Vingt années, c’est le temps qu’il a fallu à la République autonome d’Adjarie pour passer de l’Islam au christianisme. Un Islam implanté depuis trois siècles! A la fin des années 1980, la population était très majoritairement musulmane. Dans tout le pays, il n’y avait qu’une seule église en activité dans sa capitale de Batoumi. Aujourd’hui, 75% des Adjars sont chrétiens. Il s’agit en fait d’un retour aux sources vers la foi ancestrale. La République d’Adjarie est rattachée à la Géorgie, malgré ses velléités d’indépendance à la chute de l’URSS.

Dans toutes les compétitions sportives, actuellement, les Géorgiens se font remarquer par leurs marques de dévotions chrétiennes, et pourtant…

carte_georgie

En 301 après Jésus-Christ, la Géorgie, évangélisée par Saint-André, a fait du christianisme sa religion officielle, juste après sa voisine l’Arménie. Dés 484, l’Église apostolique géorgienne est autocéphale et le restera. Mais l’Empire ottoman finit par conquérir l’Adjarie à la fin du xvie siècle. Sous sa domination musclée les Adjars sont devenus des Géorgiens musulmans. Après la guerre entre la Russie et la Turquie (1877-1878) l’Adjarie, rattachée d’abord à l’Empire russe jusqu’à la première guerre mondiale, est de nouveau réclamée et envahie par la Turquie. Elle finit pourtant en 1921, par être rattachée à l’URSS, réintégrant la Géorgie, mais dans un statut d’autonomie religieuse, selon la condition expresse imposée par la Turquie à l’URSS. C’est ainsi que l’Adjarie devient la seule république Soviétique fondée sur l’appartenance religieuse, sous le nom de République socialiste soviétique autonome d’Adjarie, rattachée à la République socialiste soviétique de Géorgie.

Mais profitant de ce statu particulier, à partir de 1982, des milliers de musulmans adjars se font baptiser. A Pâques, des centaines de baptêmes étaient célébrées. Le 13 mai 1991, 5000 musulmans et athées se convertissent d’un bloc à la religion orthodoxe!  1991 c’est aussi la chute de l’Empire soviétique et l’indépendance de la Géorgie. Or l’Adjarie aspire à l’indépendance vis-à-vis de la Géorgie en s’appuyant sur la Russie qui a, d’ailleurs, une base militaire russe sur son sol. Mais à cette époque la Russie tournée vers l’Occident est faible et finira par délaisser la région secouée par une révolution de couleur à la Soros. C’est dans ce contexte qu’aujourd’hui l’Adjarie est très majoritairement retournée au baptême de ses ancêtres d’avant le XVIè siècle et sa conquête musulmane féroce; 75% de sa population est à présent chrétienne orthodoxe.

En 1982, fut ouvert le monastère de Skhalt’a et des milliers d’habitants de la région qui étaient jusque là musulmans, ont été baptisés. La même année l’école ecclésiastique de Khulo et le lycée ecclésiastique Saint-André ouvrent, c’est la première école secondaire religieuse d’une Union soviétique au bord de la décomposition. En 1989 a été ouverte à Batoumi la cathédrale de la Nativité de la Mère de Dieu.

Il semble, selon l’archevêque Dimitri, principal acteur de ces baptêmes de masse, que les conversions forcées à l’islam chez les Adjars très attachés à leurs traditions religieuses, n’aient pas réussi à éradiquer totalement leur foi chrétienne, ce qui expliquerait probablement les conversions de masse.

Selon lui « de forts courants patriotiques traversèrent toute la Géorgie. Les Adjars ont compris qu’on les avait obligés à se convertir à l’islam par la force. Notre objectif principal était de convertir l’intelligentsia. (…) Lorsque nous l’avons convertie, elle nous a aidés dans la prédication.  » « Les Adjars ont compris qu’ils étaient géorgiens, c’est-à-dire chrétiens, et se sont convertis. Ils ont toujours gardé les traditions. Lorsqu’ils faisaient cuire le mchadi (le pain traditionnel géorgien), ils traçaient dessus une croix. De même, lorsqu’ils préparaient leur beurre. Au XIXème siècle certains portaient une croix secrètement, peignaient des œufs à Pâques. On conservait encore des icônes dans les maisons. Alors que je voyageais en Haute Adjarie, je me rappelle avoir rencontré une famille qui me montra une croix cachée. Toujours est-il que la population locale avait une attitude prévenante envers le christianisme. »

Si toutes les populations musulmanes du pourtours méditerranéen finissaient par comprendre qu’elles ont été converties par la force, peut-être reviendraient-elles à la foi de leurs ancêtres, le christianisme. Les pays musulmans d’Europe ont généralement été réduits à l’Islam de façon relativement récente. Il suffirait que l’Europe retrouve la fierté de ses racines.

