« Les autorités italiennes de Palerme ont mis en détention 15 [clandestins] musulmans, de nationalités ivoirienne, malienne et sénégalaise, accusés d’avoir jeté par-dessus bord 12 [réfugiés] chrétiens originaires du Nigéria et du Ghana. L’affaire s’est déroulée à bord d’un canot pneumatique parti des côtes libyennes le 17 novembre, et faisant route vers le nord. L’embarcation qui contenait une centaine de personnes, a été interceptée par un navire de la marine italienne et les occupants transférés sur un bateau battant pavillon du Panama qui a accosté le 18 au port de Palerme. Ce sont des occupants du canot qui ont dénoncé ces assassinats aux autorités. Ces rescapés eux-mêmes ont failli aussi être jetés par-dessus bord par les passagers musulmans, mais ont échappé à leur sort fatal « en opposant une forte résistance à la tentative qu’on les jette à l’eau et en constituant une chaîne humaine » sur le canot selon une déclaration de la police de Palerme. Ce n’est pas la première fois que des migrants musulmans jettent à l’eau des migrants chrétiens.  (…) Il est à noter que nous n’avons aucune information signalant que des migrants chrétiens auraient jeté par-dessus bord des migrants musulmans. » 

Source d’origine : Assyrian International News Agency, 20 novembre. Source de la traduction: l‘Observatoire de la christianophobie.

Il est fort possible que beaucoup d’autres tragédies de ce type aient eu lieu, en provenance de ces divers pays d’Afrique noire, ne laissant aucune trace puisque le but des musulmans a été dans les deux cas connus de jeter TOUS les chrétiens à la mer. Le meurtre de masse dans les deux cas connus n’a été porté à la connaissance de la police que parce que des chrétiens ont réussi à survivre. Ainsi que le dénonce l’homme politique italien Gabriele Adinolfi, la marine italienne va quérir les musulmans aussi loin qu’ils le désirent. Si les chrétiens sont jetés à la mer, le tri se fait avant d’accoster en Europe et dans ce cas, il n’arriverait dans l’Union au grand cœur que les islamistes prêt à perpétrer sur nos territoires et à nos frais, le Grand remplacement ou la Grande soumission, avec toutes les horreurs y afférentes.

 Prise d’otage de Bamako, hier 20 novembre, revendiquée par al Qaïda: 20 morts

Cette nouvelle arrive après le drame qui s’est déroulé hier à Bamako au Mali où des islamistes, au nom d’al Qaïda,  ont pris d’assaut un hôtel où une conférence sur la Francophonie avait rassemblé, dans ce pays de langue française,  beaucoup d’étrangers de langue française du monde entier, principalement visés, parce que de culture chrétienne et française.  La revendication des islamistes était cette fois-ci al Qaïda et non l’Etat islamique, n’en déplaise à François Hollande! Le Front al Nosra dont le pouvoir socialiste estime qu’il « fait du bon boulot » en Syrie, est en réalité le nom de la branche syrienne d’ al Qaïda. Cette prise d’otages a fait en définitive 20 morts.

L’infiltration ne se fait pas qu’à partir de la Turquie par la Gèce, elle se fait aussi en masse à partir de la Lybie par l’Italie, la marine italienne allant chercher les infiltrés musulmans jusque sur les côtes lybiennes, ainsi que l’explique fort bien le général Gomart par ailleurs. L’invasion n’avance pas par hasard!

Emilie Defresne

emiliedefresne@medias-presse.info

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. queniartpascal says:

    que viennent faire des ivoiriens,maliens et sénégalais en France leurs pays ne sont pas des dictatures,il suffit de prendre ces malandrins et de les balancer a la baille a l’endroit ou ils ont fais cela aux chrétiens

  2. C’est curieux, il semble que le médias ne relaient jamais les cas où des chrétiens jettent à l’eau des migrants non-chrétiens. Très étonnant, cela apporterait pourtant une belle pierre au fait que les chrétiens ne sont ni pacifistes, ni fraternels, ni tolérants.
    De même, on ne nous a jamais montré de vidéos où des chrétiens se jettent avec férocité sur des non-chrétiens au cri de Montjoie! Saint-Denis. Les chrétiens seraient-ils exempts de ce « déséquilibre » qui explique si souvent d’autres attaques…

  3. LANKOUDU says:

    Le 1er « migrant » de FRANCE devrait être lui aussi jeté par dessus bord ! bon débarras pour le pays .
    Pour les autres (photo) il faudrait crever leur pneumatique au large ….!

