Une manifestation étrangement autorisée par la préfecture de police en plein état d’urgence, alors que des émeutes enflamment la Seine-Saint-Denis depuis plus d’une semaine, a failli causer la mort d’une petite fille de 6 ans piégée dans la voiture de ses parents, incendiée par les émeutiers.

Dans un communiqué de la Préfecture de police d’hier mais aujourd’hui introuvable, une voiture a été incendiée parmi d’autres à Bobigny dans le cadres de manifestations qui ont très vite tourné à l’émeute devant le Tribunal de Grande Instance, sans doute pour que la Justice soit rendue sereinement… Dans cette voiture une petite fille de 6 ans était à l’intérieur. La préfecture de police de Paris indiquait dans son communiqué de presse introuvable aujourd’hui (le lien ne fonctionnant plus) que des fonctionnaires de police avaient sauvé une enfant prisonnière d’un véhicule en flamme, samedi 11 février, lors des émeutes à Bobigny. Des passants auraient aperçu une fillette de 6 ans à l’intérieur d’une voiture incendiée. Ils ont immédiatement appelé des CRS qui ont pu sauver la fillette. 

Mais voilà aujourd’hui la préfecture de police semble avoir adopté son habituel profil bas face à l’émeute et laisse diffuser par toute la presse la version des innocents émeutiers qui n’auraient en fait incendié qu’une poubelle, les pauvres,  dont le feu se serait propagé à la voiture et ce serait l’un de ces héros de l’émeute, simple passant alors que le feu explose… qui aurait sauvé la fillette de cette voiture en flammes!

Que cherche le pouvoir socialiste ? Annuler les élections présidentielles ?

Une deuxième version reprise par toute la presse du Système avec trémolos du clavier, contredit bien à propos ce communiqué.

Car en effet ce sont les médias mainstream avec la complicité de François Hollande et des différents ministres ou ministricules qui depuis une semaine chauffent à blanc la population ethnique de Seine-Saint-Denis dans une prétendue affaire de viol contre un jeune interpelé pour un contrôle d’identité, semble-t-il, avec quelque rudesse. Une affaire malheureuse dans un climat d’émeute latente et d’attentats islamiques, avec une police en sous-effectifs et sur les nerfs, consciencieusement montée en épingle par le pouvoir médiatico-politique sans qu’on comprenne exactement le but recherché. Peut-être prendre le prétexte des émeutes pour retarder les élections présidentielles? Alors que le pouvoir hollandiste s’accroche à travers son dauphin Macron, tandis que la Haute finance et ses obligés tremblent de répondre de leurs spoliations face au peuple ? Autres hypothèses qui n’interdisent pas la précédente: faire oublier les attentats islamiques ? Caresser l’électorat musulman dans le sens du poil ?

On se demande comment une fillette de 6 ans aurait pu se retrouver piéger sans ses parents dans une voiture incendiée si l’attaque n’avait pas été d’une particulière violence ? Les émeutiers et leurs complaisants médias vont-ils nous expliquer que ce sont les parents qui ont mis le feu ? Ou mieux encore la police, peut-être ?

Ce matin M. Rael, responsable du Syndicat de police Alliance dénonçait sur BFMTV la permission de manifestation accordée par la préfecture de police dans un climat d’émeute violentes qui dure depuis plus d’une semaine, et alors que l’on ne sort plus de l’état d’urgence. Des permissions accordées dans presque toutes les localités de Seine-Saint-Denis où le communautarisme fait rage.

Qui se rappelle de la scandaleuse arrestation du général Piquemal ?

Permissions de manifester en toute violence à comparer avec le traitement qui avait été réservé aux manifestations de Pegida en France, que ce soit à Dieppe, ou encore à Calais avec l’arrestation du Général Piquemal, qui a ensuite été déféré devant la Justice sans les égards accordés à n’importe quel émeutier. Le général avait été destitué de l’Armée après des années de services rendus. 


Explosions, voitures incendiées… de nouveaux… par BFMTV

Marine Le Pen réagissait ce matin sur I-Télé concernant ces émeutes et les responsables :

Diffusé en direct il y a 20 heures, la vidéo de RT ci-dessous

Après une semaine de protestations à Paris et dans sa banlieue, un nouveau rassemblement en soutien du jeune homme a eu lieu devant le palais de justice de Bobigny, avec de nombreuses violences et dégradations.