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

31 commentaires

  1. Tchetnik says:

    Un travail de mission a accompagné ces conversions du reste.

    Une église qui ne ait pas de mission finit par dépérir.

  2. Azuly says:

    Amen. Combien de pays dit « musulmans » et « arabe » (car l’amalgame est que si t’es musulman tu es arabe c’est comme cela que les pays d’Afrique du nord sont considère a tords comme arabe, au point où l’aliénation de cette religion qui prospère par l’épée et le sang. L’un des pères de l’Eglise n’est autre qu’un amaghzire « berebere » romanisé : Saint Augustin.

  3. Eugène-Olivier says:

    Le retour du Caucase au christianisme signera la fin de l’impérialisme russo-soviétique, l’islamisme sous sponsor saoudo-qatari-« américain » et une autonomie réelle pour les peuples caucasiens. L’islam n’a aucun avenir, il est historiquement invalidée par la recherche récente, il tient uniquement par volonté géopolitique.
    Les Bosniaques, Kosovars, doivent faire de même, retour au catholicisme, ne pas tomber dans le jeu serbe qui entend bien instrumentaliser l’islam pour faire la guerre à des peuples qu’il ne souhaite pas évangéliser. Hélas certains tiennent à conserver leur islamophobie, et d’autres sont assez stupides pour répondre à la provoc en alimentant l’islamisme en retour, mais la vérité finira par triompher.
    Ce petit jeu à duré 6 siècles en Europe, il est bientôt terminé.

    • Tchetnik says:

      Si la connerie des propos se mesurait, les tiennes servi de mètre-étalon.

      • Eugène-Olivier says:

        Réponse typique du pan-slaviste qui sait que ses rêves d’instrumentaliser les musulmans pour son profit n’arrivera jamais. Le djihad ne prendra pas dans les Balkans. Malgré toutes vos provocs, les « musulmans » du coin ne sont pas assez musulmans, ils savent bien que vous mourrez d’envie de l’avoir votre Etat Islamique des Balkans pour repartir violer comme en 41 et en 92, ils constatent bien qu’en Syrie, l’EI est devenu un territoire à dépouiller, ils ne feront pas cette erreur, va falloir trouver autre chose et vos choix sont limités, très limités.
        Le Kosovo est albanais et quand il deviendra catholique et/ou athée il le restera, la logique guerrière anti-islam est sans avenir n’en déplaise à certains.
        Le risque c’est que les Serbes sont assez allumés pour déclencher une guerre quand même, ils l’ont démontré en 1914, ça ils savent faire, en revanche voir leurs voisins redevenir chrétiens c’est un scénario inconcevable dans leur petite tête obtuses. Traiter les descendants de renégats comme de la merde pour avoir sa « Grande Serbie » ça aura donné la petite Serbie unanimement détestée par ses voisins, continuez comme ça les gars, Presheva et le Sandjak vont s’ajouter à la liste et vous l’aurez bien mérité.

        • Azuly says:

          Eugéne-Olivier, vous rendez vous compte des conneries que vous dite? Georges. W Bush était il le président de la Russie ou des États-Unis, quand il déclara la croisade aux musulmans ? Si vous êtes chrétien, vous savez que les catholiques partage bien plus de dogmes avec les orthodoxes que les protestants et leurs miriades de sectes evangelistes ( judeo-maconnique). La Russie de Poutine n’est pas soviétique,.même si il.ne rejette pas tout de l’héritage soviétique. Vos commentaires sont tout simplement foireux, n’ont ni queue ni tête.

        • Tchetnik says:

          « Réponse typique du pan-slaviste qui sait que ses rêves d’instrumentaliser les musulmans pour son profit n’arrivera jamais. »

          -Réponse typique du mec qui ne connaît rien à l’Histoire et préfère s’enfermer dans ses raisonnements circulaires plutôt que de voir la réalité des faits.

          Les Serbes – comme les Grecs, les Arméniens, les Assyrochaldéens – ont subi l’esclavage musulman turc pendant 5 siècles. C’était sans doute pour faire le buzz et les instrumentaliser, tchado….Ta logique est époustouflante.

          Si un jour tu en as l’occasion, va donc à Tchele Kula, pas très loin de Nis. Il y a un très beau monument qui te ferrait plaisir: des centaines de cranes empilés sur une tour par Hursid Pacha, vers 1809, pour mater une révolte.

