La CRCF en 2012. De gauche droite : Mohamed Moussaoui, pdt du CFCM, Gilles Bernheim, grand rabbin...
Certains représentants du CFCR

Les représentants des principaux cultes de France (CRCF) ont été reçus par François Hollande, aujourd’hui 1er juillet 2015, à qui ils ont remis une déclaration commune sur le climat.

Il s’agit de:

Mgr Georges PONTIER et Mgr Pascal DELANNOY, de la Conférence des évêques de France, du pasteur François CLAVAIROLY et du pasteur Laurent SCHLUMBERGER,  du métropolite Emmanuel et du métropolite Joseph, de M. le Grand Rabbin de France Haïm KORSIA, et de M. Joël MERGUI, du recteur Dalil BOUBAKEUR et de M. Anouar KBIBECH, et de M. Olivier WANG-GENH et Madame Lama DROUPGYU, Bouddhistes.

religions-elysee

Les représentants du CRCF reçu à l’Elysée le 1er juillet 2015

Les termes de ce plaidoyer qui fait suite à l’encyclique du pape François, n’est ni plus ni moins qu’un pas de plus vers la théologie des religions, c’est-à-dire vers un syncrétisme paganisé du style de celui qui a précédé l’implantation du Christianisme dans l’Antiquité, alors que chaque religion avait sa place dans le grand panthéon païen à condition qu’il repose sur des idoles et bannisse le vrai Dieu révélé par le Christ.

L’encyclique Laudato si  a ouvert la voie puisqu’elle milite pour une gouvernance mondiale sous l’inspiration d’un scientifique globaliste tout en s’appuyant sur des références musulmanes soufies, le soufisme ayant bonne presse chez les catholiques progressistes.

Le président François Hollande participe à une discussion sur le climat avec des représentants des cultes à l'Elysée le 1er juillet 2015

Discussion sur le climat avec des représentants des cultes à l’Elysée le 1er juillet 2015

La déclaration remise à François Hollande par le CRCF s’appuie sur ce qui rassemble, selon le principe maçonnique, pour taire les différences… religieuses; différences il est vrai, qui les rend incompatibles. Quoi de mieux pour cela que le climat, cette cause nouvelle et impérative du mondialisme, pour laquelle chaque religion peut aisément trouver quelque citation adaptable dans ses textes sacrés, même si ces citations n’ont jamais eu pour but de favoriser les énergies renouvelables, contre les énergies fossiles, ni de culpabiliser et contrôler, sous ce prétexte, l’humanité face à une nature soudainement souveraine, déifiée, et même carrément « panthéisée« , peut-on dire, ainsi qu’elle est présentée dans l’encyclique Laudato si.

Ainsi cette déclaration commune, s’appuie à la fois sur une citation du Coran (la parole incrée d’Allah selon les musulmans),  sur la Bible (la parole de Dieu mise à la sauce rabbinique et chrétienne à la fois) et sur Bouddha.

Le Christ ce « Signe de contradiction » qu’il faut à tout prix ignorer

Aucune citation de l’Evangile dans cette déclaration, malgré la présence de deux évêques catholiques, de deux protestants et de deux évêques orthodoxes, faisant du christianisme le groupe le plus représenté; le Christ est le « signe de contradiction » qu’il faut à tout prix cacher et ignorer pour ne fâcher personne. 

Les citations invoquées pour justifier cette déclaration d’un point-de-vue religieux, pourraient servir bien d’autres causes au besoin… mais en ce qui concerne la Sainte Bible, il s’agit d’une citation habilement détournée de son objet. Puisque le sens de l’Ecriture sainte, selon le catholicisme, a été interprétée et définie par la Tradition une bonne fois pour toute, il est impossible de le changer.

