En Écosse, l’aumônier catholique de la Glasgow Caledonian University, a été limogé par les autorités de l’université pour avoir organisé une prière pour réparer les « graves offenses contre Dieu » commises lors de la GayPride qui a eu lieu à Glasgow ce week-end.

Dans la soirée de lundi, le père Mark Morris a offert, à cette intention de réparation, un Rosaire, les Litanies et une bénédiction à l’église du Cœur Immaculé de Marie de Balornock à Glasgow. En réponse, le jour suivant, l’université où il est aumônier l’a limogé en arguant que ses idées sont en désaccord avec celles de l’établissement d’enseignement.

Le professeur principal de l’université Pamela Gillies a expliqué :

« Suite à une consultation appropriée, le père Mark Morris ne reviendra pas comme aumônier à l’université en septembre. »

« L’Université travaille avec le diocèse de Glasgow pour assurer la présence d’un aumônier pour le corps enseignant et les étudiants au Faith and Belief Centre pour la prochaine rentrée. L’université est fortement inclusive et engagée à défendre l’égalité et la diversité sur le campus. »

La Communauté d’étudiants catholiques de l’université a témoigné de son désappointement sur Facebook :

« C’est franchement ahurissant qu’un prêtre catholique soit limogé de son poste comme aumônier catholique pour avoir réaffirmé l’enseignement de la foi catholique. Il semble que la Glasgow Caledonian University a une compréhension déformée de ‘l’Égalité et la Diversité’, puisqu’elle ne permet aucune diversité d’opinion sur quoi que ce soit. Nous sommes vraiment tristes de voir que les opinions et les croyances des catholiques ne sont pas respectées par l’université. »

« On toute charité, il est urgent que l’université reconsidère le limogeage de notre aumônier. »

De son côté l’archidiocèse de Glasgow a fait savoir qu’il a « pris note de la décision de l’université » et qu’il « nommera un nouveau chapelain en temps voulu ». En clair, le diocèse entérine la décision scandaleuse de l’université sans protester.

En clair, les étudiants sont plus courageux que les autorités ecclésiastiques conciliaires soumises au sexuellement correct…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

12 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    Cet aumônier est la preuve qu’il reste des hommes intègres et fidèles dans l’Eglise, au moins parmi la prêtrise de base. La pourriture commence presque toujours par la tête avant de contaminer tout le corps.

    • Cet aumönier a choisi la GLOIRE de Dieu à la gloire de l’homme. C’est un exemple à suivre.

  2. MA Guillermont says:

    Et oui , en clair les laïcs sauveront l’Église comme aux temps anciens où le Sanhédrin par son tribunal suprême a mis à mort le Fils Unique de Dieu , Jésus-Christ …
    En ce temps de la fin des temps « modernes » , la sainte Église ressuscitera dans la vraie foi des humbles fidèles …
    Bravo à cet aumônier persécuté par les ennemis de la Vérité … des loups sous des peaux d’agneaux !

    • Soupape says:

      Oui, je pense que les laïcs sauveront l’Eglise …

      En tout cas, ils doivent prendre les moyens de le faire …

      • Chouanne says:

        Aucune ou très peu de chances que les laïcs sauvent l’Eglise. L’exemple vient toujours d’en haut. Jamais d’en bas. L’empire romain est devenu chrétien grâce à l’Edit de milan de l’empereur Constantin, la Gaule s’est convertie à la suite du baptême de Clovis, la Russie est devenue chrétienne grâce au baptême de saint-Vladimir (son roi) en Crimée. Même chose en Roumanie, en Pologne et partout.

        De même que lorsque les supérieurs perdent la foi, le peuple les imite et perd la foi.

        Donc il faudra que Rome se convertisse pour que l’Eglise soit sauvée et alors le peuple redeviendra catholique. Et pour que Rome se convertisse, peut-être faudra-t-il l’intervention d’un laïc, à condition qu’il soit un chef.

        Les laïcs ne peuvent guère que souffrir, donner leur édifiant exemple et prier. Ainsi ils sauvent l’essentiel: la Foi. En attendant des jours meilleurs.

        Mgr Lefebvre disait: « ce ne sont pas les inférieurs qui font les supérieurs, mais les supérieurs qui font les inférieurs. »

  3. balaninu says:

    C’est scandaleux ! quelle honte et le diocèse se tait ? tout-à-fait d’accord avec les précédents commentaires…. Et je continue de prier pour toutes les offenses, et outrages faits au Divin Coeur de Jésus… ne nous étonnons donc pas si nous subissons la colère de Dieu. Sodome est re née.. mais nous savons ce qui lui est arrivé.
    Merci à ce Prêtre qui sait lui ce qu’il faut faire…

  4. MA Guillermont says:

    Moi aussi , Balaninu , je suis sidérée de la part de ces Évêques , de ces Hiérarques , de ces Experts incapables de faire face à ces idéologies d’invertis mais persuadés d’être des modèles d’ouverture au monde …
    Ils sont donc COMPLICES singulièrement zèlés pour faire taire définitivement la simple justesse spirituelle d’un aumônier apportant réparation à cet outrageante Gaypride !
    Ce GENRE d’universitaires religieux est une forme élaborée de sacs à  » mer.es  » avec le d de Dévil … en irlandais !
    Saint Patrick , que va faire Jésus de ce troupeau de pourceaux ?

    • MA, je crois que vous vous trompez avec « Ce GENRE d’universitaires religieux » ; je serais très surpris si l’université en était une catholique ; elle aura très probablement d’autres aumôniers (avant tout un presbytérien) pour les autres groupes religieux parmi les étudiants. Ceci dit, je suis naturellement accord avec vous ; il faut bien qu’un aumônier engagé en tant que catholique puisse expose à ses ouailles catholiques la doctrine catholique.

      • corrigé : je suis naturellement d’accord avec vous

        • et encore : puisse exposer. Je viens d’avoir un choc ecclésial.

      • MA Guillermont says:

        Après courtes recherches sur le net je n’ai pas de réponse , par contre apparemment chacun peut y entrer comme il le souhaite car elle abrite un musée …
        Bienheureux St Musée !
        Pour le Catholique c’est … persona non grata !!!
        La Vérité est amère pour les … Muses de l’athéisme , du Gender , de l’avortement , de l’euthanasie …etc … et pour L’INCLUSIF dogmatisme doctrinaire de la GAY PRIDE !!!!!!!!!
        Pauvres sont-ils …

  5. Gustave says:

    Mais, à quoi bon d’être catholique, aujourd’hui, si c’est pour approuver tous les travers de la société.N’est ce pas ces mêmes évêques qui protègent toujours des prêtres,mais aussi des évêques comme eux,qui sont accusés pédophilies,plaies qui continuent de ternir l’image de l’Eglise.
    Ces hommes là sont froids,inhumains. Ils n’ont pas,et n’auront jamais de remords.
    Ce qui les intéresse ,ce n’est pas l’âme des brebis du vrai Berger,mais l’argent florissant de ces mêmes brebis du vrai Berger.
    Le scandale du Temple de Jérusalem est toujours là
    .Ce n’est que la configuration qui a changé

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com