          « Le djihad ne prendra pas dans les Balkans. »
          -Elle a déjà prise depuis plusieurs siècles, coco. Quand les Turcs sont venu envahir cette région les armes à la main en s’imposant par le glaive et l’esclavage, c’était sans doute pour des raisons pacifiques d’échanges culturels, fils.

          « Malgré toutes vos provocs, les « musulmans » du coin ne sont pas assez musulmans, »
          -Ils peuvent boire de la slivo et fumer des Drina, ils décapitent aussi bien que ceux du Caucase ou de Syrie. Cf ton pote Naser Oric.

          « ils savent bien que vous mourrez d’envie de l’avoir votre Etat Islamique des Balkans »

          -Non, merci, sans façon, on a déjà donné.

          « pour repartir violer comme en 41 »
          -Tu n’as probablement pas entendu parler de Jasenovac ou de la division Handschar.

          « et en 92, »

          -Et tu n’as pas entendu parler de Celebici non plus.

          Attention, tchado, l’inversion accusatoire est un procédé breveté par une certaine communauté.

          « ils constatent bien qu’en Syrie, l’EI est devenu un territoire à dépouiller, ils ne feront pas cette erreur, va falloir trouver autre chose et vos choix sont limités, très limités. »
          -Qué ?

          Tu nous la refais en français, molim ?

          « Le Kosovo est albanais et quand il deviendra catholique et/ou athée il le restera, la logique guerrière anti-islam est sans avenir n’en déplaise à certains. »

          -Donc tu es tellement « catholique » que tu te réjouirais que Kosovo devienne « athée ». Ta fameuse logique toujours.

          Après, tu expliqueras – mais je suis certain – pourquoi on ne trouve aucun monument « albanais » antérieur au XVIIIème siècle à Kosovo, fils. Ni pourquoi aucun document historique n’indique la présence massive d’Albanais dans le coinsto avant la conquète Turque. Aieaieaie…

          « Le risque c’est que les Serbes sont assez allumés pour déclencher une guerre quand même, ils l’ont démontré en 1914, »

          -Les centaines de milliers de civils Serbes massacrés en 1914 te remercieront. Le fait que c’est bien l’armée Autrichienne qui ait envahi la Serbie (et s’y soit retrouvée en caleçon) démontre encore une fois – mais en était-il besoin ? – ton ignorance, coco.

          « ça ils savent faire, en revanche voir leurs voisins redevenir chrétiens c’est un scénario inconcevable dans leur petite tête obtuses. »

          -L’Adjarie n’est pas franchement voisine de la Serbie (en plus tu es ignorant en géographie) mais les Serbes ont vécu pendant des siècles avec des voisins Chrétiens Albanais ou autres. La princesse Angelina Brancovic est Albanaise, tchado. Et tu as autant d’Albanais en Serbie qu’en Albanie…

          « Traiter les descendants de renégats comme de la merde pour avoir sa « Grande Serbie » ça aura donné la petite Serbie unanimement détestée par ses voisins »

          -Tu continues dans l’inversion accusatoire et les stéréotypes de libération et du Monde, coco . Pour un gars qui se prétend « Catholique » et « nationaliste », c’est un peu ballot de se confier aux média bancaires Juifs…Dont les affirmations ont été débunkées depuis longtemps.

          « continuez comme ça les gars, Presheva et le Sandjak vont s’ajouter à la liste et vous l’aurez bien mérité. »

          -Pour le moment, ni l’Albanie, ni le Sandjak ne rêvent de (re)devenir Chrétiens, fils. Cela fait encore partie de ta vision fantasmée des choses. Ce serait une bonne chose, mais ce n’est pas actuellement le cas.

          Un conseil, tchado. Apprend la langue du bled, va dans le pays, apprends l’Histoire du coin, documente-toi…

          Parce que tu risque de te ridiculiser complètement si tu continues à évoquer un sujet que manifestement tu ne maitrises pas.

      • Azuly says:

        @Tchetnik, tout à fait d’accord avec vous, voilà la (Eugene-Olivier) un « imbécile » heureux qui s’essai a la géopolitique.Un ramassis de conneries…

  4. François says:

    Oui, Eugène-Olivier doit avoir ramasser ses débrits de scénario auprès de la CIA, il les a mis bout à bout dans le désordre en croyant faire de l’Histoire et il prétend donner des leçons aux autres avec ces débris récoltés dans les poubelles.
    De plus pourquoi s’en prend-il à la Serbie alors qu’ici il est question du Caucase et de la Géorgie, aux confins de l’Europe, déjà en Asie ?

