J’avais évoqué dans un article de l’an dernier la série Jéricho et notamment par quel biais une société transformait les Etats-Unis en dictature.

L’autre jour, je voyais Macron en meeting, jouant La Führer de vivre avec sa gestuelle excessive et désépoquée et je me dis immédiatement : « Mais c’est John Tomarchio ! ».  Dans la série, Tomarchio est le Premier Président des « Etats-Allés d’Amérique » qui regroupent tous les états à l’ouest du Mississippi, à l’exception du Texas qui a proclamé son indépendance. Le profil de Tomarchio est, toute proportion gardée, celui de Macron. Dans la série, Tomarchio était un jeune membre du conseil d’administration de l’entreprise Jennings & Rall, un cartel multi-produits basé à Cheyenne, dans le Wyoming, tout comme Macron occupait un poste similaire chez les Rothschild. Puis, la maison-mère le lança dans la politique et Tomarchio devient sénateur du Wyoming, comme Macron devient Ministre des Finances du granulé élyséen.  Après les attentats nucléaires de septembre, la mort du Président, du Vice-président, du Président de la Chambre des représentants, l’anarchie gagne les Etats-Unis, où 6 gouvernements se revendiquent comme légitimes : Charles, le ministre de la Santé, 12e dans l’Ordre de succession présidentiel, s’est installé à Colombus, Ohio. Tomarchio, lui, revendique le pouvoir depuis Cheyenne. A San Antonio, la gouverneure du Texas Todd a proclamé l’indépendance de son pays, à Sacramento, le sénateur de Californie Morissette revendique le pouvoir, de même que le sénateur de l’Alabama Snowden à Montgomery et un sénateur de New-York à Rome. Finalement, Sacramento se rallie à Cheyenne, formant les ASA (Allied States of America).

Le style de Tomarchio dans le film fait irrésistiblement penser à Macron. Jeune premier dynamique, propre sur lui, présentant bien, énergique, beau parleur, il rend visite aux habitants de Jéricho, leur tient un langage remplis de mots qu’ils veulent entendre. Il promet de rendre la prospérité au pays, de le mettre en marche dans une nouvelle direction. Sans aucune preuve, il a vitrifié nucléairement l’Iran et la Corée du Nord accusées d’avoir perpétré les attentats (commis en fait par les patrons de Tomarchio) et présente cela comme une mesure énergique. Son discours séduit le shérif-adjoint Bill Kohler. Mieux, Tomarchio  fait du maire de Jéricho, Gray Anderson, un député du Kansas, le flattant pour son travail (alors qu’Anderson a enfin pris conscience que s’il était un bon chef d’entreprise, il était un maire déplorable). Son surnom est «le Condor », le plus gros oiseau de l’ouest. Je regarde Tomarchio dans la série et je vois Macron. Je vois les promesses pleines de vent, je vois un agent d’exécution de ploutocrates sans foi ni loi, je vois un homme qui – comme Tomarchio – impose sa vision de l’histoire parce qu’elle arrange ces mandants. Dans les Etats-Alliés, Jenning & Rall contrôle toute la presse et la met au service de Tomarchio. En France, toute la presse est aux ordres de Macron. Dans les Etats-Alliés, Jenning & Rall contrôle tout le système financier et le met au service de Tomarchio. En France, la finance est aux ordres de Macron (bon, c’est plutôt, l’inverse). Dans les Etats-Alliés, les institutions de l’Etat (armée, police), jugée pas totalement fiables, sont mis en retrait par rapport aux prestataires de Jenning & Rall (société de mercenaires Ravenwood). Et surtout, dans Jericho, la justice sert les intérêts de Jenning & Rall en criminalisant la concurrence. L’instrumentalisation de la justice, Marine pourrait en parler…

Regardez la série Jéricho, notamment la seconde saison. Regardez bien, c’est votre futur. Comme le dit Alambic  Dieudonné Corydon Talon (le papa d’Achille) : « Au quatrième top, il sera exactement trop tard… »

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

2 commentaires

  1. Champtocé says:

    « Et les moutons trottaient vers l’abattoir en bêlant de plaisir ! »
    Très juste et glaçante similitude débusquée par Hristo (le veilleur a souvent l’oeil fort acéré…) et que la luciférienne mise en scène du Carrousel ne vient qu’appuyer.
    D’étranges temps semblent se profiler à l’horizon.

  2. Confirmation du caractère maçonnique du discours de Macron par un franc-maçon : http://queteverite.blogspot.com/2017/05/macron-et-la-maconnerie.html

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com