ABC

Dans un virulent article d’ CNN intitulé: « Trump affirme que Poutine n’est pas allé en Ukraine en dépit de la Crimée », les deux journalistes font un plaidoyer ardent en faveur de la démocrate Hillary Clinton dont son adversaire dans la course à la Maison blanche avait déclaré avec une louable lucidité, dans un tweet: « les guerres d’Hillary Clinton ont semé le terrorisme de l’EI dans le monde ». Les deux auteurs s’étouffent d’indignation.

Selon CNN, Donald Trump dans une interview face à George Stephanopoulos sur ABC News ce week-end a repoussé les critiques à propos de ses déclarations concernant les intentions supposées de Vladimir Poutine sur l’Ukraine, extrait:

« Voulez-vous revenir en arrière? Voulez-vous revenir en arrière et déclencher la troisième guerre mondiale? a déclaré Trump à propos de l’invasion de la Crimée .
Trump a également répondu aux critiques selon lesquelles il a été trop généreux avec le président russe Vladimir Poutine: « Ne serait-il pas merveilleux si nous nous entendions avec la Russie » a-t-il dit ?
Au cours de l’interview de ABC news, Stephanopoulos est intervenu pour noter que Trump a suggéré qu’il pourrait reconnaître la prétention de la Russie sur la Crimée en Ukraine et Trump n’est pas revenu en arrière loin de là dans l’interview.
«Je vais observer la situation, » a-t-il dit. « Mais vous savez, les gens de Crimée, de ce que j’ai entendu, préfèrent la Russie plutôt que leur situation antérieure [rattachés à l’Ukraine ndlT]. Et vous devez observer ceci, aussi … juste pour que vous compreniez, cela a été accompli sous l’administration d’Obama ».
Trump a ajouté: «Et en ce qui concerne l’Ukraine, c’est un gâchis accompli sous l’administration d’Obama en liens étroits avec l’OTAN. Donc, c’est au cours de tous ces liens étroits avec l’OTAN durant le gâchis en Ukraine que la Crimée a été prise…. ne blâmez pas Donald Trump pour cela. « 

Malgré les efforts des deux journalistes de CNN pour retourner les déclarations fracassantes de Donald Trump contre la présidence impérialiste d’Obama, -qui s’est lancé personnellement dans la campagne en faveur d’Hillary Clinton-, leurs propres citations ne font qu’enfoncer encore un peu plus, la candidate d’Obama, du moins en direction de tous les électeurs américains favorables à la paix dans le monde.

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Quéniart says:

    c’est pas souvent qu’il dit des choses exactes mais là il a raison,et,même hollande s’est infiltré en Ukraine tellement il est idiot,il a joué a napoléon la paille au nez il s’est prit 1 dégelée comme lui,et,ce malade a terni l’image de la France en Russie pour 1 bateaux qu’il a dut vendre au rabais aux égyptiens

  2. pamino says:

    Oui, reprendre la Crimée en respectant le vœu des russophones, donc de la plupart de ses habitants, qui à part l’idiotie de nos jours avaient toujours fait partie de la Russie – reprendre, pas prendre – est toute autre chose que l’envahir !

  3. Soupape says:

    Les répliques de Trump me confirment ce que j’ai toujours pensé …
    à savoir que
    après les JO de Sotki en Russie,
    Obama n’a pas supporté l’idée
    que les russes commencent à se mêler au reste du monde,
    et a fait déclencher des troubles en Ukraine.

    Obama s’imaginait pouvoir poursuivre le vieux rêve de F. D. Roosvelt.

    Ce vieux rêve remonte au moins
    au partage du monde décidé à Yalta,
    Staline étant chargé par son complice Roosvelt (eh oui !)
    de détruire les cultures nationales des Etats de « l’europe de l’Est »,
    pendant que les américains
    détruiraient les cultures nationales des Etats de « l’europe de l’Ouest »,

    L’ensemble devait aboutir
    à l’extension des Etats Unis d’amérique par annexion des états-unis d’europe,
    rendus culturellement compatibles,
    avec langue anglaise officielle et obligatoire pour tous !

    C’est-y pas beau, un tel délire ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com