    Concernant le Kosovo un descendant de la famille royale m’avait affirmé que les kosovars verraient d’un bon œil le catholicisme par haine de l’orthodoxie, mais c’était au début de l’annexion il y a plus de 10 ans, j’aimerais savoir ce que c’est devenu. Tchetnik ne confirme pas… Si quelqu’un a des informations ???

    Hélas la conversion de masse ce n’est pas trop dans la politique du Vatican qui préfère encourager les catholiques à laisser leur place aux envahisseurs. C’est pour ça que les musulmans préfèrent se tourner vers les évangélistes en Allemagne.

    En tout cas bravo à l’évêque orthodoxe d’Adjarie qui a fait un vrai travail apostolique.

    • Tchetnik says:

      Il existe une église Orthodoxe en Albanie, qui célébrait en albanais avec entre 700 000 et 1000 000 de fidèles sur une population totale de plus de 3 millions de personnes. Très persécutée sous le communisme, il a fallu la reconstruire de A à Z.

      Et il y a en Grèce une diaspora Albanaise super importante, ce qui relativise grandement leur « haine de l’orthodoxie ».

      • François says:

        Oui, merci, en effet cela relativise la haine de l’orthodoxie. C’est l’argument qui m’avait été donné.

        Mais ce n’était pas le but de mon propos. Ce qui m’intéresse c’est de savoir si oui ou non il y a un mouvement de conversion des musulmans au Kosovo vers le christianisme, qu’il soit catholique ou orthodoxe ? Avez-vous des infos à ce sujet ?

        • Tchetnik says:

          Ca existe et on ne peut que s’en réjouir, mais cela ouche entre 40 000 et 60000 hommes sur près de 1,7 million de personnes (en général vers le Catholicisme). C’et donc certainement bien moins significatif qu’en Adjarie.

          • François says:

            Merci beaucoup pour l’info. Evidemment cela n’est pas comparable avec l’Adjarie qui semble être un cas à part. De plus le contexte du Kosovo ne s’y prête pas avec l’ingérence de l’Occident athée, la mafia etc.

  5. Eugène-Olivier says:

    Je vois des gens qui refusent de sortir de leur petit consensus… Comment dire? l’islam est mort, vous avez actuellement des archéologues saoudiens qui disent en privé qu’ils ne trouvent rien d’islamique avant le 8ème siècle de notre ère dans leurs fouilles à la Mecque, vous avez des traces archéologiques non-falsifiables qui disent l’inverse de l’histoire officielle (c-a-d autorisée) musulmane, etc, etc… ça signifie quoi? que l’islam repose sur des mythes fondateurs qui à l’heure d’internet vont exploser comme une supernova. Toutes les tentatives d’instrumentalisation de l’islam à des fins géopolitiques vont sauter avec, l’islam va sortir de l’histoire, les mosquées actuelles seront les temples de Baal de demain, des musées que l’on ira visiter en se moquant des croyances des gens qui y priaient. La rhétorique guerrière anti-islam sera bientôt périmée c’est une question au mieux d’années, au pire de décennies (tout dépend de l’influence et du nombre de participants). Cette rhétorique guerrière deviendra complétement inutile, qui sera assez bête pour aller faire le djihad pour un mensonge politico-religieux une fois celui-ci exposée? personne.
    L’ultime chance de voir un Kosovo serbe, c’est la guerre ethnique, mais une guerre entre une nation orthodoxe et des nations qui par la force de l’histoire ne seront plus musulmanes, ça ne va pas déboucher sur une victoire des premiers, si vous êtes incapable de vous projeter dans le futur, tant pis. Ceci dit les militants du Kosovo serbe sont sympas, ils me font penser à ces Anglais qui espèrent un retour de l’Aquitaine dans le giron britannique, et entre nous je parierais plus sur ces derniers si je devais le faire.
    Je vous laisse à vos rêves de reconquêtes avec un (voire deux) coup(s) de retard.

  6. Eugène-Olivier says:

    On ne répétera jamais assez à quel point les milieux nourrissant la fable islamique, milieux aussi bien islamophobes qu’islamophiles, auront fait perdre de précieuses années à l’humanité.

    • Tchetnik says:

      Ah en fat du es musulman, fils.

      Ben voilà, commence donc par là.

