media

Une délégation française parmi lesquels cinq députés français du parti Les Républicains (Thierry Mariani, Virginie Boyer, Denis Jacquat, Michel Voisin et Nicolas Dhuicq) et l’ancien président du FNJ ont passé les fêtes de Pâque en Syrie, en solidarité avec les chrétiens de ce pays qui y luttent pour leur survie, à l’invitation de SOS Chrétiens d’Orient et de l’association syrienne al-Karma.  En tout une délégation d’une vingtaine de personnes, dont des chercheurs, des spécialistes de la communication, des journalistes et des personnalités soucieuses de lancer des projets sociaux en Syrie, ont pris ce Vendredi-saint le chemin de Damas en bus à partir de l’aéroport de Beyrouth.

À peine franchie la frontière libanaise, la délégation française a été escortée par la police syrienne.  Sur fond d’affiches électorales elle arrive à l’aurore à Damas après avoir franchi les quatre checkpoints de l’armée. Leur première visite est consacrée à l’église Saint-Ananie, où saint Paul s’est converti au christianisme. La délégation est notamment reçu par la représentante de SOS Chrétien d’Orient à Damas: Blandine Verrier. 

Cette délégation avait à cœur d’assister à la messe catholique de Pâques, en solidarité avec les chrétiens persécutés. Durant leur visite les terroristes islamistes ont frappés à Bruxelles et à Lahore au Pakistan, où ils visaient précisément des chrétiens. C’est également le jour de Pâques, jour de leur visite à Bachar el Assad que la ville de Palmyre a été libérée par l’Armée syrienne et les Faucons du désert, appuyée par l’aviation et les forces spéciales russes.

Dans ce quartier chrétien de Damas, en ce vendredi saint pour les catholiques, la foule est nombreuse, émue et recueillie. Les habitants sont heureux de voir la délégation et veulent raconter à ses membres leur émotion de voir leur pays déchiré par la guerre, leur détermination à défendre leurs croyances à n’importe quel prix et l’espoir revenu depuis l’annonce de la trêve. Les habitants racontent que ce quartier était particulièrement visé par les obus des rebelles, mais que depuis trois semaines, c’est le calme total. Même le vrombissement des avions ne vient plus briser le silence épais de la nuit. Les Damascènes veulent croire que c’est la fin de la guerre, mais il y a beaucoup de questions dans leurs regards et dans leurs silences. Dans tous les lieux visités par « la délégation », ils chercheront à l’aborder en toute simplicité et avec des sourires qui dissimulent mal des larmes à peine contenues. À Damas, chaque famille a désormais sa tragédie, sa douleur et en même temps sa force. (Source: l’Orient Le jour)

Valérie Boyer l’une des cinq députés Les Républicains qui se sont rendus en Syrie pour Pâques en soutien aux chrétiens d’Orient.


Députés LR en Syrie : « Il est temps de revoir… par Europe1fr

.
Dans la délégation chrétienne se trouvait également l’ancien président de la jeunesse du Front national, Julien Rochedy qui a pris un selfie avec le président syrien:

L'ancien militant FN a tenu à immortaliser sa rencontre avec Bachar Al-Assad

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Denis F says:

    Et on ose encore leur cracher dessus?
    Ou toujours…

    http://actualites.nouvelobs.com/monde/guerre-en-syrie/20160328.OBS7256/syrie-le-drole-de-voyage-de-5-deputes-lr-et-d-un-ex-fn-pour-aller-voir-bachar-al-assad.html?

    Quant à « Le Monde » de Bergé et sa clique, pour qui tout ce qui n’est pas rouge ou rose est condamnable ou pire, et qui cite les étiquettes politiques des participants, C’EST MINABLE!
    Non, pardon, très indicatif voulais-je dire !
    Dans l’air du temps, celui de la dictature de la pensée, de la médiocrité généralisée, du nihilisme, du relativisme sans bornes, de la haine de soi…

    Eux y sont allés pour Pâques!
    Les autres veulent 1000 portes de Baal partout dans le monde pour entretenir les sacrifices antiques… sans la moindre critique ou référence…
    « Sicut canis qui revertitur ad vomitum suum… sic … »

  2. FuribardGoy says:

    Mariani !! Mais vous n’avez pas honte de citer ce trafiquant !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com