C’est le ministère de l’Intérieur tunisien  qui a annoncé cette information jeudi dernier et cette traque a eu lieu au nord ouest de la Tunisie à Kef près de la frontière algérienne au moment où l’une d’elles s’apprêtait à commettre des attaques contre des centres commerciaux ou encore des locaux de partis politiques.

Ces réseaux étaient, en effet, constitués de 9 personnes indique la même source. La première cellule effectuait des repérages dans le but de perpétrer des attaques contre des « centres commerciaux », des « installations militaires et sécuritaires », des « personnalités » ou encore des « locaux de partis » politiques. 

La seconde, constituée de cinq membres, procurait « une aide financière » et faisait parvenir « des provisions » à un « groupe de terroristes » retranchés dans la zone montagneuse du Kef, explique le texte. Enfin les deux cellules terroristes avaient fait allégeance Okba Ibn Nafaâ qui est liée à Aqmi.

Rappelons qu’Al-Qaïda est ce réseau terroriste soutenu en Syrie par les occidentaux dont la France, ainsi que par les états terroristes du Golf l’Arabie Saoudite et le Qatar.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Daniel Daflon says:

    Des l’instant que ça ne se passe pas chez nous…
    Qu’ils reglent leurs affaires entre eux.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com