Nouveau scandale frappant la chaîne CNN et révélé par nos confrères de Breitbart, plus exactement par l’investigateur Lucas Nolan. Sur les 35,5 millions de personnes suivant la chaîne sur Twitter, près de la moitié sont des faux !  Le Twitter Audit Report, qui calcule l’audience réelle des sites en se fondant sur leurs échanges réels, a montré que 17.023.448 personnes censés suivre CNN n’ont aucune activité réelle alors que 18.590.460 le sont vraiment. A titre de comparaison, le site Breitvart a lui 96 % de vrais comptes, soit 687.923, contre 22.008 faux…

CNN, surnommé à la Maison Blanche « Clinton News Network », est spécialisé dans les fausses nouvelles (« fake news ») à l’encontre du Président Donald John Trump, ce qui a provoqué la démission récente de trois de ses employés, Thomas Frank, Eric Lichtblau (Prix Pulitzer 2006, preuve de son inféodation au système) et Lex Harris pour un article sur les prétendus liens de Trump avec la Russie.

Ceci intervenant juste après que le producteur John Bonifield a été piégé par l’investigateur Jack O’Keefe de Project Veritas qui a expliqué : « Le président a probablement raison de dire : vous me faites une chasse aux sorcières », y explique le journaliste au sujet de la Russie. « Vous n’avez rien de solide, vous n’avez pas de véritable preuve. » et d’ajouter que CNN concentre sa couverture sur les liens supposés entre l’équipe Trump et la Russie « à cause des audiences ».

Comme le déclare le site Dedefenda :

« C’est là que se situe cette “Grande Guerre postmoderne”, qui a débuté avant CNN vs Trump, et qui se poursuivra au-delà de CNN vs  Trump, mais toujours en s’amplifiant, puisque la communication constitue la principale force opérationnelle de la postmodernité ; quant aux motifs, on les connaît, mais ils sont très largement dépassés par l’intensité de la haine totale qui habite l’un pour l’autre les adversaires engagés dans ce conflit. Si CNN mord la poussière d’une façon ou l’autre, puisque c’est CNN qui est aujourd’hui en si mauvaise posture, il s’agira d’un événement considérable à l’intérieur de cet événement général fondamental qu’est cet énorme conflit postmoderne ».

Rappelons que la haine envers Trump de la chaîne CNN est allée jusqu’au sketch morbide de « l’humoriste » Kathy Griffin, posant avec en main la tête décapitée du Président. L’indignation fut telle qu’elle a été virée le 30 mai, malgré des excuses absolument pas convaincantes et une tentative pitoyable de victimisation.

Le combat de Trump contre la presse du régime est la première étape dans la libération du peuple américain de la ténébreuse République.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Un commentaire

  1. Jean-Pierre Dickes says:

    Que ce soit CNN ou la presse française politiquement récupérée et avilie par l’argent, on aime à se moquer de Trump. C’est comme avec la macromania : l’intox de Français. En ce qui concerne Trump, les cinq dernières élections qui ont eu lieu dans plusieurs Etats ont été très largement gagnés par des partisans de Trump qui contrairement à ce que l’on nous dit a une popularité qui ne se dément pas.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com