Image

« Napoléon, Hitler et Staline en ont rêvé, Vladimir Poutine le fait », ironisent ses adversaires. En Russie le chantier gigantesque du pont majestueux annoncé par les autorités russes au lendemain du rattachement de la Crimée à la Russie est en construction. Déjà un premier pont provisoire destiné aux travaux est presque achevé. Il va relier la Crimée à sa métropole sur le détroit de Kertch.  la largeur du détroit est de 5 kilomètres dans sa partie la plus étroite. Le pont se situe exactement entre la péninsule de Kertch en Crimée à l’ouest, et la péninsule de Taman dans le kraï de Krasnodar dans la métropole russe à l’est. Il se situe à la jonction entre la mer d’Azov et la mer Noire. (Voir cartes ci-dessous.) D’une longueur de 19 ou 20 km, le pont doit relier la péninsule de Crimée à sa «mère patrie» par voie automobile, mais aussi par chemin de fer. La construction, qui devrait être achevée en décembre 2018, était estimée a 228,3 milliards de roubles. 

Le continent russe est aujourd’hui plus proche de la Crimée. Les employés construisent des ponts temporaires dont le but est de transporter des matériaux sur le site du pont de Kertch. L’un d’eux est déjà mis en exploitation.

Ce premier pont auxiliaire sert à relier la région de Krasnodar et l’île de Touzla. Sa longueur atteint 1,2 kilomètre et il est capable de soutenir le déplacement d’appareils de levage dont la capacité de charge est de 250 tonnes. Dans les prochains six mois, deux autres ponts similaires devraient voir le jour.

«Les matériaux de construction pour le pont temporaire pèsent plus plus de 3 500 tonnes. Les appuis du pont sont enfoncés à une profondeur de 35 à 56 mètres. C’est la première étape. Bientôt, on aura deux ponts supplémentaires», a annoncé Leonid Ryzhenkin qui surveille la construction dans une interview au journal russe KP.ru.

Le pont au-dessus de Kertch : un chemin de la vie

Après le rattachement de la Crimée à la Russie, le trafic ferroviaire et routier entre la péninsule et le reste de la Russie via l’Ukraine a été coupé. Actuellement, les communications se font par une ligne de ferry de Kertch ou en avion. Ainsi, de mai à juillet, les compagnies aériennes russes ont transporté 2,6 millions de passagers, ce qui représente un coût important.

La construction du pont permettra de réduire le coût sur des produits livrés depuis le continent à la Crimée, a souligné Petr Zaporozhets le chef du comité sur la politique industrielle du parlement criméen. «Le coût des produis de l’autre côté du détroit est beaucoup moins élevé. Il est clair que c’est la livraison compris dans le prix des produits qu’on transporte sur la péninsule qui augmente considérablement les coûts. (Source)

Le tracé du pont n’est pas forcément actualisé sur ces cartes, mais elles illustrent bien la géographie concernée.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com