birmanie-arrestation-neo-zelandais

En Birmanie, on ne rigole pas avec la religion. Dans ce pays bouddhiste, on n’est pas Charlie ! Un Néo-Zélandais vient d’en faire les frais.

Associé à deux Birmans, Philip Blackwood était le gérant d’un bar, le Yangon bar à Myanmar. Ils avaient détourné l’image de Bouddha pour faire la publicité de leur bar sur Facebook. Le dessin représentait un Bouddha psychédélique affublé d’écouteurs sur les oreilles. Le dessin n’était pas très respectueux de Bouddha mais restait bien « soft » en comparaison des ignominies que l’on voit en Occident au travers de caricatures et parodies blasphématoires antichrétiennes.

Les trois associés ont été arrêtés en décembre 2014. Et l’affaire vient déjà d’être jugée.

Le Néo-Zélandais Philip Blackwood et ses deux collègues birmans sont condamnés à 2 ans et demi de prison ferme : 2 ans pour insulte à la religion et six mois pour trouble à l’ordre public.

Le juge a estimé que le Néo-Zélandais avait « intentionnellement voulu insulter les croyances religieuses« .

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. LANKOU RU says:

    A appliquer en FRANCE …pour la défense du christianisme .

  2. La preuve éclatante qu’il faut combattre et annihiler toute loi publique religieuse et le délit de blasphème en particulier.

    • pamino says:

      Rem, si je pensais comme toi, je répondrais : « La preuve éclatante qu’il faut annuller Rem ».

      • Et si je pensais comme vous, Pamino, je rétorquerais « d’ailleurs, l’exécution d’Asia Bibi pour blasphème traîne un peu trop à mon gout… ».

        Mais voilà : je suis contre ce genre de loi, contre la peine capitale et contre la haine en général. Même quand elle s’applique à ceux que je n’aime pas (ceci sans viser Asia Bibi).

        D’aucuns appellent cela le droit-del’homisme bobo-gaucho. D’aucuns autres y verraient une légère similitude avec le message christique. Moi je préfère parler d’humanité.

        En conclusion, je ne veux moi annuler personne, du moins sur la seule base d’une divergence idéologique. Je vous souhaite donc le meilleur, Pamino.

        Bien à vous.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com