Valeurs actuellesMinute cette semaine titre « Une Marocaine musulmane à l’Education nationale » et Valeurs Actuelles, « L’ayatollah ».

Les révélations de Valeurs actuelles sont particulièrement intéressantes, pour résumer:

Najat Vallaud-Belkacem et son cabinet, loin de vouloir mettre un terme à la polémique sur la théorie du genre, tentent coûte que coûte de l’imposer par l’entremise de partenaires sociaux.

Dans ce but il est proposé à des syndicats (CFDT, FO, CGT, CFTC, Medef entre autres), de cosigner un texte, défendant les ABCD de l’égalité. Les ABCD, ont pour but d’inculquer aux enfants la théorie du genre, de manière déguisée.

En intitulé nous pouvons lire: « Nous ne ferons pas l’égalité dans l’emploi sans un apprentissage de l’égalité à l’école ! » le texte explique que « la transmission d’une culture de l’égalité ne peut se faire, aujourd’hui comme hier, sans aborder la question de l’égalité entre les filles et les garçons, l’égalité entre les femmes et les hommes ». En d’autres termes, cela considste à expliquer la théorie du genre aux enfants de CP.

Le but de la misnistre de l’Education « nationale » est de transformer la société: « Ce n’est évidemment pas une question de théorie. C’est une nécessité démocratique mais c’est aussi un impératif pour lutter et annuler des inégalités professionnelles ».

Le dernier paragraphe rédigé par les services de la ministre est clair : « nous soutenons l’esprit et la démarche des ABCD de l’égalité » !

« Valeurs actuelles a pu consulter ce document. Il ressort de son étude que ce texte n’est pas l’œuvre des partenaires sociaux, mais qu’il a été rédigé par un proche conseiller de la ministre : Thierry Breton, chargé de l’égalité professionnelle à son cabinet. En outre, la dernière relecture du texte a été supervisée par Jérôme Teillard, directeur adjoint du cabinet de Najat Vallaud-Belkacem ! »

Voici la teneur du document que la ministre veut faire signer aux partenaires saciaux, transmis par Valeurs Actuelles:

« Nous ne ferons pas l’égalité dans l’emploi sans un apprentissage de l’égalité à l’école ! »

Il n’est pas habituel pour nous de prendre la plume sur une question dont beaucoup nous considère éloignés, celle de l’éducation à l’égalité à l’école.

Notre attachement à l’Ecole de la République est celui de tous les citoyennes et citoyens de ce pays. L’école est le lieu des apprentissages ; c’est aussi le creuset où se fonde le « vivre ensemble » indispensable à la cohésion sociale, où se transmettent les valeurs auxquelles nous sommes tous  attachés, la liberté, l’égalité, la fraternité.

Et, soyons clairs, la transmission d’une culture de l’égalité ne peut se faire, aujourd’hui comme hier, sans aborder la question de l’égalité entre les filles et les garçons, l’égalité entre les femmes et les hommes.

Ce n’est évidemment pas une question de théorie. C’est une nécessité démocratique mais c’est aussi un impératif pour lutter et annuler des inégalités professionnelles.

En tant que responsables d’organisations syndicales et d’organisation patronales, nous sommes mobilisés pour réduire les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes qui perdurent sur le marché du travail. Par le dialogue social, sous l’impulsion de la loi, nos organisations s’engagent pour supprimer les écarts de salaire, les différenciations injustifiées de parcours professionnels, pour lutter contre des représentations dépassées qui renvoient femmes et hommes à des activités hiérarchisées et enferment encore trop souvent les femmes entre plafond et parois de verre.

L’égalité sur le marché du travail ne se fera pas de manière isolée. Elle est complémentaire et solidaire d’un progrès de toute la société, d’une société dans laquelle les responsabilités entre femmes et hommes sont mieux partagées.

C’est à la société dans son ensemble de se mobiliser. Et l’Ecole joue évidemment un rôle fondamental. Inutile de croire qu’un jour nous pourrons supprimer les écarts de salaire et le plafond de verre, si l’apprentissage de l’égalité ne commence pas dès le plus jeune âge. Inutile d’imaginer que nous pourrions faire la mixité des métiers si nous ne donnons pas confiance à nos enfants, si nous ne leur expliquons pas que tous les horizons professionnels sont possibles, que tous les métiers sont ouverts, que toutes les responsabilités peuvent être assumées, à égalité.

Parce que nous voulons réussir l’égalité professionnelle, parce que la transmission d’une culture de l’égalité dès le plus jeune âge est une nécessité et qu’elle contribuera à la compétitivité de notre économie, nous soutenons l’esprit et la démarche des ABCD de l’égalité.

Minute_belkacem

On ne sera pas surpris que la ministre reçoive le soutien dans sa démarche, du banc et de l’arrière-banc du Parti Socialiste, à commencer par Christiane Taubira: « Najat, tu portes haut notre ambition pour l’école », lui dit-elle. Sans oser s’attaquer à Valeurs Actuelles dont la « Une » est pourtant plus agressive que celle de Minute, le Premier secrétaire du PS, le trotskyste Jean-Christophe Cambadélis, appelle à la condamnation juridique de Minute pour sa « Une »: « La Une de Minute, dit-il, est une incitation à la haine. Elle doit être juridiquement condamnée« .

Le gouvernement Valls II  et le Président Hollande en pleine déconfiture dans les sondages, n’ont qu’un soucis pour remettre du rose à leur blason, appuyer et s’appuyer sur le lobby LGBT, très bien vu de leur électorat bobo… Valérie Trierweiler de qui nous n’attendions plus rien, vient de surprendre tout le monde en révélant en avant-première de la parution de son livre sur sa vie de première concubine de France, que ce brave homme de Président s’amusait fort des « sans-dents » de son électorat. C’est ainsi, paraît-il, qu’il brocarde en privé les pauvres. A bon entendeur…

Emilie Defresne

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Commençons déjà par boycotter la coopérative scolaire. Ne donnez rien. Boycot belcacacem.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com