cctv04.jpg 

Des hypothèses plus ou moins fantaisistes se sont développées dans le monde entier à propos de la disparition de l’avion qui assurait le vol 270 de la Malaysian Airlines. Selon les déclarations de Peter King, républicain, (membre du Congrès), qui dirige le Comité du renseignement et la Maison du contre-terrorisme, le crash serait dû à un attentat suicide dont le pilote ou le second pilote serait l’auteur. Cette information est passée par le New York Republican et relayée par le New York Post.

Les autorités américaines commencent à croire que l’un ou l’autre des pilotes a voulu prendre le large et aller le plus loin possible vers la région la plus profonde de l’océan afin que l’on ne puisse pas retrouver l’appareil. Il serait alors impossible de découvrir qu’il s’agissait d’un suicide et les familles auraient pu ainsi toucher le montant de ses contrats d’assurance-vie.

La police malaisienne a démenti que la famille du pilote, le capitaine Zaharie Ahmad Shah, ait quitté son domicile juste avant le départ de l’avion. Elle a reprouvé deux photos de lui. Sur l’une d’entre elles, il portait un tee-shirt avec cette inscription : « La démocratie est morte ». Sur un autre cliché, on le voyait tenant un grand couteau devant un saladier de viande. Suffisant pour en tirer des conclusions ?

Cet homme a aussi été décrit comme un partisan « obsédé et fanatique » du chef de l’opposition Anwar Ibrahim qui avait été condamné à cinq années de prison par les autorités pour homosexualité. Ceci quelques heures avant le décollage de l’appareil.

Toujours selon Peter King l’appareil, après le Golf de Thaïlande, a dû se diriger vers l’Océan Indien qui est le plus profond au monde. Il a ajouté qu’il ne croyait pas que les deux pilotes aient été concernés par ce plan. L’un d’entre eux a certainement tué l’autre, considère-t-il.

La semaine dernière, King avait déjà affirmé à Newsmax TV que cette disparition avait la marque du terrorisme.  Il avait souligné aussi que deux passagers étaient montés dans l’avion avec des passeports volés. De plus, ajoutait-il, c’est un fait que la Malaisie était encore naguère un foyer d’Al Qaeda.

L’enquête permettra-t-elle de résoudre l’énigme ?

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com