Voici la citation servie pour justifier d’un point de vue chrétien et judaïque la déclaration commune:

Bible – Genèse 2 verset 15 : « Le SEIGNEUR Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Eden pour cultiver le sol et le garder. » (Source)

La Tradition a toujours retenu de la Genèse que la nature avait été mise au service de l’homme par Dieu, et non pas l’homme au service de la nature. De plus une citation des Écritures ne peut pas être isolée du sens de l’ensemble. Une large citation du chapitre I de la Genèse (Création), démontrera aisément l’inversion de sens opérée par la déclaration commune:

26, Puis Dieu dit:  » Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur les animaux domestiques et sur toute la terre, et sur les reptiles qui rampent sur la terre. « 

27, Et Dieu créa l’homme à son image; il le créa à l’image de Dieu: il les créa mâle et femelle.

28, Et Dieu les bénit, et il leur dit:  » Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre et soumettez-la, et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout animal qui se meut sur la terre.  » (Source: Genèse, ch 1)

Au lieu de se mêler de politique mondaine et d’engagements mondialistes, l’urgence pour les successeurs des Apôtres, ne serait-elle pas plutôt, en ces temps de chaos, de rappeler l’homme à ses devoirs envers son Créateur, afin qu’en retrouvant ou découvrant le chemin du Salut, il retrouve le vrai chemin du Ciel, loin de tout syncrétisme qui ne fait qu’entretenir la confusion et de ce fait cache la Vérité et mène l’humanité à sa perte ?

__________

Voici ci-dessous l’intégralité de la déclaration commune du CRCF :

Déclaration de la Conférence des Responsables de Culte en France sur la crise climatique: 

La crise climatique est un défi spirituel et moral

Nous, membres de la Conférence des responsables de Culte en France, prenons la parole ensemble pour partager notre conviction : au-delà des problématiques techniques, économiques et géopolitiques, la crise climatique relève d’un défi spirituel et moral. 

C’est d’abord notre rapport à la création comprise comme don de Dieu et à la nature qui est en jeu 1.

Ayant perdu de vue sa relation à la nature et son intime interdépendance avec tout ce qui constitue celle-ci, l’humanité s’est fourvoyée dans un rapport de domination et d’exploitation mortifère de l’environnement. 

Nous sommes mis au défi de repenser et d’habiter autrement notre rapport à la  création et à la nature. Nous faisons un. En détruisant l’environnement, l’humanité se détruit elle-même ; en le préservant, nous nous préservons nous-mêmes, nous préservons notre prochain et les générations futures.
Notre conscience spirituelle et morale est interpellée. 

Nous sommes mis au défi d’agir pour la justice, d’œuvrer pour la paix, de préparer de toute urgence un futur sûr et viable pour nos enfants, en sortant de l’ère des énergies polluantes et en revoyant nos modèles économiques de production et de consommation sans limite. 

Nous appelons à un sursaut des consciences vers une action climatique conséquente et à une remise en question de nos valeurs et de nos attitudes. Refusons l’indifférence et l’avidité. 

Ouvrons-nous à la compassion et à la fraternité. Sortons de nos égoïsmes. Soyons solidaires et prenons le bien commun pour boussole. Persévérons et valorisons chaque action.

Notre appel

La France accueillera et présidera la 21ème Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (la COP21). La France joue et jouera un rôle diplomatique clé. Nous appelons à l’adoption d’un accord contraignant applicable à tous qui :
engage à sortir à temps de l’ère des énergies fossiles et vise un ensemble d’objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui garde le réchauffement moyen global bien en deçà de +2 °C, doté de règles assurant la transparence, la responsabilité et un processus de révision des objectifs régulier ;

protège les populations les plus vulnérables aux impacts des changements en leur
permettant de s’adapter à ces impacts et en prenant en compte les pertes et dommages qui leurs sont causés ;

favorise un développement écologiquement responsable et la lutte contre la pauvreté en garantissant un financement adéquat, le transfert de technologies et le renforcement des savoirs et des compétences.

Notre engagement

Bien que la COP21 [prochaine Conférence de Paris sur le climat, ndlr] soit une étape clé, nous sommes convaincus que les défis posés par les changements climatiques ne peuvent être relevés de façon effective par les Etats seuls, mais surtout par une mobilisation individuelle et collective, aujourd’hui et dans les années à venir.
Nous appelons les membres de nos communautés à prendre conscience des enjeux de la COP21 et à faire évoluer leurs propres modes de vie.
Nous nous engageons à enseigner et transmettre à partir de nos textes fondateurs et de nos traditions respectives, l’exigence de prise de conscience, d’éveil et de responsabilité de l’être humain au sein de la nature et de la création.

