La connivence entre la franc-maçonnerie, le monde politique et les médias n’est plus un secret pour personne. Mais il est utile d’en apporter fréquemment les preuves. Ainsi, dans le cadre de ses dîners-débats organisés au restaurant du Sénat, l’association maçonnique Dialogue & Démocratie Française reçoit le vendredi 2 février la journaliste Géraldine Mülhmann.

Géraldine Mülhmann est professeur à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas, et co-anime avec Olivier Duhamel l’émission hebdomadaire Médiapolis sur Europe 1 après être passée par bien d’autres médias à la télévision et à la radio.

Devant ses convives, elle parlera « Du journalisme en démocratie » et dédicacera son dernier livre, du même nom.

Aborderait-elle l’influence des loges maçonniques au sein des médias ? Dira-t-elle auprès de qui, en « démocratie », les journalistes du système vont prendre leurs ordres ? On peut en douter.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

Un commentaire

  1. *MUHLMANN devrait évidemment avoir un Ü, comme l’auteur a justement corrigé, mais c’est bien -HL- et pas -LH- comme il a « amalioré » le nom.
    Il faut d’ailleurs faire attention, en prononçant, à la longueur de la voyelle ‹ü›, suivie, comme elle l’est dans ce nom d’avocation, d’un ‹h›:
    Mühlmann ‘meunier’ (forme alternative de Müller, beide von Mühle ‘moulin’, mais Müller a la voyelle courte) ;
    Müllmann ‘éboueur’.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com