Thierry Mariani© 

Suite à sa visite en Crimée, le député des Français de l’étranger a remis un journaliste ukrainien qui lui a demandé combien il avait été payé pour se rendre en Crimée. Le parlementaire porte plainte, par ailleurs, contre un député PS qui avait accusé la délégation française d’être « 11 guignols pro-Poutine vont chercher leur chèque en Crimée. »

Répondant au journaliste ukrainien de l’agence de presse ukrainienne UNIAN: «Je n’accepte pas votre question. Je ne vous répondrai pas. J’accepte toute les remarques politiques, mais je ne vous demande pas combien vous êtes payé pour poser des questions de merde dans cette enceinte. Donc, je ne vous réponds pas, je vous adresse tout mon mépris».

Le député français a ajouté. «Je ne sais pas si je pourrais faire la même chose en Ukraine». Et certes non, il ne le pourrait pas puisque l’Ukraine l’a interdit de séjour sur son sol, en représailles à ses visites en Russie.

Thierry Mariani poursuit: «Vous savez pourquoi vous êtes méprisable ?»,  «Parce que vous ne pouvez pas une seconde imaginer qu’on puisse avoir des convictions sans avoir forcément des intérêts». « Finalement la Russie est très libre, a-t-il poursuivi très remonté, pour que vous puissiez poser des questions en public aussi dégueulasses. »

Il a remercié le journaliste ukrainien dans sa langue maternelle : «Diakouïu», ce que la salle a applaudi.

Thierry Mariani porte plainte pour diffamation contre Alexis Bachelay

D’autre part Alexis Bachelay, député PS avait tweeté le lundi 1er août: « Chaque année, 11 guignols pro-Poutine vont chercher leur chèque en Crimée. Éspérons pour eux qu’il est libellé en euros et pas en roubles », à propos de la visite des 12 délégués parlementaires français en Crimée. 

Les politiques français ont le droit -si ce n’est le devoir- de s’agenouiller devant l’impérialisme US, quelles que soient ses exactions, mais dés lors qu’ils dévient si peu que ce soi de cet seule option politiquement correcte ils sont mis au pilori par la bien-pensance. Répondant à cette grave accusation Thierry Mariani a aussitôt réagi« J’appelle immédiatement mon avocat, je fais constater son tweet par huissier et je l’attaque en diffamation », dénonçant  « des accusations gratuites » et « un comportement révélateur d’une gauche totalitaire qui ne s’imagine pas que des gens puissent avoir des convictions différentes des leurs ».

Afficher l'image d'origine

Les députés s’inclinent devant les 5000 soldats tombés durant la guerre de Crimée

L’ambassade d’Ukraine a protesté contre cette visite au cours de laquelle la délégation française est allée s’incliner dans le cimetière militaire Français de Sébastopol où 5000 soldats sont enterrés, morts au champ d’honneur, suivant la formule consacrée, durant la guerre de Crimée remportée par la coalition de la France avec la Grande Bretagne et l’empire ottoman… contre la Russie, entre 1853 et 1856. La Russie à l’époque revendiquait le droit de protéger l’importante minorité orthodoxe des provinces européennes annexées par l’Empire turc. La France et le Royaume-Uni, pour saper la puissance de la Russie, ont favorisé le maintien de l’autorité islamique sur Constantinople. Rien de surprenant à cette politique pro-islamique du Second empire napoléonien, c’est ce parti-pris islamique et anti-catholique qui l’a guidé dans l’établissement de l’Algérie. La République qui a succédé à l’Empire, ne lui a rien cédé depuis, bien au contraire lorsqu’on voit comme elle s’aplatit face à Erdogan et aux musulmans en France. Quoiqu’il en soit ces 5000 soldats français reposent dans le cimetière militaire français de Sébastopol, morts bien loin de leur patrie, à ses ordres, mais bien oubliés par elle aujourd’hui. 

En Crimée, Thierry Mariani a notamment appelé les Européens à reconnaître le rattachement du berceau chrétien de la Russie : « La Crimée a choisi de redevenir russe, la Crimée est russe, passons à autre chose et essayons de retrouver des relations normales entre les pays européens et la Russie », a-t-il déclaré. Il s’est également réjoui du vote du Parlement français en faveur de la fin des sanctions économiques contre la Russie.

Sur le même sujet: Une gigantesque procession pour la paix partie de l’Ouest de l’Ukraine (réputé pro-UE) vers Kiev

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

14 commentaires

  1. Volodymyr Bellovak says:

    Quel bouffon ce Mariani ! Sa femme est russe; c’est par passion amoureuse qu’il agit ainsi ainsi, plus que par intéret financier ( mais il n’a pas répondu à la question du journaliste…), et certainement pas par froide raison politique, et encore moins par juste respect des règles internationales qu’il bafoue allègrement comme son idole Poutine !
    Petit problème; quel argument nous sortirons tous nos « anti-américains » primaires si demain Trump était élu président des USA et reconnaissait l’annexion de la Crimée par la Russie ?!…

  2. pamino says:

    « c’est ce parti-pris islamique et anti-catholique qui l’a guidé dans l’établissement de l’Algérie »
    Mais la conquête de l’Algérie a eu lieu sous Charles X, frère de Louis XVI, donc issu d’une bonne famille catholique ! La conquête d’Alger est mentionné déjà dans ‹Le rouge et le noir›, paru en 1830.

    • pamino says:

      mentionnée, pardon

    • Emilie Defresne says:

      Charles V n’a eu le temps que de faire faire la conquête d’Alger, moins d’un mois plus tard c’était la révolution des 3 glorieuses, avec la prise de pouvoir par Louis-Philippe fils de Philippe-Egalité, duc d’Orléans, qui a aussitôt fait rappeler les prêtres et qui a intronisé les saint-simoniens francs-maçons pour gérer les affaires d’Algérie.. En 1848 nouvelle révolution, c’est Louis-Napoléon qui prend le pouvoir à la tête de la seconde république, avant de transformer la république en Empire dont il devient l’Empereur, toujours et de plus en plus accoquiner avec les Francs-maçons saint-simoniens, il se réclamait lui-même du socialisme.

      Donc oui, « c’est ce parti-pris islamique et anti-catholique qui l’a guidé dans l’établissement de l’Algérie». ou sa fondation, si vous préférez.

      Lire à cet effet dans « le sel de la terre » N° 94 des dominicains d’Avrillé, l’histoire des fm saint-simoniens en Algérie et en Nouvelle-Calédonie. Ils étaient anti-cléricaux, anti-chrétiens et pro-islamiques. Certains parmi les plus influents dans les bureaux administratifs d’Alger s’étaient convertis à l’islam.

      Ce sont eux qui vont donner à l’Algérie son « système » colonial, dans lequel les colonisés n’étaient pas toujours ceux qu’on croit.

      Rien n’est simple en histoire, dans un article il est impossible de retracer toute l’histoire, cela ne veut pas dire que ce qui y est écrit ne soit pas motivé.

      • Rémi de VÖLN says:

        Je recommande en effet très vivement la lecture de cet étude remarquable:
        « Lire à cet effet dans « le sel de la terre » N° 94 des dominicains d’Avrillé, l’histoire des fm saint-simoniens en Algérie et en Nouvelle-Calédonie »

  3. MA Guillermont says:

    Bravo Mr Mariani ,
    Vous avez tout mon soutien .
    Un grand bonjour du Sud de France à nos amis russes .

  4. Cdt Dessi says:

    Vive Trumpoutine!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com