Le 7 octobre au Texas, des chefs religieux probablement tous protestants sont venus bénir une clinique d’avortement en chantant Allelujah. Le personnel et les patientes ont aussi droit à une bénédiction. La clinique concernée fait des avortements tardifs comprenant le démembrement à vif de fœtus dans le sein maternel. Or un juge a reconnu cette pratique comme légale quoi qu’en soit la souffrance de l’enfant. D’où ces réjouissances « cléricales ». Cette clinique a très mauvaise réputation pour la qualité de ses soins et le peu de sureté donné aux malades. Elle a fait de multiples infractions, notamment par des fautes d’hygiène élémentaire et de matériel chirurgical mal stérilisé ; le tout ayant entraîné des infections graves. Ces « religieux » estiment que parmi les femmes qui se font avorter, il y a des croyantes notamment en situation de pauvreté. Elles mériteraient quelques bénédictions et encouragements.

Il n’y a au Texas que quatre avortoirs en activité en passe d’être fermés.

On ne peut qu’être sidéré de cette affaire. Tolérer puis encourager la mort de petits êtres humains dans des circonstances atroces est déjà insupportable pour l’esprit. Mais de là s’en réjouir…. L’horreur absolue.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

16 commentaires

  1. Quand des humains en sont rendus à ces aberrations ,il n’y a plus grand-chose d’immoral qu’ils ne puissent faire.
    Ou bien ils sont totalement confus dans leur morale,ou bien ils sont fous; ce qui revient passablement au même…
    miserere nobis ,Domine

  2. Jacques says:

    On ne peut que rester coi devant de telles monstruosités.
    Il ne nous reste que la prière pour les victimes.

    • Jean-Pierre DICKES says:

      A Jacques. Justement il ne faut pas rester coi. Certes nous avons la prière. Mais la foi sans les oeuvres ne saurait suffire disait saint Paul. Suggestion.Le 21 janvier, il y a la Marche pour la Vie. Allez-y et emmenez nos amis. Rappelez vous ce que disait le Pr Lejeune : »Ne rien faire c’est être complice ».

      • À propos : y a-t-il encore dans le Lyon du cardinal Barbarin Lyon les trois Requiem pour le roi assassiné ?

  3. Il n’y a rien de pire qu’un religieux lorsqu’il est devenu véreux. En effet, comme ils ont été investis du pouvoir surnaturel d’administrer les sacrements et en plus le sacerdoce pour les évêques, puis par leur place importante qu’ils occupent par la dignité de leur fonction dans la société, il sont au premières loges de l’information, ils peuvent alors devenir très puissants pour faire passer aussi les mauvaises idées. Ayant oublié ou mis de côté les principes du cathéchisme, notamment celui du concile de Trente, ils sont enclins à commettre de graves infractions qui peuvent avoir des répercussions inimmaginables capables de faire battre des montagnes. Représentons-nous ce qu’il peut en advenir, si un secret de confession comportant une faute à matière grave avouée par un membre du pouvoir ou proche de celui-ci soit dévoilé?
    Ils ont très facilement la faculté de faire ou défaire la réputation de tel ou telle personne.
    Luther et l’évêque Anglais Cranmer étaient de ceux-là et on a vu des nations entières basculer dans le protestantisme.
    Il en est de même avec Michel Cérulaire avec le schisme byzantin en 1043.

    • prudence…sont ils vraiment religieux ou deguises pour salir l Evangile et l Eglise ????
      Mon Dieu ce serait si horrible que ma confiance en est ebranlee …se rejouir de monstruosites….
      Pauvres enfants meurtris
      Pauvres mamans meurtries
      Pauvres papas meurtris
      Pauvre societe sans Dieu !
      Pardon pour le crime de l avortement
      Pardon pour les peches de nos dirigeants qui le legalisent !

