C’est le ministère de l’Intérieur tunisien  qui a annoncé cette information jeudi dernier et cette traque a eu lieu au nord ouest de la Tunisie à Kef près de la frontière algérienne au moment où l’une d’elles s’apprêtait à commettre des attaques contre des centres commerciaux ou encore des locaux de partis politiques.

Ces réseaux étaient, en effet, constitués de 9 personnes indique la même source. La première cellule effectuait des repérages dans le but de perpétrer des attaques contre des « centres commerciaux », des « installations militaires et sécuritaires », des « personnalités » ou encore des « locaux de partis » politiques. 

La seconde, constituée de cinq membres, procurait « une aide financière » et faisait parvenir « des provisions » à un « groupe de terroristes » retranchés dans la zone montagneuse du Kef, explique le texte. Enfin les deux cellules terroristes avaient fait allégeance Okba Ibn Nafaâ qui est liée à Aqmi.

Rappelons qu’Al-Qaïda est ce réseau terroriste soutenu en Syrie par les occidentaux dont la France, ainsi que par les états terroristes du Golf l’Arabie Saoudite et le Qatar.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Un commentaire

  1. Daniel Daflon says:

    Des l’instant que ça ne se passe pas chez nous…
    Qu’ils reglent leurs affaires entre eux.

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com