Combien de temps encore François Fillon pourra-t-il briguer la présidence de la République au vu des révélations qui se succèdent ? Au sein même des Républicains, la contestation se fait entendre.

Le député LR Georges Fenech, proche de Nicolas Sarkozy, appelle son parti à réunir un conseil national en urgence pour désigner un nouveau candidat pour la présidentielle.

«J’avais parlé du Titanic… Nous sommes en-dessous de la ligne de flottaison là! Si on ne se redresse pas dans les tout prochains jours, on coule», glisse-t-il sur RTL ce jeudi.

Plusieurs autres élus LR pensent à peu près la même chose. Notamment chez les sarkozystes.

Le sénateur Alain Houpert a déclaré sur LCI ce jeudi matin: «Francois arrête», «On est sorti de la route. Il faut trouver une solution».

Sur France Bleu Provence, Renaud Muselier, eurodéputé LR, va dans le même sens : «Le problème, c’est qu’aujourd’hui son crédit est complètement annihilé. Il n’a plus la capacité de défendre son projet, il n’a plus la capacité de défendre notre famille politique. Il est obligé de se défendre toute la journée lui. On est à moins de trois mois de l’élection présidentielle, et on voit bien que la campagne ne tourne qu’autour du problème de Penelope Fillon. Ce n’est pas concevable pour la suite».

Sur Twitter, le député Sébastien Huyghe, plus en retrait, ose tout de même écrire : «Il est urgent de convoquer le bureau politique des Républicains dont la dernière réunion remonte au 29 novembre 2016». Avant d’ajouter : «L’instance politique prévue par les statuts des Républicains doit prendre une position officielle dans la crise que nous vivons».

Quant au député Philippe Gosselin, il fait un lobbying pour un retour d’Alain Juppé dans la course.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

9 commentaires

  1. Yves ESSYLU says:

    Les trous du cul qui annoncent des sommes astronomiques « oublient » de constater:
    1- Que FILLON a fait son boulot de député et n’a pas couté plus cher que n’importe quel autre parlementaire
    Si l’Etat voulait régenter l’usage des sommes attribuées il fallait le prévoir

    Idem pour le cas des députés européens FN

    2- Sur 1000 € charges comprises il reste combien après leur paiement et le paiement des impôts dans ce pays décérébré par le marxisme depuis 1945

  2. Jean-Marie Mas says:

    Les parlementaires doivent représenter le peuple. Le peuple de France, adhérents et sympathisants de la droite et du centre ont voté, Fillon est son champion. Unis, on ira jusqu’au bout pour soutenir un programme de redressement de la France, un programme sans concession, sans utopie gauchiste, un programme réaliste. Nous savons que les lendemains, après le gâchis de ces cinq dernières années, seront pénibles, mais nous ne pouvons accepter que la dette continu d’augmenter, elle prive le pays de son indépendance et l’enchaîne au bon vouloir de ses ennemis. La gauche a trahi, elle a menti pour arriver au pouvoir, elle continue a salir pour rester au pouvoir. Ne soyons pas dupe, continuons le combat et préparons nous a reprendre notre destinée derrière le chef que nous avons choisi.

  3. « … il n’a plus la capacité de défendre notre famille politique. »

    Votre famille politique, c’est la famille des actionnaires qui exploitent les travailleurs.

    « CAC 40 : augmentation record des dividendes en 2016 avec 56 milliards d’euros » : http://www.bastamag.net/CAC40-augmentation-record-des-dividendes-en-2016

    Fillon trouve cela normal. Que Fillon dégage et que ces parasites de l’économie que sont les actionnaires rendent au peuple l’argent qu’ils lui ont volé !

  4. Raiford says:

    Les médias concentrés entre les mains d’un très petit nombre de financiers, détiennent un pouvoir illimité et choisissent le président de la république à la place des électeurs.

    Conclusion : la démocratie n’existe plus.
    Nous sommes mûrs pour la dictature (ou la guerre civile)

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com