      • Eugène-Olivier says:

        L’islam n’a aucun avenir ni même une réalité, c’est une fable, les récents travaux que vous ignorez, dynamitent et font voler en éclats la fable islamique, l’étude des sources archéologiques non-falsifiables, la philologie, l’étude scientifique des sources géographiques expédient l’islam définitivement dans les poubelles de l’histoire, encore faut-il le savoir…
        Pas un mot de medias presse « info » sur la question.
        C’est pourtant hyper-explosif, c’est de la véritable information alternative et subversive, mais non, l’islam blablabla, le coran blablabla, « tu es musulman » (lol, dynamiter les fondations de l’islam c’est être musulman maintenant…) blablabla…si vous voulez rester dans le consensus, restez-y, avec ou sans vous, l’islam explosera, mais vous pouvez toujours prendre le train en marche pour accélérer un peu les choses.

        • Tchetnik says:

          Tu te répètes coco, et en plus tu n’es pas original.

          Que l’islam soit fondé sur du vent, on le sait depuis avant ta naissance, fils.

          Pour le reste, tu ne fais qu’accumuler des petits bouts de lectures mal digérées. Rien de bien constructif là dedans. En fait, de par tes raisonnements circulaires, tu ressembles beaucoup aux salafs…

          • Eugène-Olivier says:

            « Que l’islam soit fondé sur du vent, on le sait depuis avant ta naissance, fils. »

            « on »? c’est qui « on »? Si vous savez que l’islam est fondé sur du vent, pourquoi continuer vous à en parler comme une réalité alors? vous ne savez rien, vous bluffez et vous dévoilez là votre hypocrisie.
            j’ai cherché le site, à part un pauvre article renvoyant au « grand secret de l’islam » ouvrage n’arrivant pas à se dégager des thèses incomplètes et dépassées d’EMG (qui au passage a pompé sans le citer les 9/10 de sa thèse chez quelqu’un que vous connaissez surement puisque vous avez l’air de tout connaître…), rien.
            Puisque vous savez beaucoup de choses sur les origines de l’islam, parlez en aux islamologues serbes et russes qui comme vous le savez (lol), cautionnent intégralement la supercherie islamique pour des raisons géopolitiques (donc des pressions venant d’en haut), de carrière et d’orgueil. Si vous le faites déjà, tant mieux, mais ne m’en voulez pas si j’ai un doute aussi gros que sur votre « savoir » précédant ma naissance.

            • François says:

              Eugène-Olivier. Ce que vous ne semblez pas savoir, c’est que l’Islam est évidemment du vent pour tout catholique ou même tout chrétien digne de ce nom.

              Notre foi nous suffit pour savoir. Les études ne font que conforter ce que nous savons déjà.

              Mais vous êtes bien naïf de croire que la civilisation islamique qui s’est étendu partout en flattant les bas instincts des hommes, va s’effondrer parce que les preuves se multiplieront qu’il a été fondé sur des mensonges. Si la religion musulmane n’était pas une religion d’abrutis faite pour réduire ses fidèles à l’état d’abrutis, elle n’aurait pas conquis à la pointe du cimeterre la moitié du monde.

              Ouvrez un peu les yeux.

              Le monde n’est fondé la plupart du temps que sur des chimères. Alors si certains musulmans ouvrent les yeux, il ne faut pas vous imaginer que la plupart d’entre eux le feront. Ils s’y vautrent, et ils y sont bien. Ils peuvent rêver de battre leurs femmes, de les humilier, de gagner le paradis en tuant et violant et d’avoir des jeunes filles éternellemnt vierge dans leur paradis de dépravés.

              De plus ce sont les Américains qui ont fondé l’Etat islamique et bien sûr ils ont trouvé tous les idiots utiles dans cette pseudo-religion pour s’allier à eux.

              Et qui soutient les islamistes depuis le début au Moyen-Orient ? Qui les arment encore en ce moment ? Sinon la France, la GB et les USA ? Je ne vois pas ce qui vous fait penser que ce sont les russes et les Serbes qui font ce que font les américano-sionistes ?

              Alors, à vous d’ouvrir les yeux et de regarder la réalité en face!

            • Tchetnik says:

              On peut être fondé sur du vent et aune certaine réalité historique, coco.

              Celle de l’islam s’est hélas fait sentir à Vienne, à Kosovo, à Guadalete, à Byzance…Comme tu le vois, le fait qu,une religion ait des dogmes débiles n’empêche pas des gens d’y croire et d’avoir un effet concret dans le monde qui l’entoure, hélas.

              Pour ta gouverne, fistons, les Serbes ont vécu 5 siècles sous les mahos, idem pour les Grecs, les Arméniens…es Russes ont une certaine expérience peuples musulmans, dominés d’abord dominants ensuite. Comme quoi, tu ne leur apprendras rien.