_____________
1 Coran – Sourate 80, Verset 24-32 : « Que l’Homme considère donc sa nourriture : c’est nous qui versons l’eau abondante, puis nous fendons la terre par fissures, et y faisons pousser grains, vignobles et légumes, oliviers et palmiers, jardins touffus, fruits et herbages, pour votre jouissance vous et vos bestiaux. »

Bible – Genèse 2 verset 15 : « Le SEIGNEUR Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Eden pour cultiver le sol et le garder. »

Citation du Bouddha – Dhammapada : «Ni dans le ciel, ni au fond des océans, ni en aucune partie de ce vaste monde, il n’existe de lieu ou l’être humain puisse échapper aux conséquences de ses actions. »

—————-

Mgr Georges PONTIER et Mgr Pascal DELANNOY
Conférence des évêques de France
Le pasteur François CLAVAIROLY et le pasteur Laurent SCHLUMBERGER
Fédération protestante de France
Le métropolite Emmanuel et le métropolite Joseph
Assemblée des Evêques Orthodoxes de France
M. le Grand Rabbin de France Haïm KORSIA
et M. Joël MERGUI, président du Consistoire central israélite de France
Le recteur Dalil BOUBAKEUR et M. Anouar KBIBECH
Conseil français du culte musulman
M. Olivier WANG-GENH et Madame Lama DROUPGYU
Union Bouddhiste de France

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. Vieux Jo says:

    A mon sens, le changement climatique, cette grosse couleuvre que les FM veulent nous faire avaler est lié avec l’épandage chimique aérien, les fameux chemtrails qu’on observe depuis plusieurs années et de plus en plus souvent.

  2. Dès les premières lignes de lecture, je me suis aperçu que
    ce texte avait une connotation foncièrement matérialiste.
    On en parle comme d’une réalité éternelle vers quoi tous nos efforts humains et moraux devraient tendre.
    Ce qui est un faux fondement: depuis toujours L’Église du
    Christ nous a enseigné que selon la Révélation, le ciel et la terre avaient été crées (tirés du néant) et comme ils sont matériels, ils doivent forcément se modifier, se désagréger et finalement disparaître. À aucun moment, cette vérité fondamentale n’est évoquée.
    Vous voyez bien, M.Certillos que ces gens sont des faussaires; autrement, s’ils ne l’étaient pas, ils ne sauraient manquer de commencer par les idées fondamentales. Ne nous faisons pas croire que ces gens-là sont des idiots ou qu’ils sont de bonne foi. Ils trompent et veulent tromper; c’est leur voie.
    D’autre part, hier, je n’ai pas relevé l’accusation de ne pas connaître les 16 textes de VAT II. Avec votre permission, de temps à autre je vous proposerai un texte plus long, sous ma responsabilité ,pour vous démontrer toute la nocivité d’un de ces documents et ses contradictions avec les vérités catholique d’avant 1960.
    Depuis des années des milliers d’analystes de textes théologiques ne cessent d’affirmer la fausseté de Vatican II, mais on croit toujours que ces faux bergers sont les vrais successeurs de Pierre, même si leur peau de loups dans la bergerie est bien visible. Seigneur, vient nous
    délivrer de notre cécité, nous trébuchons . Cécilien

    • claude says:

      « Vous voyez bien, M.Certillos que ces gens sont des faussaires; »

      vous avez du vous tromper d’article, c’est émily Defresne, pas Celtillos…

      • M.Celtillos, veuillez accepter mes excuses sincères ainsi que madame Émilie Defresne. À l’avenir, je me ferai plus attentif.
        Mais, sans les connaître personnellement, je suis sur qu’il et elle ont compris et ne s’en sont pas offusqués. Merci à ce lecteur attentif de l’avoir souligné.Cécilien.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com