morceau »)C’est pourquoi De Gaulle a réagi avec la bombe atomique.
    La décolonisation était impulsée par les vainqueurs U.S, même les Anglais s’y sont pliés, le nouvel empire marchand étaient entre leurs mains.
    Constatez tous les conflits qu’ils organisent depuis 50 ans dans le but de rafler les richesses des pays où ils suscitent des révolutions.
    Notre vision assimilationniste(qui nous a coûté des fortunes!)est battue en brèche par le communautarisme à l’anglo-saxonne où l’immigrant est considéré comme un consommateur au même titre que « l’autochtone ».
    Vous ne pouvez pas accuser De Gaulle de ne pas avoir prévu l’invasion, reprochez le plutôt à ceux qui lui ont succédé en le trahissant avec le cheval de Troie de l’Union Européenne et l’ouverture des frontières…
    La nostalgie a assez duré, il s’agirait peut-être de défendre l’intérêt commun et non les lobbies internationalistes.
    La mère Patrie est en danger.

  6. Champar et nyssa ont raison !

    Le rapport que critique adrien est le mien, il ne le conteste pas, pourtant il est long ! j’ai fait mes recherches, livres achetés, recherches sur internet, documents…Adrien s’est convaincu par idéologie que de Gaulle est coupable, il raconte n’importe quoi, la recherche de la vérité n’est pas son but mais de laver le cerveau des gens avec ses livres anti-gaullistes, il ne cite pas les dernières recherches et les plus grands historiens sur Vichy…. A vérifier sur mon site http://www.talbotcyril.fr

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com