En Grande-Bretagne cela s’appelle le Brexit. En Italie il n’a pas de nom mais exprime le même souhait : deux Italiens sur trois ne font plus confiance à l’Union Européenne.

Pendant que se multiplient les débarquements et que croit parallèlement l’alerte terroriste, un sondage publié par La Repubblica en Italie ne laisse plus beaucoup de doutes : 56% des péninsulaires est désormais contraire au traité de Schengen qui, avec la libre circulation entre les États, augmenterait la menace terroriste. La majeur partie des sondés demande le retour à la surveillance aux frontières si ce n’est des murs.

Si les gouvernements sont aveugles, les peuples se réveillent !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Rémi de Völn says:

    La tour de Babel européenne est sérieusement fissurée.
    Mettons le champagne au frais, l’écroulement est proche!

  2. Michèle Chevrier says:

    Les Italiens comme les Français ne veulent plus de l’union Européenne, elle ne nous as apporté que du négatif.

  3. LANKOUDU says:

    Mais qu’ILS le fassent savoir haut et fort !
    Et que les autres pays en fassent autant .

  4. Thomas says:

    pour tout comprendresur les brexit,czexit,italexit et…frexit, un seul site: upr.fr
    bon, vrai et utile!

  5. Vieux Jo says:

    « La tour de Babel européenne est sérieusement fissurée. »

    Des fondations sur du sable n’ont jamais été de bonne augure 😉

    Seule l’Eglise est bâtie sur du roc, et c’est pour cela qu’elle brave tous les temps, toutes les tempêtes même.

    Et ça, ça en dérange certains qui ne supportent pas que Dieu gagne sur tous les fronts. Ça les enrage au plus profond d’eux-mêmes.

  6. azert says:

    2/3 c’est 66% normalement. le titre dit 56%. c’est plus proche de 1/2 que de 2/3.
    est désormais contraire, contre non ?
    et en plus çà concerne schengen et vous savez bien que la logique et la cohérence ne sont pas l’apanage du citoyen moderne. donc çà ne veut pas dire qu’ils sont pour la fin de l’ue.

    pas de fausses joies s’ils vous plait.
    article recalé, dommage.

  7. michelb says:

    « Marie-France Garaud : Pourquoi avons-nous été assez stupides pour aliéner notre souveraineté ? »

    « Le ministre des Finances allemand d’alors avait d’ailleurs dit : « Ah non, pas les pays du club Med ! » Signe que l’Euro était construit pour une Allemagne comportant la France, les pays du Benelux et les pays d’Europe centrale bien sûr. C’est Monsieur Romano Prodi, qui a été un détestable président de la Commission mais un excellent président du Conseil à l’époque, qui a fait rentrer l’Italie à coups de pieds dans le derrière dans l’Euro, car il savait pertinemment que si l’Italie n’entrait pas dans l’Euro, elle se couperait en deux, comme elle l’avait fait aux temps très anciens des partages de l’Empire de Charlemagne. Et c’est ainsi que les pays du Club Med sont entrés dans l’Euro, mais cette monnaie unique n’était pas conçue pour eux. » »

    http://mai68.org/spip/spip.php?article1851

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com