islamisation

Trois  Syriens hébergés en Allemagne au titre de « réfugiés » s’avèrent, au terme d’une enquête, être de vrais terroristes islamistes formés en Syrie qui s’apprêtaient à commettre à Düsseldorf en Allemagne des actions similaires à celles du 13 novembre à Paris. Ils ont été arrêtés jeudi en Allemagne. C’est par un quatrième terroriste, livré de lui-même à la police à Paris, que ce complot a pu être éventé et un abominable drame prévenu. Le terroriste dénonciateur s’est semble-t-il enfui d’Allemagne pour aller se livrer en France, probablement mu par la panique.

Selon l’enquête en cours, les suspects envisageaient de perpétrer, pour l’État islamique, comme à Paris le 13 novembre,  simultanément des attentats suicides et des attaques à l’arme à feu dans un quartier très fréquenté de la vieille ville de Düsseldorf, selon un communiqué du parquet fédéral allemand.

C’est le quotidien Spiegel Online qui le premier a dévoilé l’affaire:

« Selon les informations obtenues par SPIEGEL, deux kamikazes devaient s’exploser près de la Heinrich-Heine-Allee, » pendant que des attaques auraient été perpétrées ailleurs, selon le mode opératoire du 13 novembre à Paris.

Le procureur fédéral de Karlsruhe a confirmé l’implication de quatre hommes en provenance de Syrie  dans un complot terroriste. Deux d’entre eux, Saleh A. et C. Hamza, avaient déjà voyagé entre 2014 et 2015 de Syrie en Turquie. Ils ont emprunté la route des Balkans vers l’ Allemagne, où ils devaient retrouvé leur complice Syrien Mahmoud, déjà en place. Ils y ont également rejoint un quatrième homme, Abd Arahman A., qui était arrivé en Allemagne en 2014,  et qui travaillait pour l’organisation terroriste syrienne, le Front-Al-Nosra, comme expert en explosifs. C’est lui qui devrait fabriquer les bombes sur place.

Trois des hommes ont été arrêtés jeudi suivant le mandat du procureur général Peter Frank. Ils ont été arrêtés en Rhénanie du Nord-Westphalie, dans le Bade-Wurtemberg et dans le Brandebourg. Le quatrième larron est déjà en détention préventive en France. Saleh A. s’était rendu aux autorités françaises début février, auxquelles il a révélé  les plans de la cellule terroriste. Les autorités françaises ont alors informé leurs collègues allemands qui après avoir interrogé l’homme ont jugé ses informations crédible. » (Source: Spiegel)

Tout cela a été confirmé par un communiqué du procureur général fédéral allemand. Sans l’alerte de Spiegel, il est fort probable que cette affaire aurait été passée sous silence, comme tant d’autres, afin de promouvoir la politique immigrationiste en endormant le bon peuple.

Ces quatre hommes seront-ils jugés pour les crimes qu’ils ont déjà commis en Syrie sur la population locale ? Car depuis plusieurs années ils opéraient en Syrie…

Procès de la filière terroriste de Strasbourg: «On risque notre vie pour rentrer de Syrie et on nous traite de terroristes»

Pendant ce temps six terroristes islamistes sont jugés depuis lundi à Paris pour leur implication dans la filière de recrutement djihadiste de Strasbourg pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme. Répondront-ils de la guerre terroriste qu’ils ont alimenté en Syrie ? C’est peu probable, les reproches semblent se concentrer sur la partie européenne de leurs crimes. le frère du kamikaze du Bataclan, a osé affirmer ne pas savoir «où est sa place». «On risque notre vie pour revenir de Syrie, là-bas on nous traite d’apostats. On rentre ici et on nous traite de terroristes», s’est-il emporté. Il est vrai qu’ un musulman a tout loisir de mentir à des « Kafirs », selon le terme infamant employé par Blak M pour désigner les catholiques Français. 

Les accusés plaident leur innocence en prétendant qu’ils se sont rendus en Syrie pour des œuvres humanitaires, ce qui les disculperaient de toutes implications sur place. Il va sans dire qu’il serait particulièrement scandaleux que de tels arguments puissent aboutir alors que tout les accuse… Angela Merkel doit une fière chandelle au terroriste qui a dénoncé le complot.

En attendant les clandestins de l’Islam continuent d’affluer par la Méditerranée, formant le terreau parfait du djihadisme. L’ONG allemande Sea-Watch n’hésite pourtant pas à déclarer à propos des noyades : «Si nous ne voulons plus voir de telles images, nous devons mettre fin à cette situation!» accusant les Européens d’en être responsables et de ne pas davantage faciliter les transferts…

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. C’est très bien tout cela madame Merkel! vous avez voulue de l’islamique en masse, en voilà, mais certainement pas de malheureux. Ce sont de bon et bien vigoureux islamiques qui vont dans pas longtemps faire la loi en Europe. Nos politiques en col blanc orchestrer tout ce cirque, mettant le désordre et le chaos social et culturel dans les pays de l’Europe.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com