              En revanche, si tu veux éviter de te ridiculiser encore, tu devrais or un livre d’Histoire et – justement – inviter un Serbe ou un Russe chez toi pour qu’il t’apprenne ce que manifestement tu ignores.

              Au fait, fils.

              L’Aquitaine n’est pas un berceau culture Anglaise. C serait plutôt le Kent. En revanche, et Kosovo pour les Serbes et Artzakh pour l’Arménie(tu sacrifieras une vache à Wiki, tchado)en ont bel et bien pour leurs cultures respectives.

              Au fait, fils, tente donc de répondre aux références citées plus haut.

  7. Eugène-Olivier says:

    D’après vous l’irréalité de l’identité musulmane et de la religion islamique ne pourrait rien contre le désir d’être et de se comporter en musulman, c’est possible et je suis même prêt à vous le concéder. Seulement s’il y a une issue, elle est dans la déconstruction du mythe et pas ailleurs. Il faut cesser d’alimenter le mythe pour que, contrairement à ce que vous dites, celui qui prétend être musulman soit vu comme un barjo (là c’est en partie gagné) et qu’il se sente vu comme tel (c’est le travail qu’il reste à faire). En définissant le champ de bataille sémantique nous remporterons la victoire.
    Plus d’islam égal plus d’instrumentalisation de l’islam (politique, social, religieux à l’image du tout qu’est l’islam), et donc un boulevard pour le christianisme, alors certes quelques profs de géopolitiques et d’islamologie vont devoir se recycler ou partir prématurément à la retraire, des imams vont aussi se retrouver au chômage, c’est donc un « terrible » dilemme que vous avez a affronter, lol.
    Il est bien là le problème, beaucoup sont très amoureux de leur islamophobie (riposte laïque en est l’exemple le plus frappant) et n’ont pas envie de s’en séparer, d’autres n’ont pas envie de perdre l’instrumentalisation politique qu’ils peuvent faire de l’islam et les deux sont prêt à trouver toutes les justifications possibles pour maintenir l’islam. Grave erreur, vous ne pouvez pas vous vouloir le maintien du mythe tout en affirmant que c’est un mythe, il va falloir choisir, le grand écart, ce n’est pas confortable longtemps comme position.

    • Tchetnik says:

      Mais personne ne veut maintenir l’islam, tchado.

      Le problème étant qu’il existe simplement et nous brise les noix.

      Entre parenthèses, le jour il disparaitra, Sainte Sophie redeviendra une église et les troupes Russes seront présentes à Constantinople, chose que les banquiers Européens ne voulaient pas en 1878.

      Et tout le Cau Chrétien, ce qui sera tout bénef pour Moscou et l’Eglise Russe, fils.

    • François says:

      C’est évident que l’imposture qu’est la pseudo-religion musulmane ne peut rien contre le désir d’être et de se comporter en musulman. Déjà pour accepter de voir que leur religion est une imposture il faudrait que chaque musulman puisse accéder à ce savoir. Or les musulmans étudient le coran par cœur sans rien comprendre et leur religion leur interdit de la mettre en doute… Donc une petite partie d’entre eux peut enfreindre l’interdit mais certainement pas la masse.

      Pour rompre le mythe il faudrait un chef comme Atatürk en Turquie, et encore! Ne proposant que l’athéisme son œuvre a vite été balayée. Voyez, en un siècle les Turcs sont revenus à leur point de départ.

      La meilleure solution serait, bien sûr, la conversion au christianisme. Mais actuellement les autorités allahïques de la république interdisent tout prosélytisme et ne cessent de tourner le christianisme en dérision, au point que les chrétiens qui restent ne savent même plus qui ils sont vraiment, pour certains.

      L’Islam est instrumentalisé, certes, mais il se laisse instrumentaliser uniquement parce que sa nature profonde en est flattée. Depuis le VIIè siècle l’islam ne cesse d’étendre son domaine aux dépends du christianisme. La volonté hégémonique est inhérente à l’Islam, il n’a besoin pour cela que des armes que lui fournissent actuellement hypocritement les Occidentaux qui font son lit…

      Alors il faut cesser de croire à la légende d’un islam manipulé maintenu artificiellement. L’islam est l’une des principales plaies de l’humanité, donc c’est sans plaisir que nous le subissons. Les seuls qui sont complices de l’islam ce sont les gros capitalistes, les politiciens et les banquiers dont la plus grande majorité ne sont pas du tout chrétiens du tout.

