pédophilie-parti-travailliste-mpi
Au cours du mois de juillet 2014, les affaires de pédophilie ont fortement secoué la Grande-Bretagne. Une vaste opération policière a notamment permis l’arrestation de 660 personnes impliquées dans des réseaux pédophiles.
 
Auparavant, en février 2014, une grande couverture médiatique fut consacrée au fait que trois hauts responsables politiques du parti travailliste (le Labour parti), Harriet Harman, son mari Jack Dromey et Patricia Hewitt, ont occupé des responsabilités dans le Conseil national pour les libertés civiles qui a soutenu pendant six ans le lobby Paedophilia Information Exchange (PIE).
Paedophilia Information Exchange (PIE) était une organisation fondée en 1974, issue du lobby homosexuel, et destinée à obtenir la légalisation de la pédophilie. Son président, Keith Hose, était également impliqué dans le Gay Liberation Front. En 1975, Keith Hose a tenu un long discours en faveur de la pédophilie au cours du congrès annuel de Campaign for Homosexual Equality (CHE).
pédophilie-apologie-article-mpi
 
Un sénateur hollandais, Edward Brongersma, participa à la première réunion publique de Paedophilia Information Exchange (PIE) le 1er septembre 1977.
 
A l’époque, ce lobby en faveur de la pédophilie a pu librement diffuser sa propagande nauséabonde au nom de la liberté d’expression. Militant pour la suppression de toute majorité sexuelle, Paedophilia Information Exchange (PIE) affirmait avec culot que “la vie des enfants, aussi bien que celle des pédophiles, est pervertie et traumatisée par les valeurs répressives de notre société”.
 
Grâce à ses bonnes relations avec des politiciens, le Paedophilia Information Exchange (PIE) a même reçu 70.000 £ de subventions du Home Office, le ministère de l’Intérieur britannique, entre l’année 1977 et l’année 1980. Oui, vous lisez bien, d’énormes sommes d’argent provenant du contribuable britannique ont été remises sous la forme de subventions à des pervers sexuels voulant abuser d’enfants. En valeur actuelle, ces subventions équivaudrait aujourd’hui à 400.000 euros !
 
Il faudra attendre 1984 pour que Paedophilia Information Exchange (PIE) soit dissous après la condamnation de plusieurs de ses membres dirigeants.
 
Parmi les membres de Paedophilia Information Exchange (PIE), on trouvait aussi bien des chômeurs que des diplomates. En 1978, une perquisition dans un appartement a permis de trouver des publications pédophiles. L’appartement en question était occupé sous un nom d’emprunt par Sir Peter Hayman, chef adjoint du MI6, comme le révèlera le député Geoffrey Dickens. Sir Peter Hayman fut emprisonné en 1984 et est décédé en 1992.
 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. Pingback: ACTUS PEDOPHILIE | Pearltrees

  2. Pingback: GPA - PMA | Pearltrees

  3. Pingback: Du lobby homosexuel au lobby pédophile au Royaume-Uni : histoire de scandales politiques… » LMPT Collectif Oise

  4. champar says:

    Mariage homosexuel, pédophilie : tout cela était cousu de fil blanc dès le départ …
    Bien que cela ait été démenti au départ, on vous affirme solennellement jamais au grand jamais et puis après les mêmes vous disent « j’ai changé d’avis », ben voyons !

    • Trigo says:

      C’est si facile de faire des amalgames, comme entre homosexualité et pédophilie.

      Tiens je vais en faire un autre facile : prêtre et pédophile! Ah je vous l’avez dit que c’était facile!

      • champar says:

        Le LGBT que vous êtes ne convaincra pas grand monde.

        • Trigo says:

          Je ne suis pas LGBT. Je ne m’identifie ni aux lesbiennes, ni aux bisexuels, ni aux transexuels. Et je ne me réduis pas à « être gay », ce que vous faites par contre, mais je lutte par la force de mes idées et de mes arguments (ce que vous ne faites pas).

          Et de quoi au juste ai-je besoin de vous convaincre? Vos convictions, bâties sur d’aussi grotesques préjugés soient-elles, sont déjà ancrées en vous. Je ne peux rien pour vous.

          Le seul point sur lequel nous semblons nous mettre d’accord, c’est que la pédophilie NE DOIT PAS être prônée par certains groupuscules pédophiles.

          • champar says:

            Vous voyez Trigo sans vous connaître, rien qu’à vous lire j’ai pu déceler qui vous aviez des affirmations LGBT, vous n’en êtes pas dîtes-vous, c’est possible mais vous en avez la logique revendicative et vous croyez que votre mépris peut vous servir d’argumentation.

            Vous êtes choqué de ce que vous appelez un amalgame, vous êtes belge semble-t-il ? Je crois qu’en Belgique la pédophilie a été et reste un grave problème bien étouffé par la justice.
            Je vous donne acte que vous déclarez être contre, il ne faut donc pas cultiver l’ambiguïté.

      • Patrick_UK says:

        Trigo: c’est vrai, c’est facile votre amalgame, mais c’est aussi très con et spécieux car il n’a rien à voir avec le sujet…
        Mais vous semblez homme de bonne volonté. Cessez de vous mentir: si tous les homos males ne sont pas pedophiles, beaucoup le sont.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com