La cour d’appel belge a confirmé, vendredi matin, la condamnation de l’humoriste français Dieudonné. Il a été condamné à une peine de deux mois de prison et à une amende de 9 000 euros pour avoir tenu des propos « antisémites » et « révisionnistes » lors d’un spectacle donné à Herstal, le 14 mars 2012. 

Dieudonné avait été condamné par défaut à deux mois de prison et à une amende de 9 000 euros par le tribunal de première instance de Liège. Il était accusé « d’incitation à la haine » et à la tenue et à la diffusion de propos « discriminatoires », « antisémites », « négationnistes » et « révisionnistes ». Son spectacle avait attiré plus de mille personnes.

L’avocat général du parquet belge, Marianne Lejeune, n’avait pas requis de peine de prison, mais une peine d’amende de 30 000 euros et avait imposé à Dieudonné la publication de la décision judiciaire belge dans quatre quotidiens belges et deux quotidiens français.

Elle avait déclaré, lors de son réquisitoire, que l’humoriste français devait être sanctionné là où cela lui faisait le plus mal : à son porte-monnaie. La cour d’appel de Liège a confirmé la décision en première instance. Dieudonné a été condamné à une peine de deux mois de prison ferme et à une amende de 9 000 euros (ou trois mois de prison à titre subsidiaire). Il doit aussi publier l’arrêt dans les quotidiens « Le Soir » et « La Libre Belgique ».
Le Centre inter fédéral pour l’égalité des chances, Unia, qui avait porté plainte dans ce dossier, s’est félicité de l’arrêt rendu. La loi antiracisme, adoptée en Belgique, n’a « pas pour objectif de limiter la liberté d’expression, mais bien de la préserver, en empêchant qu’elle ne soit détournée et utilisée à des fins de propagande haineuse » a tenu à préciser le porte-parole de l’association.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. Pourquoi tant de haine, Madame Lejeune ?

    • Ne vous en faites pas Monsieur; Ces braves sauvages dont elle ne voit pas la nocivité n’hésiteront pas, le moment venu, à lui couper la tête comme mécréante.

  2. Christiane W says:

    privé de liberté d’expression AFIN de préserver la liberté d’expression !!!! fallait oser !!! Mais comme dit Audiard : les cons ……. !

  3. La « Liberté d’expression » est fonction du sujet dont il est question et surtout de QUI la pratique….
    Il a déjà été dit que l’on « pouvait rire de tout….mais pas avec tout le monde! »
    En un mot: soyez étiqueté « à gauche » et faites de « l’humour » (même douteux) sur n’importe quoi (les « salopards de fachos et les chrétiens en particulier…) et vous serez considéré comme un « artiste » incontournable qui pratique l’ironie avec une intelligence réaliste et des plus correcte, surtout si en plus vous vous « engagez » sur des campagnes « pro-migrants », « pro-homo », « pro-islam »…le top quoi!
    Par contre, si les médias décident de vous « étiqueter » à droite…ou pire et lancent une campagne de dénigrement à votre encontre car vous n’avez pas alors un humour « politiquement correct » donc parfaitement ignoble à leurs yeux GARE A VOUS!
    Vos propos les plus anodins seront alors manipulés, interprétés, montés en exergue par les tenants de la pensée unique et vous serez voué aux gémonies sans autre forme de procès…et tout cela au nom de la « Liberté d’expression et de la démocratie »
    Liberté, Liberté chérie….ceux qui se prétendent de toi t’on tuée!

  4. Renard066 says:

    Réveil français la république française est en danger et nos valeurs HONTE à L’EUROPE et à VALL et HOLLAND et ce gouvernement et cette pensèe unique. Vivement un trés grand changement pour la FRANCE en 2017.

  5. Extraordinaire . Brimer la liberté d’expression pour la protéger… on leur ressortira ça quand on les jugera à notre tour.

  6. Sanceany says:

    Je me demande comment certains tartarins qui tartarinaient hier à la tribune de la marche pour la vie contre la « monstrueuse hypocrisie » feront bientôt pour lutter contre l’avortement ,alors qu’en hurlant avec les loups contre Dieudonné, histoire de se fabriquer une virginité politique ou autrement dit, de se « dédiaboliser », car au fond , c’est la même démarche servile – , ils ont contribué à museler la liberté d’expression dont ils seront à leur tour privés dès demain.
    Face aux totalitarismes il est toujours bien imprudent d’ouvrir soi-même des failles.

  7. Sancenay says:

    à ne pas manquer pour compléter votre réflexion le singulier apport à la marche pour la vie de « Sens (très ) commun « , et ses réelles perspectives: « la parabole du Chartier qui jure ce matin -ses grands Maîtres- devant KK-Bourdin de BFMTV. »

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com