Dans cette dernière vidéo non coupée on voit bien la foule qui s’excite et ensuite quelques individus qui vont délibérément incendier deux véhicules sous les cris enthousiastes, les applaudissements et les hourrahs de cette foule dont les médias nous disent qu’elle n’a rien à voir avec les casseurs…. Il s’agit de la voiture-régie de RTL. Or, où est la différence entre casseurs et autres ? Aucune!  La foule va alimenter le feu au besoin. Les forces de l’ordre laissent faire alors qu’elles auraient eu le temps d’intervenir, et personne dans cette foule n’intervient pour arrêter l’incendie, bien au contraire, un incendie qui gagne peu à peu le véhicule suivant…  Est-ce la peur qui interdit toute intervention avant que le feu n’ait vraiment pris, ou bien sont-ce les ordres ? Ou les deux ?

La voiture d’Europe 1 a subi le même traitement dans la soirée, des journalistes ont été agressés et battus. Que leur reproche cette foule hystérique sinon d’être trop bons avec eux ? Bref, la ville est livrée à la racaille. Il est intéressant aussi d’écouter les commentaires de ceux qui parlent à côté de la caméra…

emiliedefresne@medias-presse.info

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 commentaires

  1. Philibert says:

    On trouve encore ce communiqué sur internet indiquant que ce sont des CRS qui ont sauvé la fillette.
    Mais sans doute est-ce le jeune qui est maintenant présenté comme le sauveur qui a tiré cette fillette de sa voiture. Et sans doute encore n’ont-ils pas besoin de la police dans ce quartier, puisqu’apparemment ils se débrouillent tout seul comme tentent de nous le faire croire les médias en glorifiant ce jeune comme si cela excusait toute la délinquance et la violence avec laquelle ils attaquent les représentants de notre pays ?

    Ils attaquent la police, détruisent des abri-bus, cassent un McDo, pillent des magasins, mais puisqu’on vous dit qu’on est dans un état-de-droit ?? Et qu’il y a chez nous la liberté d’expression ?? Qui OSE remettre ces faits en question ? A quoi servent sinon notre Parlement, nos 3 « Cours Suprêmes » (Conseil Constitutionnel, Cour de Cassation, Conseil d’Etat), notre police, notre armée ?

  2. Renard066 says:

    Rèveil français Bravo Marine tu as raison la république française est en danger et nos valeurs HONTE à HOLLANDE et HAMON et MACRON et ce gouvernement et cette pensèe unique umps . Vivement un trés grand changement pour la FRANCE en 2017.

  3. « Qui se rappelle de la scandaleuse arrestation du général Piquemal ? »
    Moi. Je me rappelle la scandaleuse arrestation du général Piquemal et je me souviens de cette scandaleuse arrestation aussi.

    • Boutté says:

      Bravo Pamino . Ce journaliste s’exprime comme un Ministre de Gras-du-Bide ! A quoi servent les « écoles de journalisme » ?

      • Emilie Defresne says:

        Pour votre gouverne je tiens à souligner que je travaille bénévolement pour vous informer. Vous profitez donc d’un service gratuit de ma part quasiment tous les jours et j’ai donc peu de chance d’être « un Ministre de Gras-du-Bide ». Ce n’est en tout cas pas vous qui allez m’engraisser. Ce qui ne m’empêche pas de travailler par ailleurs ! Alors vos insultes et vos leçons à deux balles vous pouvez les garder pour vous.

    • Philibert says:

      Si vous parlez de l’arrestation du jeune Théo, pouvez-vous m’expliquer en quoi celle-ci est scandaleuse ??