      Non merci, personne n’est amoureux, comme vous dites, de l’islamophobie, elle se génère toute seule rien qu’avec les attentats, les menaces, les tortures, les décapitations, les crucifixions etc. etc.

      Regardez les choses en face!

  8. GUILLEUX says:

    Que désigne actuellement le mot chrétien…? Dieu n’est-Il plus si saint et si pur, comme il L’était autrefois quand on affirmait qu’en dehors de l’Eglise Catholique il n’y a point de salut…? Les Vérités intangibles de notre foi supportent-elles d’être adaptées à notre temps…? « Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas »!!!
    Même si les occupants du Vatican sont dans l’hérésie et l’apostasie, le petit troupeau subsiste…

    • RS87 says:

      Les chrétiens ont toujours été ceux qui sont baptisés au nom du Christ. Il y a de mauvais et de bons chrétiens, mais ils sont chrétiens.

      Que signifie un pape apostat ? C’est un antichrist! Il subsiste donc un petit troupeau avec un apostat à sa tête ? Si on refuse l’apostat comme notre devoir de fidélité au Christ nous l’impose, cela devrait nous rabaisser notre caquet. Commençons, nous, par être de bons chrétiens, c’est un travail de toute une vie.

  9. Eugène-Olivier says:

    François, désolé mais vous parlez comme un fonctionnaire du système. Vous ne voyez pas le potentiel déstabilisant d’internet sur les masses musulmanes, il y a au moins 10% d’athées en Arabie Saoudite, plus de 40% des personnes des musulmans américains vont apostasier au cours de leur vie. des communautés d’ex-musulmans se forment actuellement dans des endroits auxquels vous ne songeriez même pas. Et ça ne va qu’aller en s’accélérant puisque le grand dévoilement n’en est qu’à ses balbutiements, la légitimité des « savants » de l’islam sera intégralement détruite, l’islam ne s’en remettra pas, le doute et l’endoctrinement ne changeront rien à l’inéluctabilité du processus, coran appris par coeur ou pas.
    De nombreux orientalistes ont reçu des menaces de morts après avoir découvert que les fondements historiques de l’islam sont l’équivalent d’un château de carte et se sont fait rapidement très discrets, mais ça c’était avant l’ère internet, aujourd’hui les problèmes de diffusions de l’époque ne sont plus des obstacles, les menaces de morts sont inutiles devant l’ampleur du phénomène de déconstruction qui se déroule en ce moment et ne feraient qu’accélérer l’exposition de la supercherie, tirez en les conclusions adéquates ou restez dans le consensus, à vous de choisir.

    « Mais personne ne veut maintenir l’islam »

    Valls nous dit qu’ « il faut aider l’islam à grandir et à se solidifier », les chantiers de constructions de mosquées n’ont jamais été aussi nombreux et soutenus par le système…Jusqu’en Russie même, où Poutine inaugure une mosquée-cathédrale en présence des autorités religieuses orthodoxes qui n’ont pas les yeux plus ouverts que les autorités catholiques sur l’imposture à laquelle elles participent. Avec toujours le même discours : « l’islam fait partie intégrante de notre pays, blabla » comme si l’islam avait un avenir.
    Le rôle stratégique de l’islam dans la politique nationale et internationale exige son maintien par les grandes puissances financières, militaires, politiques, c’est l’arme de déstabilisation par excellence. Les américains, les russes, les israéliens le voient, vous vous ne le voyez pas!
    La seule manière de casser cette dynamique est d’exposer l’islam pour ce qu’il est : une mauvaise farce dont la vie de son supposé fondateur ne s’est pas du tout déroulé « dans la pleine lumière de l’histoire » comme l’écrivait à tord Renan.

    • Tchetnik says:

      Poutine n’a pas « inauguré de Mosquée-Cathédrale », le bleu.

      Il a reconstruit une mosquée qui existe depuis Catherine II et son modèle de Kazan, ce sans que la Russie ne soit devenue musulmane pour autant, tchado.

      En attendant d’exposer l’islam comme une mauvaise farce (ce que nous faisons depuis vilaine lurette, ceci dit), il faut aussi – et hélas – en combattre les implications qui, elles, sont bel et bien concrètes. Simple, logique et de bon goût. Ces implications ne disparaitront pas par enchantement par ce qu’on en niera la réalité.

    • François says:

      Lorsque j’écris « Mais personne ne veut maintenir l’islam », cela répond aux accusations que vous avez faites contre MPI. Parmi les lecteurs habituels de MPI personne ne veut maintenir l’islam!

