gender-MPI

Un député européen britannique vient de révéler avoir changé de sexe pour devenir lesbienne ! Non, vous n’avez pas mal lu. Le parlementaire qui se fait appeler Nikki Sinclaire avait en 2004 déclaré publiquement être lesbienne. Dans la préface du livre qu’elle publiera dans les prochains jours, cet individu explique maintenant être né garçon.

Âgée de 45 ans, cette personne dit avoir gardé secret ce changement de sexe depuis plus de vingt ans.

En 2009, sous l’apparence d’une femme déclarée lesbienne, ce personnage trouble s’était fait élire au Parlement européen sous l’étiquette UKIP (parti pour l’indépendance du Royaume-Uni, eurosceptique) mais en avait été exclu quelques mois plus tard, après avoir refusé de siéger dans le groupe Europe Libertés Démocratie parce que celui-ci compterait parmi ses membres des « homophobes ».

Le transgenre Nikki Sinclaire avait ensuite créé son propre parti intitulé « We Demand a Referendum Party ».

En 2006, l’Italie avait envoyé un premier transgenre au Parlement européen. Sous le nom de Vladimir Luxuria, ce député élu sous l’étiquette Refondation communiste avait provoqué un scandale parmi ses collègues féminins en faisant usage des toilettes pour femmes. Ce personnage a aujourd’hui disparu de la vie politique.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Pingback: Député transgenre au Parlement européen ! - Les Observateurs

  2. A part montrer du doigt une personne transgenre et prouver l’ignorance de la personne qui a rédigé ce torchon quant à la condition des personnes trans, cet article sert à quoi ?
    Pour commencer, une femme est une femme, même si elle n’a pu avoir le corps qu’elle désirait qu’après opération ! Donc on ne dit pas « il » ou « la personne », mais « elle » ! Quel manque cruel de respect que ne pas considérer une personne trans comme ce qu’elle veut être considérée…!
    Député ou pas, quelle importance ? Choisit-on ? Est-ce pour cela qu’elle faisait un moins bon travail ? Quel rapport avec le reste ???
    Honteux… à vomir…

  3. Bravo, aucune objectivité.

    Que vous soyez a droite, osef, mais la c’est pitoyable de montrer comme ca les transgenre  » NON VOUS REVER PAS, IL A CHANGER DE SEXE POUR ETRE UN LESBIENNE « 

    • Oh là, calmos, les Trolls ! on peut quand même s’étonner d’une cette trajectoire sans pour autant tomber sous le coup de la loi. aucune haine anti-homo dans cet article, juste de la vigilance sur l’entrisme de certain(e)s.

      • C’est ce que je dis, t’essaye de camoufler tes fantasme de FNiste, mais cet article pue la transophobie, et tant qu’a faire, un petit peu de troll sur les gay histoire de rassurer la vieille ménagère réac’

  4. Barberouge says:

    l’idée peut être reprise pour répondre à l’impératif (totalitaire) de la parité dans les assemblées, les conseils d’administration , …
    D’autant plus que les procédures administratives ont été simplifiées !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com