garconA l’heure de la théorie du genre, de la mode asexuée, et de la parité homme-femme soulignons-le fait que physiquement et psychologiquement les garçons et les filles sont différents, et que ceci est dû à la volonté de Dieu de donner à chacun un rôle propre dans la société. Même sans avoir la grâce de la foi, il serait malhonnête de refuser cette différence pourtant évidente : la femme est portée à la maternité dans son corps même, et l’homme est porté à la force et à la responsabilité.

Comment faire de nos garçons des hommes virils?

Nos fils doivent apprendre à développer leur vertu de force, qui n’est pas bien entendu la violence, mais un amour de l’exigence, et du sens du devoir. Les garçons apprendront donc à fuir la mollesse, et à maîtriser leur corps : horaires de lever contrôlés, jeux vigoureux, attitude droite et digne à la prière, au salon, à table, maîtrise de la gloutonnerie. La foi les aidera à cet amour du sacrifice et de l’exigence.

Ils auront besoin d’idéal pour savoir se donner, que ce soient par la lecture de belles et nobles vies de saints ou de grands personnages historiques, de récits d’aventure et d’honneur, ou par l’appartenance à des mouvements de jeunesse : croisade eucharistique, scoutisme… Ces mouvements favorisent la progression par le biais d’engagements et de jeux, qui les aident à s’élever, et à se dépasser. Plus grands, il est bon que les garçons, à leur tour, aident à l’encadrement de ces mouvements, afin qu’après avoir eu la chance de profiter des bienfaits de ces activités, ils sachent eux aussi se donner et transmettre. Cela leur permet, de plus, d’apprendre à devenir chef, ce qui est le propre de l’homme dans sa famille et dans la cité. Le garçon saura ainsi prendre des responsabilités, les assumer et se donner aux autres : il aura conscience que loin d’être la permissive lâcheté de « faire ce qu’il veut » (ce qui est le propre d’un tyran)  être chef c’est se donner à ceux que l’on commande et à la cause que l’on défend. Sa future épouse appréciera et admirera cette autorité aimante, qui réjouit le cœur d’une femme. Inutile de souligner, que ce ne sont pas les jeux vidéos qui vont ennoblir et renforcer l’âme de nos garçons.

La maîtrise du corps, apprise par le goût de l’effort, permettra à nos fils de savoir lors du délicat passage de l’adolescence,  commander leurs passions et repousser les tentations dans le domaine de la pureté. Une vie au grand air, l’amour du travail physique, apprendre à avoir froid, à souffrir, sont autant de puissants moyens dans l’apprentissage de l’effort. Que les garçons aident aux tâches plus physiques de la maison : jardinage, rangement du bois lors de l’hiver, travaux et bricolages avec papa, ramassage des poubelles, aide pour porter les courses de maman : nos petits gars sont si fiers de montrer leur force nouvelle… Que leur travail intellectuel soit soigné, cela demande aussi beaucoup d’investissement aux parents !

Les travaux manuels qu’ils soient minutieux (maquettes, petits bricolages) ou plus importants (travaux avec papa) leur permettront de développer leur agilité, leur ingénuité et leur esprit logique.

Le sport évacuera sainement leur trop-plein d’énergie, et développera la vigueur des plus calmes et des moins robustes. Les sports bien virils (judo, escrime, rugby) leur apprennent à utiliser leur force de manière construite et maîtrisée.

L’importance de la présence du papa est indispensable pour que les garçons puissent développer en eux toutes ces qualités nécessaires à leur futur rôle de chef. C’est avec lui qu’ils apprendront à travailler, bricoler, à se battre avec honneur, à se dépasser : et c’est en contemplant leur papa, qu’ils apprendront à devenir aussi de vrais et dignes hommes de devoir.

Pour autant, n’oublions pas que nos garçons restent des enfants et ont besoin de l’affection et des encouragements de leurs parents. Ils restent sensibles, à nous de leur donner tout l’amour dont ils ont besoin !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Je conseille un ouvrage qui s’adresse directement aux adolescents, d’une lecture aussi fructueuse pour les parents, et qui est d’une actualité pressante ! … : « Soyez des hommes » (A la conquête de la virilité).
    Plus d’informations sur Livres en Famille : http://www.livresenfamille.fr/p9244-ferdinand_antonin_vuillermet_soyez_des_hommes.html

  2. balaninu says:

    Merci pour vos articles qui sont toujours dans l’esprit chrétien ! cela me rappelle mon enfance et les conseils de nos parents. Merci pour tout cela ! Que Dieu vous aide ! La Sainte Famille devrait être notre idéal !

  3. Christine says:

    C’est intéressant et cela ressemble à l’éducation donnée dans les Waldorf School où sont mis les enfants des… ingénieurs de la Silicon Valley !!

    Oui, ils interdisent ou limitent l’utilisation des appareils et des logiciels qu’ils inventent car, disent-ils, on en connaît les dangers.

  4. D’autre part, ces garçons-là pourront être des exemples pour les femmes, qui comprendront mieux ce que veut dire la virilité de la Sainte Vierge « terrible et forte comme une armée rangée en bataille ».
    Sainte Thérèse d’Avila : « Ce sont là des manières de femmes, et je ne voudrais pas, mes filles, que vous le soyez en quoi que ce soit, ni que vous le paraissiez, mais des hommes forts ; si vous faites, vous, ce
    que vous devez, le Seigneur vous rendra si viriles que les hommes en seront ébahis. »
    Psaume 30 : « Viriliter agite et confortetur cor vestrum, omnes qui speratis in Domino. » Agissez de manière virile, dit l’Esprit saint aux croyants des deux sexes, et votre coeur s’en trouvera conforté.
    « Soyez viriles, mes filles » lançait en échos sainte Thérèse d’Avila.

    En effet, la foi est une vertu virile.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com