Les transgenres seraient-ils pour National Geographic une nouvelle espèce humaine dont il faut protéger le furieux développement aux quatre coins de la terre ? Pour le premier numéro de l’année 2017 le fameux magazine titre « La révolution du genre » illustrée par un enfant transgenre. Une Une sensationnaliste qui fait polémique !

Avery Jackson est un garçon de 9 ans qui apparaît sur la couverture avec de longs cheveux roses et des vêtements de fille. Outre la photographie, en première page est publiée une de ses confidences :

«Ce qu’il y a de bien avec le fait d’être devenue une fille, c’est que je ne suis plus obligée de faire semblant d’être un garçon.» (sic!)

Le magazine qui fait son dossier sur la révolution gender, dans un communiqué de presse explique vouloir examiner « les aspects culturels, sociaux, biologiques et personnelles de l’identité gender ».

Le directeur de National Geographic, Susan Goldberg, a affirmé aux micros de la NBC comment la revue avait été inspirée par l’omniprésence du thème gender dans le débat national :

« Nous voulons porter un regard sur les rôles traditionnels du genre, à travers le monde, mais avons voulu aussi quelque chose de plus introspectif. Il y a beaucoup de pages sur les stars, mais il n’existe pas une réelle compréhension par rapport aux personnes réelles et aux problèmes qu’elles affrontent chaque jour vis-à-vis des questions de genre. »

Cette Une accrocheuse a déclenché des saines réactions un peu partout dans le monde, des lecteurs de National Geographic manifestant leur mécontentement qu’une telle publicité soit faite à la mode transgenre.

« Depuis que nous avons partagé les photos de notre couverture sur les réseaux sociaux, avoue Susan Goldberg, des dizaines de milliers de personnes ont donné leur opinion, qu’elle relève de la fierté et de la gratitude ou d’une profonde colère. Certains ont même juré de résilier leur abonnement. Ces commentaires ne sont qu’une petite partie du débat qui existe autour de la question du genre. Dans ce numéro de janvier nous parlons surtout des jeunes et de l’influence du genre à travers le monde. Dans l’un de nos reportages, qui existe aussi sous forme de vidéos, nous avons tiré le portrait de 80 petites filles de neuf ans, dans huit pays différents. Elles nous ont toutes parlé, de manière courageuse et honnête, de la manière dont le genre influence leur vie. »

Par son choix délibéré de défendre l’identité de genre, National Geographic devient ainsi une des nombreuses courroies de transmission médiatique de l’idéologie gender dans le monde. Pour l’imposer partout.

Ces pauvres enfants, « héros » pitoyables de ce dossier racoleur, ne sont malheureusement que des victimes sacrificielles jetées en pâture à la soif de puissance et de jouissance d’adultes pervers qui se prennent pour Dieu et veulent façonner et dominer la nature selon leurs délires diaboliques. Ce XXIe siècle décadent, naturaliste et matérialiste, individualiste et hédoniste, qui a évacué le Dieu transcendant, a « créée » tel un démiurge mauvais un nouvel homme transgenre destructeur d’humanité vraie.

A quand un dossier de National Geographic sur l’espèce humaine naturellement sexuée homme et femme en voie de disparition par la faute de l’homme ?

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 commentaires

  1. Yvan Carrière , docteur en psychologie, souligne le caractère totalitaire et artificiel de la  » théorie du genre  » qui , mis au  » service du capitalisme  » à l’échelle mondiale , doit conduire le monde vers une  » mise en esclavage  » au profit d’une puissance financière .
    http://christroi.over-blog.com/article-points-de-vue-du-docteur-yann-carriere-sur-la-theorie-du-genre-une-theorie-fascisante-122556297.html

  2. Curieux, je n’ai trouvé aucune trace de ses publications. J’ai l’impression qu’il raconte un peu n’importe quoi. Qui est Yann Carrière ? Personne n’en sait rien, mais ça n’est pas grave. Après tout, si il est partout sur internet, c’est surement qu’on peut lui faire confiance, se disent les gens qui relaient benoîtement cette vidéo sans avoir pris la peine de se renseigner sur l’orateur, ni surement de vérifier ce qu’il affirme. Mais ils n’en ont pas besoin. A eux, on ne la leur fait pas. Ils ne sont pas comme tout ces gens qui croient tout ce qu’on dit à la télé et dans les médias. Ils sont trop occupés à croire tout ce qu’on dit sur internet.

  3. Nous avons été souvent confrontés ces derniers temps à la « honte d’être Français » par Hollande .
    Bientôt nous subirons la honte d’être humain prônée par les mêmes Socialistes dégénérés .

  4. En passant says:

    Monsieur,

    je viens d’apprendre qu’une action gouvernementale est en cours pour censurer et poursuivre ceux qui ne parlent pas de manière attendue sur les sujets dits LGBT.

    http://www.la-croix.com/France/Politique/Le-gouvernement-lance-un-plan-contre-les-discriminations-envers-les-LGBT-2016-12-21-1300812067

    il ne sera plus permis d’émettre une réflexion, même philosophique, même construite sur des sujets qui concerne tout un chacun, ordre étant fait d’obéir.

    je venais de vous faire parvenir un commentaire, j’ignore si vous le trouvez susceptible d’être publié, mais devant cette nouvelle plus qu’inquiétante de caporalisation, de délation, au nom d’intérêts faussement altruistes et très mercantiles, je ne crois pas qu’il soit souhaitable de publier ce commentaire.

    quel que soit le point de vue adopté sur ces questions, ce n’est pas au législateur, à l’industrie médicale, la big pharma ou à l’exécutif de définir la morale, si comme on le publie partout, le peuple est souverain, c’est lui qu’il faut consulter et non vouloir éduquer. or ici pas plus qu’ailleurs, ni référendum ni consultation d’aucune sorte.

    • @en repassant
      Ce gouvernement est en phase terminale …
      Avant de trépasser , il gaspe , et éructe …dégageant une odeur pestilentielle .

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com