      Bien sûr Poutine qui est le président de la Fédération de Russie ne va tout-de-même pas aller agresser ses administrés, c’est logique qu’il ait un langage d’apaisement. Il n’y a que 4 mosquées à Moscou et quelques dizaines dans toute la Russie blanche, contre des centaines en île de France et des milliers en France.

      Ce n’est pas en niant les réalités que nous gagnerons. En attendant que l’Islam s’effrite faute de musulmans, il faut bien combattre sa réalité de meurtres, d’attentats et de volonté hégémonique, qui elles sont en pleine activité.

      Je suis d’accord avec vous, les Occidentaux, USA et autorités françaises en tête depuis le XIXè siècle favorisent l’Islam. C’est une réalité contre laquelle il faut nous défendre, parce que c’est ce qui se passe aujourd’hui.

      Mais pour le moment les autorités russes sont les seules qui protègent la civilisation chrétienne de l’Europe. Rien à voir avec les banquiers sionistes des USA.

      Et je suis d’accord que comme en Adjarie, des musulmans renient l’Islam. Des berbères d’Algérie et du Maroc ont créé un site dans lequel ils manifestent exactement la même démarche que ceux d’Adjarie. Ils reviennent aux sources de leur civilisation.

      Alors tant mieux si l’Islam s’effondre, mais ce n’est pas pour tout-de-suite. En France il est même en pleine expansion.

  10. Eugène-Olivier says:

    Poutine a bien inaugurée une mosquée aux dimensions non-négligeables, salué comme un coup de maître géostratégique par tout ce que compte la réinfosphère d’agents russes.
    Le fait qu’il y est au moins 2 millions de musulmans à Moscou (dont une grosse partie a débarquée sous l’ère Poutine) contre quelques milliers il y a un siècle, que les rues sont pleines à craquer de centaines de milliers de musulmans priant le cul en l’air lors du Ramadan, c’est sans doute là encore aussi un coup de génie, ça fait surement partie de cette politique de défense de la Chrétienté, de toute façon tout ce que fait Poutine est bien, si vous pensez le contraire, vous êtes forcément inféodés aux américano-sionistes…

    « En attendant d’exposer l’islam comme une mauvaise farce (ce que nous faisons depuis vilaine lurette, ceci dit), il faut aussi – et hélas – en combattre les implications qui, elles, sont bel et bien concrètes. Simple, logique et de bon goût. Ces implications ne disparaitront pas par enchantement par ce qu’on en niera la réalité. »

    Il ne s’agit pas de nier la réalité, il s’agit de cesser d’alimenter les fondations falsifiées de l’islam et de dire la vérité aux musulmans au lieu de leur inaugurer (ou re-construire si vous préférez) des mosquées. On ne peut pas prétendre exposer l’islam comme vous le « faites » (ce dont je doute) et soutenir un chef d’état qui laisse rentrer des millions de musulmans dans des régions où historiquement leur présence a toujours été rare ou inexistante jusqu’à une période récente.

    « Bien sûr Poutine qui est le président de la Fédération de Russie ne va tout-de-même pas aller agresser ses administrés, c’est logique qu’il ait un langage d’apaisement. »

    Un langage d’apaisement qui n’est pas un langage de vérité est un langage de soumission.

    « Il n’y a que 4 mosquées à Moscou et quelques dizaines dans toute la Russie blanche, contre des centaines en île de France et des milliers en France. »

    Le nombre de mosquées ne change rien, il y a plus de musulmans à Moscou, qu’à Paris, Marseille et Lyon réunis…Sans tenir un discours de vérité aux musulmans, on laisse petit à petit les franges dures s’imposer sur la masse, et un beau jour on se réveille comme les chrétiens syriens en ne comprenant pas pourquoi son voisin musulman avec qui on plaisantait la veille et qui nous affirmait que l’islam n’a rien a voir avec le terrorisme nous trahit le lendemain et nous livre à un coupeur de tête. Poutine joue avec le feu, mais vous refusez de l’admettre, pire vous voyez en lui un protecteur voire un messie. Le seul moyen de casser la dynamique islamique une bonne fois pour toute c’est d’exposer massivement les travaux de dynamitage des fondations de l’islam, pas de tenir des discours « d’apaisements »…

    • Volodymyr Bellovak says:

      @Eugène Olivier
      Bien dit et entièrement d’accord avec vous !… Mais hélas vous parlez à des gens qui ne veulent rien voir et rien entendre, persuadés qu’ils sont que Poutine est leur « salut », incapables d’admettre que leurs espoirs et leurs reves ne sont pas la réalité; celle-ci se chargera, quand il sera trop tard, de leur ouvrir les yeux…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com