Le nouveau président de la République Emmanuel Macron ratisse large, dans le but probable d’avoir une majorité parlementaire lors des Législatives.

Il vient de nommer cet après-midi son premier ministre : Édouard Philippe, député-maire Les Républicains (LR) du Havre, âgé de 46 ans et un des proches conseillers d’Alain Juppé.

Étudiant à Sciences Po pour ensuite passer deux ans à l’ENA, il fait partie du sérail des hauts fonctionnaires. D’abord militant du parti socialiste et soutien du libéral Michel Rocard, il s’est ensuite tourné vers la droite libérale et Alain Juppé qui lui propose de participer à la fondation de l’UMP. Il sera membre du cabinet de Juppé alors nommé ministre de l’Écologie de François Fillon sous Sarkozy.

Présent dans l’équipe de campagne de Fillon pour les dernières présidentielles, il l’abandonne après le Penelopegate.

Le voilà maintenant propulsé à la tête du nouveau gouvernement : pour un de ses anciens camarades à l’ENA, le nouveau Premier ministre est Macron-compatible, « c’était un vrai centriste, drôle et sympathique, aussi bien avec des gens de gauche que de droite », explique-t-il à Challenges.

Depuis longtemps on savait que droite/gauche était un clivage politique qui ne voulait plus rien dire, l’amour de la France, de sa souveraineté et de son indépendance face à une Europe et à une économie libérales et libertaires étant la vraie ligne de démarcation entre les politiques.

Cette nomination macronnienne démontre positivement que c’est toujours bonnet blanc et blanc bonnet parmi les politiciens accrédités par le système !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. Vous oubliez de mentionner que ce Monsieur est passé (comme Macron) par le club Bilderberg…

  2. Champtocé says:

    Décidément, l’incroyable escroquerie politique que représente l’élection du Rastignac de la Somme se poursuit et restera dans les annales comme un véritable cas d’école (Sarkozy est enfoncé, c’est tout dire !).
    Problème, à l’instar du presque homonyme burger (on devrait dire burgueur !), MacRonald ne sent pas spécialement bon, va sans doute nous rester sur l’estomac et, au final, risque fort de rendre une grande majorité des français plus ou moins malades. Cela n’a pas empêché, mais, c’est vrai, à force de propagande, des « réclames » assénées par les média, d’un marketing éminemment racoleur et, dernier point mais non le moindre, la bénédiction (si l’on peut dire…) des loges, les masses chloroformées de se présenter au comptoir pour commander la pâté magique et même d’en redemander… Désespérant.
    De plus, si l’on veut bien tenir compte de l’enfumage que l’oiseau est parvenu à créer pour camoufler la destination finale des quelques 3 millions d’euros ramassés durant son (relativement court) passage au sein de la banque à l’écu rouge (sang ?), les média lui ayant grandement facilité la tâche en la matière, faut-il encore le préciser, on peut nourrir quelque crainte sur la destinée à venir des derniers bijoux de famille du pays non encore détournés du giron national, tout caparaçonné qu’il va être de l’immunité présidentielle.Il parait donc fort imprudent de prendre à la légère les dangers qui guettent désormais le pays.

    • pépé says:

      Pauvre Edouard tellement isolé chez les LR Qu’il se planque dans le froc de Macron,edouard c’est Jean marc Hérault bis,le style du début de 2012,donc en marche pour la débandade de 5 années.
      Oh fait a quoi joue Juppé?

  3. Yves ESSYLU says:

    Avec des papas comme hollande et juppé il est normal que l’ectoplasme à la voix de châtré, veuille poursuivre leur oeuvre de destruction de la France , vive le lumpen prolétariat musulman importé par ces traitres

  4. il fait eclater le « peu » de resistance qu il aurait eu de temps à autre avec le PS et LR chacun dans leur domaine :social avec le PS et societal avec les LR ; NDA lui fait en plus la courte echelle en ne s associant pas au FN (quitte à l avoir fait une fois) pour faire tomber quelques circos qui avaient leur chance…bref c est une dictature….

    • pépé says:

      Il est surtout mal Macron,avec Le Drian.ps qui a rien foutu dans le Quinquennat hollande,franchement il c’est mis le loup dans la bergerie

  5. pépé says:

    ALLO MES COMMENTAIRES,

  6. Saint-Plaix says:

    Les « Ripoublicains » ont toujours constitué un ensemble hétéroclite de gens à l’idéologie aussi vaseuse que leurs convictions…
    Il est sidérant de les qualifier de « droite » et voir en particulier ainsi taxé un ancien roccardien transfuge du PS est pour le moins… agaçant…
    Edouard Philippe n’a rien d’un homme de droite! C’est un homme de droiche, à l’extrême rigueur…
    Le fond de la question est très simple: c’est l’histoire d’un président de gaute a choisi comme premier ministre un homme de droiche…
    Ce qui les rassemble? Leur adoubement Bilderberg dans le militantisme mondialiste.
    Et après certains vont encore se demander quelle politique ils vont suivre…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com