  4. Je ne comprends pas la violence et ne peut l’admettre. Malheureusement, elle plane constamment autour de nous et sévit en permanence.

    Pourquoi l’homme pratiquant l’humanisme s’épargne-t-il la tolérance suivie d’une incapacité de remise en question?
    Des raisons diplomatiques et le goût de la claque ont vu un pape, Jean-Paul II, vendre le Vatican pour un plat de lentilles. Devant le mur des lamentations, il a fait allégeance à ses frères ainés les Hébreux, seuls élus de Dieu, tant les disciples de Mahomet lui inspiraient la crainte pour l’avenir de son troupeau. Le saint fasciné par l’ivresse des foules, drogué au piment des honneurs, perdant sa lucidité, n’avait plus les moyens de discerner sa capture dans les filets israéliens entrainant celle de ses fidèles catholiques.
    En se vendant à ses protecteurs, il envoya au diable la raison. Gros-Jean comme devant , il venait de tomber prisonnier des maîtres prônant l’unique religion désormais enseignée: le culte laïc célébrant Mamon l’Universel.

    La soumission vertueuse du saint-père ouvrait la voie du mutisme absolue sur les colonisations juives et le génocide des Palestiniens. Rendu aveugle par l’étalage du luxe des réceptions et l’onctuosité des belles promesses, l’homme de dieu se détourna du trône de Pierre. Vivant au jour le jour dans le halo des rêves, la vue brouillée par les narcotiques, le ciel lui tomba sur la tête sans même le réveiller. Le cerveau ramolli par les dogues, comment aurait-il pu voir et entendre un seul instant que Gaza constituait le premier maillon de la chaine d’exil et de déportation des peuples d’Orient afin de les utiliser comme objets de guerres civiles dans les pays d’accueil pendant que les nations dont-ils étaient chassés tomberaient sous la coupe de l’envahisseur sioniste?

    A ne pas prendre conscience de l’avidité de L' »ELU », les chrétiens du Monde Arabe et notamment des Syriens d’Alep, ville aux six évêques, vivent le martyr que nous leur connaissons et qui nous indignent sous les pleurs sans repentir de l’église catholique qui leur enseigne l’espérance et la soumission à la volonté indiscernable de Yavhée,

    • « il a fait allégeance à ses frères ainés les Hébreux, seuls élus de Dieu »

      Vous avez raison de dire que les frères aînés des chrétiens sont les hébreux.
      Vous avez tort de dire « seuls » élus de Dieu.
      Dieu avait choisi ce peuple pour y faire naître le Messie, parce qu’il était le plus petit de tous les peuples, le plus persécuté et le plus humble. Sa foi en la promesse de Dieu à Adam et Eve n’avait pas faibli : il croyait que Dieu donnerait aux hommes un Rédempteur, un Messie, qui nous rachèterait tous du péché originel d’Adam et Eve.
      Mais les élus n’étaient pas limités aux hébreux; Dieu l’a dit à Abraham. Les élus furent ceux qui continuèrent de croire en Messie annoncé et voulu par Dieu.
      Lorsque le Christ est mort, les élus continuèrent d’être ceux qui croiraient en Lui, c’est-à-dire les apôtres, les Saintes Femmes, les premiers martyrs chrétiens, bref ceux qui ont constitué l’Eglise que Jésus-Christ avait fondée sur Pierre.
      Jean-Paul II n’a pas compris que le juif ne fait pas partie du peuple élu s’il ne croit pas au Messie. Or, les juifs actuels, ceux de la Synagogue, renient Jésus-Christ comme Messie, renient donc le Dieu de leur Père Abraham, et sont la descendance de ceux que Jésus appelait « race de vipères! » (Matth. 12, 34 + Matth. 23, 33), ceux-là mêmes qui ont crucifié leur Dieu.
      Jean-Paul II a été aveuglé par les franc-maçons.

    • Je vous conseille de lire le très intéressant ouvrage des abbés Lémann « La question du Messie et le concile du Vatican », téléchargeable à cette adresse :

      http://livres-mystiques.com/Nouveaux/nouveautes.htmlE

      Après sa lecture, tout s’éclaire!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com