      D’une, les médias font tout pour gagner notre sympathie à son sujet en ne nous le faisant connaître que par son prénom.
      De deux, on a jamais vu le président Hollande venir au chevet d’une victime de violences ayant entrainé la mort par les bandes auxquelles ce « Théo » peut être légitimement associé, que ce soit le Chinois mort récemment, ou une jeune fille violée dans un train à une heure très matinale, ou encore la famille du Nantais qui s’est retrouvé noyé pour sa voiture.
      De trois, le jeune « Théo », Théo Quelque chose et non Théo X pour nous la faire à la Spike Lee (Malcom X), est lui le premier scandaleux à venir s’en prendre à la police lors d’un contrôle et il est tout à fait normal qu’il se fasse arrêter s’il les entrave dans leur travail à haut risque. Même à la Tour Eiffel, ça se passe ainsi et ce n’est pas réservé aux « quartiers », mot utilisé par les médias pour évoquer une soi-disante ségrégation quand en réalité par ces colons new-age il s’agit de leurs bastions et places fortes à contrôler.
      De quatre, un flic dispose de la violence légitime et est un représentant de l’état. Avant de vouloir réglementer la police, ils feraient mieux de mettre dans leurs quartiers où justement ça brûle et où ensuite ils se victimisent que plus personne ne veut rester vivre avec eux.
      De cinq, le Théo ne doit pas souffrir tant que ça allongé sur son lit d’hopital. On peut sérieusement se demander pourquoi il n’est pas allongé sur le ventre et mettre en doute la version médiatique qui parle de points de suture sur dix cms, sachant d’autant plus qu’ils cherchent à mettre le feu aux poudres depuis des années dans notre beau pays. Même la police des polices ne relève pas de viol. Ce jeune Théo avec son collier de barbe d’islamiste est comme de nombreux jeunes prêts à se victimiser parce que l’ensemble de la société les a formé à cela depuis tout jeune.
      Pour ma part, je ne vois donc rien de scandaleux à son arrestation, bien que cela n’excuse pas ce soi-disant viol.

  4. Paris brûle-t-il ? Pas encore. Cependant il est urgent que l’autorité investissent et contrôlent à 100% ces quartiers de « non-droits » aux mains des mafieux. Sinon c’est toute la France qui brûlera.

  5. " Pour le coup " says:

    Si T ne s’était pas débattu et se serait laissé menotter , il n’en serait pas là.
    Si T ne suivait pas la mode perverse qui consiste à montrer son caleçon dépassant d’un pantalon situé à mi – fesse, il n’en serait pas là .
    Nous avons donc une racaille qui se débat .
    La manoeuvre de retournement pour lui menotter les mains consiste à passer une matraque entre les jambes , perpendiculairement aux jambes bien entendu , pour faire levier et retourner la personne .
    Le pantalon n’étant pas maintenu et la racaille se défendant, l’accident est arrivé .
    Je pense sincèrement que celui qui est le plus à plaindre et qui doit regretter est le policier .
    Seuls les voyous , les corrompus et les imbéciles ne soutiennent pas les forces de l’ordre dans ce cas – là .
    Griffon .
    Interrogeons – nous :
    Pourquoi les médias à la solde du pouvoir n’apportent t’elle – pas ce témoignage ?
    Pourquoi François Hollande se rend – t’il au chevet de T ?
    Basses manoeuvres politiciennes électoralistes !!!
    Perversité et calcul du GODF …

    • niggernigger says:

      j’ai du mal à me mettre un supot , alors pour qu’une matraque rentre avec tant d’aisance.. c’est que le chemin était bien traçé, faut se poser les bonnes question hahaha « théo » mais bien sur et la marmotte hein

  6. bertrand simon says:

    j’imagine que théo est un Noir;
    sans quoi son arrestation n’aurait eu aucun effet

    à lyon,il y a quelques années,un jeune homme a été étouffé à mort par des vigiles,pour avoir volé un pack de bières.
    seulement il était français,d’origine européenne

    seuls les médias locaux ont parlé de cette bavure,les médias nationaux l’ont ignorée.
    il n’y a pas eu une vitre brisée,pas une voiture rayée,rien de rien

    ça me fait penser aux massacres d’oran du 5 juillet 62,les français peuvent bien être massacrés par centaines,ça n’a pas la moindre importance,ça ne vaut pas une ligne dans les manuels d’histoire ni 30 secondes dans les JT;
    par contre,qu’ils essaient seulement de se défendre,qu’ils tentent seulement d’exister,alors ils sont réacs,racistes,fachos,nazis,toutes les qualités quoi

    le seul fait d’exister est déja un crime.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com