Cette fois-ci, Jean-Michel Vernochet traite de la commémoration du génocide arménien, enfin reconnu officiellement, un siècle après. Qui sont les coupables ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Maître Cube says:

    La « musique » qui précède les vidéos, par ailleurs excellentes, de Jean-Michel Vernochet, et de beaucoup d’autres, déglingue, abîme, excite, rend fou, donne envie de tuer, déshumanise… Alors, je la saute et rate systématiquement le début.

    Cette manie de mettre partout des « musiques » à décérébrer.

    Le Système aurait-il contaminé tout le monde ?

    Ceci dit, il existe des vidéos qui expliquent que les auteurs du génocide arménien sont les suspects coutumiers : les marranes appelés « Jeunes turcs » qui ont plongé la Turquie dans le modernisme.

    • Emmanuel says:

      Elle est surtout beaucoup trop forte. On monte le volume pour bien entendre la voix et la bim, un gros son de basse. Très énervante en effet.

    • pamino says:

      Je réponds sur la musique. Vous avez tout à fait raison, et ce problème est partout. Platon avait tout à fait raison ; il faut légiférer pour interdire ces assauts sur l’ouie. Cela se rapporte à la musique comme la pornographie à l’art, et personne ne semble se rendre compte de l’étendu de l’outrage.

  2. Emily says:

    Trois fois bravo pour cette excellente émission …

  3. Louis says:

    Un oubli important: Munis Tekinalp, l’idéologue, celui qui a écrit « Turan », le « Mein Kampf » du Turcisme……

    En effet, parmi ces « Jeunes Turcs » l’idéologue principal d’une Turquie « purifiée » de ses éléments Chrétiens Grecs, Maronites, Chaldéens, Syriaques et Arméniens, fut Munis Tekinalp. Le parcours de ce personnage aurait pu être intéressant.

  4. Sauf tout le respect que je dois à l’effort de M.Vernochet,moi qui aurais aimé qu’en 13 min. on m’éclaire davantage sur ce événement majeur du début du 20e siècle,hé bien j’ai trouvé cette vidéo assez médiocre.Moi qui ai enseigné près de 20 ans j’ai trouve que la préparation de ce petit document manque lamentablement de forme et de fond. Bien sûr qu’en 13 min.,il est impossible de rendre compte d’un tel événements. Justement,il faut savoir aller à l’essentiel tout en situant le contexte de façon à éclairer l’auditeur sur les vrais enjeux.
    Ici,pas de situation géographique,les arméniens arrivent de mars
    Pas de situation sociologique ou historique. Qui sont les Turs ?Des noirs d’afrique du sud ou des Amérindiens
    Comment en est-on arrivé là ? Disputes de territoires ou disputes politiques ? Qui est respondable de quoi ?
    Meilleures chances la prochaine fois,M.Vernochet et surtout meilleure préparation. Ce n’est pas vrai qu’on puisse improviser 2 ou 20 minnutes de visionnement,même si on prétend avoir beaucoup de culture. Excuser ma franchise. Cécilien

  5. Raté M.Vernochet. Préparez-vous mieux la prochaine fois.Cécilien

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com