« La Françafrique, c’est fini. Le Président Macron l’a dit et répété. »

souligne Eric Zemmour.

Mais elle est une réalité :

« un instrument que les dirigeants africains utilisent habilement pour défendre leurs intérêts. Ce sont eux qui arrosent les partis politiques français pour les influencer. Eux qui réclament l’armée française pour se protéger des coups d’état et des révolutions. Eux qui mettent en France dans leurs hôtels particuliers somptueux le fruit de leur prédation. Eux qui refusent de reprendre leurs nationaux qui restent en France illégalement. Eux qui utilisent la France comme l’exutoire d’une démographie exubérante qu’ils refusent de juguler par des mesures autoritaires. »

« Ce n’est pas la Françafrique que Macron devrait abattre, mais l’Africafrance »

conclut Zemmour. 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Rèveil français la république française est en danger et nos valeurs et nos entreprises et notre civilisation….

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com