Alors que la grève a été reconduite une nouvelle fois, des cheminots bloquent des voies en gare Montparnasse à Paris. Le trafic a été suspendu. Selon des photos postées sur twitter, les CRS ont été appelés pour dégager les voies et permettre que les trains, non supprimés, puissent circuler.

 

 

 

 

Des passagers ont dû être évacués:

 

Aux abords, la situation est tendue aussi:

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Dominique says:

    Le coût de cette grève est d’ores et déjà faramineux.

  2. Cyrille says:

    Pour une fois qu’ils font une grève utile avec un esprit vraiment public ils se font brocarder par l’ensemble de la population.

    Pourquoi ?

    La réponse est simple: C’est parce-que à force d’avoir fait grève depuis des années à la moindre peccadille et pourri la vie de millions de salariés, les syndicats se retrouvent avec une image désastreuse qu’ils vont avoir du mal à gérer.

    Sur le fond du problème, le gouvernement se plie aux ordres de l’europe qui impose la séparation des activités afin de progressivement privatiser les activités rentables et laisser à la charge des contribuables l’entretien du réseau qui coûte très cher. Jusqu’à présent le coût le l’entretien était pris en charge par le prix du billet.
    En séparant on voit qu’ils vont en venir à la même situation qu’à EDF (vous avez apprécié la facture depuis ?)

    Si le gouvernement parvient à aller jusqu’au bout, la situation deviendra analogue à celle qu’a connu la Grande-Bretagne: l’entretien du réseau a été progressivement laissé à l’abandon, générant plusieurs catastrophes ferroviaires avant que les contribuables soient mis à contribution pour réparer tout ce que le privé n’avait pas assuré préférant empocher les bénéfices des activités rentables sans assumer les coûts d’entretien.

    Les syndicats en règle générale font voter pour des partis de gauche qui trahissent à qui mieux mieux les employés et ouvrier et après ils se plaignent du résultat. Mais pour autant, ils continueront aux prochaines élections.

    Message à SUD RAIL et la CGT de la part de Bossuet:
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com