Jean-Michel Vernochet analyse les deux actualités brûlantes: la fin de la négociation du traité sur la nucléarisation de l’Iran, et la crise grecque. Il imagine une solution de repli pour Tsipras: accepter la main tendue par Poutine, et quitter l’Europe pour rejoindre le monde orthodoxe.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. LANKOUDU says:

    une « solution » pour la GRECE et la …..FRANCE !

  2. monalisa46 says:

    ET POURQUOI LES GRECS N’IRAIENT-ILS PAS VERS LA RUSSIE …???

    CELA SERAIT LOGIQUE..

    TOUTES CES DETTES SONT DES ESCROQUERIES

  3. bernard en riz la vie says:

    Pourquoi les banquier et politiques responsables de la crise ne sont pas jugés, condamnés fermement pour avoir mis les grecs dans cette situation?

  4. gustave says:

    Réponse: parce que les grecs se sont eux-mêmes mis dans cette situation

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com