  4. DUFIT THIERRY says:

    Ces protestants sont fidèles à leur idole Luther. Luther lui-même était un monstre sanguinaire : il a fait assassiner 100 000 paysans. « (…) tous ceux qui le peuvent doivent assommer, égorger et passer au fil de l’épée, secrètement ou en public, en sachant qu’il n’est rien de plus venimeux, de plus nuisible, de plus diabolique qu’un rebelle (…). Ici, c’est le temps du glaive et de la colère, et non le temps de la clémence. Aussi l’autorité doit-elle foncer hardiment et frapper en toute bonne conscience, frapper aussi longtemps que la révolte aura un souffle de vie. (…) C’est pourquoi, chers seigneurs, (…) poignardez, pourfendez, égorgez à qui mieux mieux ». » Voilà le beau langage de Luther dont les papes Jean-Paul II et François font l’apologie. Ne nous étonnons pas de voir les disciples de ce boucher se réjouir du meurtre d’enfants.

  5. Est ce que les petites victimes ont été bénies par ces monstres criminels soit disant religieux ??

  6. Sur ce sujet, je vous invite à prendre connaissance de cette réflexion publiée sur
    http://dieuetmoilenul.blogspot.fr/2017/11/luther-quitte-leglise-aujourdhui-les.html

    En substance :

    Luther a quitté l’Église catholique. Les catholiques dissidents, schismatiques et hérétiques d’aujourd’hui montrent rarement la même cohérence. Même après avoir rejeté les principes fondamentaux de la doctrine catholique, ils continuent à se faire passer pour des catholiques. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ?

    Prenons le cas de la « sœur dominicaine » Donna Quinn, objet récurrent de scandales, notamment pour son soutien indéfectible à l’avortement (a osé comparer le fiat de la Vierge Marie, « la première femme du Nouveau Testament à dire son Choix », au “choix” des femmes à avorter http://americatho.over-blog.com/article-la-scandaleuse-soeur-quinn-en-remet-une-couche-40986336.html).

    Donna Quinn persiste à s’identifier comme catholique, et plus encore, comme membre d’un ordre religieux féminin. Ainsi, le Sun-Times peut l’identifier comme « Donna Quinn, la religieuse Catholique, la féministe … » Le Sun-Times offre une explication révélatrice : « Elle aurait pu quitter l’Église il y a longtemps, mais elle pense que sa voix est plus forte à l’intérieur ».

    Donna Quinn n’est pas la seule, parmi les nombreux prêtres, religieux et théologiens qui demeurent ostensiblement dans l’Église, professant une sorte de « foi » qui ne peut être conciliable avec la tradition de l’Eglise catholique. En insistant sur le fait qu’ils sont toujours catholiques, ils créent une certaine confusion chez les fidèles et donnent l’impression que ce que vous croyez n’a pas vraiment d’importance. La présence de cette 5e colonne au sein de l’Église soulève notamment la question de savoir comment des personnes qui rejettent la foi catholique peuvent continuer à prétendre qu’elles sont catholiques, sans renoncer à leur intégrité.

    • Sans parler des couilles molles qui n’osent pas condamner l’avortement publiquement et fermement à cause d’une fausse charité qui a tellement peur de stigmatiser le pécheur qu’elle fini par tout tolérer.

    • Mais comment les dominicaines (les dominicaines !) ne l’ont-elles pas du moins expulsée ? Autrefois on l’aurait brûlée.

  7. patrick says:

    Des religieux, Ça??? J’ai un doute ou alors leur dieu est celui des mouches, plus communément appelé satan… Mais rien à voir avec aucune des religions tel que Chrétiennes catholique et orthodoxe, Juive et Musulmane… non rien à voir… Certains disent protestant, j’ai quelques doutes ou alors ils sont devenus fous…

  8. The Student says:

    Le Texas n’a t’il pas été condamné par la Cour Suprême pour restriction du droit à l’avortement ?

  9. Le protestantisme est surement une religion de paix et d’amour puisqu’elle se réjouit des avortements plutôt que de les condamner.

  10. Le pire n’est pas chez les laïcs et les religieux.
    Le pire est la Rome conciliaire qui est la « tête » d’une « église » hors de l’Eglise.
    Les papes qui le sont de l’Eglise, se situent dans une contre façon de l’Eglise, qui favorise tout ce que l’on dénonce ici justement.
    C’est ce qu’ont très bien vus Mgrs Lefebvre et de Castro-Mayer, qui ont transmis « ce qu’ils avaient reçu, tout simplement.
    Depuis 2012, leurs successeurs à la tête de la FSSPX ne semblent pas percevoir la dangerosité de cette « Rome », dont nous n’avons pas fini de voir les funestes effets de subjectivisme, relativisme, et indifférentisme….

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com